Devin Booker : « Cette saison j’ai laissé passer beaucoup de matchs à 50, 60 points »

Devin Booker : « Cette saison j’ai laissé passer beaucoup de matchs à 50, 60 points »

Le one man show de Devin Booker a été entaché par une triste stat hier : le Sun est devenu le premier joueur dans l’histoire de la NBA à inscrire au moins 50 points dans un match que son équipe a perdu de 30 points ou plus (défaite de Phoenix 125-92 face au Jazz). Il est aussi devenu le 3ème joueur all-time à atteindre les 50 points sans avoir un seul coéquipier à atteindre les 10 points.

« Ce qu’il a fait était plus que suffisant. On n’a juste pas réussi à contribuer avec lui. » Deandre Ayton

« Dès que j’enfile mes chaussures, j’entrer sur le terrain pour jouer dur, gagner et essayer de mener mon équipe à la victoire. Donc peu importe ce qu’il faut faire pour faire ça, je vais le faire. Cette saison j’ai laissé passer beaucoup de matchs à 50, 60 points quand j’en ai mis 30, 40. Aujourd’hui j’ai mis des shoots que je vais continuer à mettre je pense. Ça a été une saison difficile pour moi longue distance et c’est enfin rentré ce soir. » Devin Booker

« C’était spectaculaire. C’est toujours impressionnant quand un gars passe les 50 points et donne l’impression que c’était facile. » Richaun Holmes

Avec 59 points, Booker a battu son record en saison (55 en décembre et en 3 prolongations) a terminé à 19/34 (16/17 aux lancers-francs, 5/8 à 3-points), 4 rebonds, 4 passes et 6 ballons perdus en 41 minutes de jeu. À sa sortie à 5’12 de la fin, les fans de Salt Lake City l’ont chaleureusement applaudi, pendant qu’ils ne le reverraient plus de la rencontre. Mais à 2’57, Igor Kokoskov l’a fait à nouveau rentrer en jeu alors que Phoenix était mené 114-83.

« On voulait qu’il arrive à 60. » Jimmer Fredette

« Je suis content pour lui. Quand il sera à la retraite il se souviendra de ces matchs. Je suis heureux pour lui, bien sûr je ne le suis pas de la performance collective ce soir. » Igor Kokoskov

Booker a eu le temps de rentrer un lancer-franc suite à une technique puis un fadeaway pour atteindre les 59 points à 1’31 du buzzer (30 points d’écart). Utah a ensuite tout fait pour qu’il n’atteigne pas les 60. À 18.9 secondes de la fin, sur la dernière possession des visiteurs, Kyle Korver a fait faute sur le rookie De’Anthony Melton.

« Je voulais qu’il arrive à 60. J’ai vu ce qu’Utah a fait. » Deandre Ayton

Parmi ses autres accomplissements de la soirée :

Il est devenu le 6ème joueur de l’histoire à compter plusieurs matchs à 59 points ou plus en carrière avec Wilt Chamberlain (40), Kobe Bryant (6), Michael Jordan (5), Elgin Baylor (3) et James Harden (3).

Il a marqué 64% des points de son équipe contre le Jazz, c’est le 5ème pourcentage le plus élevé dans l’histoire et le 2ème de ces 25 dernières années (Kobe Bryant a marqué 66% des points de son équipe lors de ses 81 points en 2006).

Ses 59 points constituent le record de points marqués à la Vivint Smart Home Arena en 22 ans d’existence. Le précédent record était de 51, détenu par 3 joueurs : Karl Malone, LeBron James et Mahmoud Abdul-Rauf.

« Je prends ce jeu très au sérieux. J’aime le basket, avant chaque match je dis toujours à l’équipe que chaque match est une nouvelle opportunité. Je ne m’avoue pas vaincu quel que soit le score, quelle que soit l’équipe en face. » Devin Booker

via ESPNAZCentral

Leave a Reply