Danny Green : « Il ne faut pas y penser mais c’est difficile parce que tout le monde te dit de ne pas y penser »

Danny Green : « Il ne faut pas y penser mais c’est difficile parce que tout le monde te dit de ne pas y penser »

Danny Green a un problème : shooteur à 45.5% à 3-points en saison régulière, il est tombé à 15.3% (4/23) dans l’exercice contre Milwaukee, et il reste sur 14 échecs en 15 tentatives. La solution ? Ne pas y penser. Plus facile à dire qu’à faire.

« Il faut continuer de shooter. Il ne faut pas y penser. Et c’est difficile de ne pas y penser parce que tout le monde te dit de ne pas y penser et tout le monde vient te voir pour te dire de continuer de shooter. Les gens m’envoient des textos pour me dire ‘N’y pense pas.’ Je le sais… Je ne me remets pas en question. Je continue juste de shooter, je n’y pense pas et j’essaye de bloquer le bruit venant des médias et tous les messages qui me disent de ne pas y penser. » Danny Green

Heureusement pour les Raptors, un autre joueur en difficulté a fini par retrouver la mire contre les Bucks : Fred VanVleet a rentré 14 tentatives sur 17 longue distance entre les matchs 4 et 6 (son fils Fred Jr. est né entre les matchs 3 et 4). Lui et Norman Powell ont mangé les minutes de Green, qui n’a joué que 15 et 14 minutes lors des deux derniers matchs.

« J’ai eu de bonnes positions. Je n’ai pas pu me mettre dans le rythme que j’espérais. Mais Norm et Fred ont eu de bonnes positions parce qu’ils ont eu plus le ballon, il y avait plus de manieurs de ballon sur le terrain et comme ça ils pouvaient attaquer et créer du jeu l’un pour l’autre. Ils ont eu des positions ouvertes, se sont mis dans le rythme, et parfois ils ne défendaient pas sur Norm comme s’il était un shooteur et il a commencé à en rentrer quelques uns, ils l’ont donc serré un peu plus, et les deux ont attaqué le cercle, et le jeu de Norm c’est d’aller au cercle, d’attaquer le panier. Il a mis de gros shoots. Puis Fred a été actif, il a bougé. Et Dieu merci pour Freddie Jr. (référence au petit de VanVleet, né durant la série). Il a eu des bonnes positions et il a juste mis ses shoots. » Danny Green

Mais même si VanVleet a montré qu’il était capable d’être efficace aux côtés de Kyle Lowry dans le backcourt à la place de Green, ce dernier devra retrouver son adresse pour espérer inquiéter les Warriors de Stephen Curry et Klay Thompson.

« Je pense que c’est une nouvelle série pour Danny. La série précédente s’est passée d’une certaine façon, mais c’est terminé désormais. Je ne pense pas que cela soit important. Je ne crois pas que ce qui s’est passé lors de la série précédente soit important, si ce n’est que nous avons trouvé des moyens de l’emporter. Voilà ce qu’on retient de cette série. Ca va aller pour Danny. Il sera prêt pour le Game 1. » Kyle Lowry

Surtout que Green a déjà joué Golden State en playoffs, tout comme Kawhi Leonard, Serge Ibaka et Marc Gasol. C’est aussi le cas d’un des assistants de Nick Nurse, Adrian Griffin, précédemment avec le Thunder de Billy Donovan.

« Oui je pense que ça aide, bien sûr. Pour jouer contre eux la chose la plus importante je pense c’est pouvoir défendre. Il y a beaucoup d’idées qui émergent de beaucoup de gars qui ont déjà joué contre eux, et nous les écoutons avec grande attention. Ce sont eux qui sont sur le terrain, ce sont eux qui ont déjà expérimentés ça. » Nick Nurse

via ESPN

Leave a Reply