Dwane Casey : “J’ai vu quelques fans quitter la salle”

Dwane Casey : “J’ai vu quelques fans quitter la salle”

En parvenant à s’imposer cette nuit à Memphis malgré un déficit de 19 points à la mi-temps (leur plus gros comeback depuis 30 ans), les Detroit Pistons ont gardé leur destin en main dans la course aux playoffs puisqu’il ne leur reste plus qu’à s’imposer contre les Knicks pour s’assurer de participer à la postseason. Et cette victoire a été obtenue alors que Blake Griffin était visiblement très gêné par sa blessure à la jambe (5 points en 18 minutes) et n’a pas joué du dernier quart-temps.

“Je n’ai pas pu aider l’équipe ce soir. On va voir ce qu’il se passera au jour le jour.” Blake Griffin.

Heureusement pour les Pistons, leur coach Dwane Casey a pu compter sur un très bon match d’Ish Smith (20 points) et une nouvelle belle performance d’Andre Drummond pour griller la politesse à des Grizzlies qui se sont mis à balbutier leur basket en seconde mi-temps.

“Je savais juste qu’en première mi-temps, ceux qui avaient parié contre nous pouvaient gagner beaucoup d’argent, mais pendant la seconde période, j’ai vu le feu dans les yeux des gars sur le terrain. J’ai vu leur intensité, leur esprit d’équipe… Le banc était également impliqué, les supporters se sont remis dans le match et ont recommencé à nous supporter. On a commencé à grignoter leur avance et on avait assez d’intensité. Notre devise pendant la deuxième mi-temps était de faire des stops et de marquer, et ça a marché. Pendant la première période, je méritais d’être hué. Pareil pour nos gars. J’espère juste que les fans ne se sont pas fait mal en remontant dans le bandwagon. J’en ai même vus quelques-uns quitter la salle, mais j’espère qu’ils ont quand même vu ce qu’on a montré en deuxième mi-temps.” Dwane Casey.

“On ne jouait juste pas assez dur, aucun système ou tir manqué qui aurait pu rentrer qui aurait changé ça. Il fallait que l’on joue plus dur pour faire basculer le match.” Andre Drummond.

Luke Kennard a aussi mis la main à la pâte avec 12 de ses 15 points en seconde période.

“Il était inarrêtable.” Reggie Jackson.

Si les Pistons avaient perdu le match, il aurait fallu qu’ils remportent le prochain, contre les Knicks, et que dans le même temps les Hornets s’inclinent contre Orlando. Une situation compliquée à gérer et qui aurait pu mal tourner, mais les coéquipiers de Blake Griffin sont parvenus à l’éviter.

“On savait ce qui était en jeu, on savait ce qu’il allait falloir faire pour remporter ce match et on est revenu en jeu avec une nouvelle énergie, après leur avoir permis de faire ce qu’ils voulaient en première mi-temps.” Andre Drummond.

“Ce soir, on a joué avec l’énergie du désespoir en deuxième mi-temps et on a réussi à s’en sortir. Ce n’était pas fait de la manière idéale, mais si on part avec la victoire, ça suffit à me rendre heureux.” Ish Smith.

Mais, même si la victoire fait du bien, il faudra montrer autre chose en playoffs (s’ils parviennent à se qualifier, n’oublions pas que ce n’est pas encore fait) et Dwane Casey le sait.

“Encore une fois, nous n’avons pas été au niveau pendant tout le match, juste pendant deux ou trois quart-temps. Si on veut atteindre nos objectifs, on doit être à 100% pendant quatre quart-temps.” Dwane Casey.

Contre Milwaukee ou Toronto, deux adversaires probables pour les Pistons au premier tour, ce sera très compliqué pour la franchise de la ville d’Eminem, même s’ils sont à 100% pendant toute la série.

Via Detroit Free Press, ESPN et espn.

Leave a Reply