Ray Allen regrette qu’aucun Celtic ne l’ait contacté pour son intronisation au Hall of Fame

Ray Allen regrette qu’aucun Celtic ne l’ait contacté pour son intronisation au Hall of Fame

Rachel Nichols, journaliste pour ESPN est allée à la rencontre de Ray Allen qui sera aujourd’hui introduit au Hall of Fame. Si l’un des plus grands moments de sa carrière aura eu lieu sous le maillot des Celtics avec lesquels il a remporté sa première bague en 2008, des conflits avec ses anciens coéquipiers dûs à son départ vers Miami, sont toujours ancrés, au point qu’aucun ancien Celtic ne lui a proposé d’être présent pour l’introduction de l’un des meilleurs shooteurs de l’histoire, au panthéon du basket.

Aucun ancien coéquipier des Celtics ne m’a contacté cette semaine. Ce sera une super opportunité pour faire la fête avec ma famille, mes amis et tous les anciens coéquipiers que j’ai eus. Mais ce que j’ai appris Rachel, c’est que qu’il faut profiter de ce que vous avez sur le moment. Je n’ai aucune colère contre personne. Tout le monde que se soit dans le bon comme dans le mauvais a participé à m’emmener vers ce moment. Donc je repense aux choses que j’ai apprises, aux mauvais moments que j’ai traversés et qui m’ont permis de rebondir pour devenir encore meilleur. La vie est trop courte ! J’adore tous les gars avec lesquels j’ai joué à Boston. J’adore tous mes anciens coéquipiers. Il faut ensuite aller de l’avant pour devenir la personne que vous voulez être dans la vie et se construire une meilleure vie avec tous ces éléments.

Rachel Nichols questionne ensuite Ray Allen. Pense-t-il qu’au bout d’un certain temps, cette tension aura disparu et que Ray Allen pourra un jour se remémorer les bons moments du passé avec des gars tels que Rajon RondoKevin Garnett ou Paul Pierce ?

Pour moi, l’eau a déjà coulé sous les ponts, ça a toujours été comme ça. Quand je suis allé à Miami, cela a été tellement incroyable comment ils m’ont accueilli. On avait un super groupe de gars qui m’ont fait vivre tout ce qu’ils vivaient aussi. Même si je n’avais pas gagné avec eux en 2012, ils ont réussi à me faire sentir que c’était comme si je l’avais fait. Donc vous allez de l’avant. Après avoir quitté Boston, je ne m’attendais pas à ça. Je me disais que les fans allaient être en colère. Mais de la part de mon équipe, j’espérais qu’ils comprendraient et qu’ils iraient de l’avant, comme nous le faisons tous. Le sport professionnel est comme ça, c’est dans notre nature de participer à ce business pour directement passer d’une situation à une autre. Nous essayons d’être des gars respectés et respectables. Nous félicitons toujours un coéquipier qui signe un nouveau contrat et on lui dit qu’il mérite de gagner son nouveau salaire. Donc je m’attendais à ce qu’ils puissent vite passer à autre chose. J’avoue que ça m’a toujours tracassé. J’ai toujours détesté ressentir de la colère ou de l’animosité. Mais j’oublie tout ça maintenant. Je suis juste heureux d’être passé à autre chose. » Ray Allen

Visiblement, d’autres ne semblent pas aussi pressés de passer à autre chose avec Ray Allen qui, ce soir, fera donc son introduction au Hall of Fame sans ancien Celtic. Notons quand même que Paul Pierce, par des déclarations passées, semble plus apaisé que d’autres comme Rajon Rondo ou Kevin Garnett.

Leave a Reply