Draymond Green retrouve son mentor; Andrew Bogut : “J’ai un des plus gros QI basket de la profession”

Draymond Green retrouve son mentor; Andrew Bogut : “J’ai un des plus gros QI basket de la profession”

Le début de saison des Golden State Warriors a été chaotique, avec notamment une série de 6 défaites en 9 rencontres et une embrouille entre Kevin Durant et Draymond Green. C’est durant cette mauvaise période que Draymond Green, voyant qu’il y avait un énorme manque au poste de pivot, a contacté un certain Andrew Bogut.

“Draymond m’a envoyé un texto alors que nous étions à Cairns pour jouer un match : ‘Hey man, une question pour toi : est-ce que tu peux te libérer de ton contrat en Australie et venir ici immédiatement.'” Bogut

On a parlé pendant plusieurs semaines de cibles comme Robin Lopez, Pau Gasol, Marcin Gortat, mais finalement les Warriors ont jeté leur dévolu sur Andrew Bogut, un ancien de la maison. Ce choix n’est pas anodin car à ce stade de la saison il est parfois difficile de s’intégrer, mais l’Australien connait bien les Warriors, leurs systèmes et une partie de leurs joueurs, ce qui facilite la transition. Il a surtout une étroite relation avec Draymond Green, avec qui il a formé la charnière de la défens californienne, base du titre en 2015 et de leur saison à 73 victoires en 2015-16.

“Il est tellement intelligent. Il est super en terme de communication. Quand vous avez quelqu’un qui communique comme il le fait, c’est un sentiment confortable pour un défenseur. C’est pour ça que j’ai appris à communiquer, parce que vous voyez à quel point ça vous rend à l’aise quand quelqu’un le fait. C’est spectaculaire cette entente. Nous pouvons voir les mêmes choses et jouer sans accro l’un avec l’autre.” Green

Bogut a été un mentor pour Green, et cela a débuté dès le training camp en 2012 à l’arrivée du défenseur de l’année 2017 en NBA. Il lui a notamment appris à défendre avec les bras, à se placer, à anticiper. Réputé pour son QI basket, l’Australien a transmis son savoir à un jeune intérieur qui a tout ingurgité.

“Je suis très à l’aise pour dire : ‘J’ai un des plus gros QI basket de la profession. Point.’Que cela me mène au coching ou dans un front office, j’ai confiance dans mon QI basket. Draymond respecte ça et il s’y réfère. Je pense que nous sommes sur la même longueur d’onde dans le sens où nous anticipons les choses deux ou trois temps avant qu’elles ne se produisent, et nous avons ce respect mutuel l’un pour l’autre car nous savons que nous connaissons le basket et que nous l’étudions. Nous savons tout simplement comment jouer ensemble. Il couvre mes arrières quand j’aide trop ou que je me fais dépasser, et inversement. C’est un très bon communiquant, et il apporte énormément de choses qui ne se voient pas sur la feuille de match, comme moi. Nous adorons jouer ensemble.” Bogut

Il y a quelques semaines les Warriors ont opté pour l’option Andrew Bogut mais ils devaient d’abord attendre la fin de sa saison. Lorsqu’ils sont venus voir Draymond Green pour savoir ce qu’il pensait d’attendre un peu pour pouvoir signer Bogut plutôt qu’un autre pivot plus rapidement, il n’a pas hésité.

“Oh oui il faut attendre. Nous voulons qu’il revienne.” Green

L’Australien est de retour et il pourrait jouer un rôle non-négligeable en playoffs, pour le plus grand bonheur de Green, qui reçoit un renfort de poids en qui il a parfaitement confiance et on pourrait de fait revoir Green en mode défenseur de l’année, ce qui n’a pas été souvent le cas cette année.

Via SF Chronicle

1 Comment

  1. D'apres Steve Kerr il y a aussi un manque au poste 4… les mecs on 5 All Stars et ils essaye de se renforcer comme si c'etait l'effecrif des Knicks…

Leave a Reply