Glenn Robinson sur son arrivée aux Pistons : « J’étais n°1 sur leur liste »

Glenn Robinson sur son arrivée aux Pistons : « J’étais n°1 sur leur liste »

Complètement remis d’une opération de la cheville qui l’a forcé à manquer 58 matchs la saison passée, Glenn Robinson troisième du nom espère relancer sa carrière du côté des Pistons, où il vient de signer pour 2 ans et 8.3 millions de dollars après 3 saisons aux Pacers. Il a récemment expliqué ce choix au Times of Northwest :

« Coach (Dwane) Casey a été le premier à m’appeler à 00h01 le soir de la free agency. Il a parlé d’Indianapolis (lui et Casey sont tous les deux originaires de l’Indiana, ndlr), il a dit qu’il connaissait mon jeu et le fait que je puisse jouer arrière ou ailier.

Pensez à installer l’appli Basket Infos sur Android ou iOS

Detroit était l’équipe qui me correspondait le mieux. En plus de ça, j’étais n°1 sur leur liste. Ça fait plaisir quand une équipe vous veut vraiment. Et avoir des fans de Michigan, des attaches dans le Michigan, ça a suscité beaucoup d’intérêt. » Glenn Robinson III

Né prématuré à Gary (Indiana, non loin de Chicago) le 8 janvier 1994, Robinson possède toujours une maison à Zionsville, ville toute proche d’Indianapolis, où il avait atterri après des premiers passages à Minnesota et Philadelphie.

« Je ne suis pas une personne toujours été centrée sur elle-même. Beaucoup de gens ne savent pas que je suis un gars très simple. Je me réveille chaque matin, j’arrose mon jardin. J’ai un jardin avec des concombres, des piments, des tomates, ce genre de choses. Ma grand-mère avait un jardin. Je reste simple. J’aime ma terre, j’aime mon chien, je ne sors plus beaucoup. Je ne sors pas boire ou faire la fête tout le temps. » Glenn Robinson III

En 23 matchs et 14.7 minutes de moyenne, le vainqueur du concours de dunks 2017 avait tourné à 4.1 points et 1.6 rebond par match en 2017-18.

Leave a Reply