Ivica Zubac prouve à Luke Walton qu’il est mieux sur le parquet qu’au frigo

Ivica Zubac prouve à Luke Walton qu’il est mieux sur le parquet qu’au frigo

JaVale McGee toujours malade (grippe), Luke Walton a décidé de faire confiance à Ivica Zubac contre les Pelicans hier. Encore moins utilisé cette saison que lors de ses saisons rookie et sophomore (8.9 minutes, 12 rencontres disputées), le 32ème choix de la draft 2016 lui a donné raison en terminant à 16 points à 8/10, 11 rebonds, 2 contres et 2 interceptions en 32 minutes de jeu.

« À chaque fois que je suis à la salle d’entraînement il est déjà là en train de faire quelque chose. Soit il fait de la musculation soit il court. Il fait des 2 contres 2, il bosse avec les coachs. C’est le genre de choses que vous remarquez et quand les opportunités se présentent, ça vous donne confiance d’appeler quelqu’un qui ne joue pas beaucoup habituellement.  » Luke Walton via L.A. Times – OC Register

« J’ai beaucoup travaillé pour être prêt pour ce moment, parce que je savais que si JaVale ou Tyson (Chandler) étaient touchés, on aurait besoin de moi. Physiquement je suis très bien. Quand j’entre j’essaie de faire des choses simples, de poser des écrans solides, de roll, de dunker, de me re-situer d’un dunk à l’autre. En défense, j’essaie juste de suivre ce que les coachs nous ont dit de faire. » Ivica Zubac

Le Croate de 21 ans et 2,16m a démarré son match sur un dunk (passe de Lonzo Ball) avant d’enchaîner sur 2 autres paniers cette fois servis par LeBron James, permettant aux Lakers de prendre les devants 16-13.

« Ça m’a permis de relâcher la pression. Notre objectif à tous c’est les playoffs, et il y a 14 équipes à l’Ouest qui peuvent y prétendre. Donc j’avais le sentiment qu’on devait gagner ce match. Et quand ils m’ont dit que je démarrais, j’ai commencé à me préparer. JaVale m’a envoyé des sms toute la journée. Il m’a dit de sortir tous les clips vidéo où Julius et Anthony (Davis) ont raté des tirs à gauche et à droite dans la raquette. Ça m’a vraiment aidé. J’ai mieux défendu en seconde mi-temps en empêchant Julius d’accéder au milieu. » Ivica Zubac

Les Lakers devant de 7 points, Zubac a aussi posé un contre sur son ancien coéquipier Julius Randle à 57 secondes du buzzer.

« Il me maltraite à l’entraînement depuis mon arrivée en NBA, donc ça m’a fait bien plaisir, et ça nous a aidé à gagner le match. » Ivica Zubac

[Ma NBA] Dominique Wilkins : « Jouer en NBA, c’était comme mourir et arriver au paradis »

Leave a Reply