Donovan Mitchell : « Quand tu commences à regarder les récompenses individuelles c’est là que tu perds de vue ce qui est vraiment important »

Donovan Mitchell : « Quand tu commences à regarder les récompenses individuelles c’est là que tu perds de vue ce qui est vraiment important »

Auteur d’une nouvelle superbe seconde partie de saison, le Jazz d’Utah n’a toutefois pas réussi à aller aussi loin en playoffs que l’an passé, arrêté au premier tour par les Houston Rockets. Si le noyau de l’équipe est intéressant et prometteur autour de Donovan Mitchell et Rudy Gobert, on peut se demander si cela suffira pour passer un cap, ce qui est l’objectif puisqu’ils ne cachent pas leurs envies de titre.

« Oui (on veut atteindre le niveau suivant) sans aucun doute. Si vous regardez la façon dont on a joué en playoffs l’année dernière et cette année, on n’a pas été adroits pendant peut-être 2 ou 3 matchs. On a généré beaucoup de shoots ouverts. Si on fait les playoffs et qu’on passe au palier supérieur, que ce soit avec un joueur en plus ou la même équipe, on peut continuer à pousser et à mettre la pression sur beaucoup d’équipes. C’est malheureux qu’on ait été maladroits sur 5 matchs. Ça arrive. C’est juste arrivé au mauvais moment. Je ne pense pas qu’on soit en train d’essayer de changer toute l’équipe. Je pense qu’il s’agit juste de corriger une ou deux choses puis d’avancer en partant de là. » Donovan Mitchell

Mais on sait que dans les petits marchés il est parfois compliqué d’attirer les stars ou les joueurs nécessaires pour viser haut. Cependant Mitchell est persuadé qu’il n’y a pas besoin d’être dans un gros marché pour gagner.

« Je ne pense pas qu’il faille nécessairement être dans un gros marché pour remporter un titre. Je pense que tout dépend de ce que votre équipe apporte. Regardez Milwaukee. Ce n’est pas un gros marché. Oklahoma City a été compétitif depuis des années et l’est toujours. Portland c’est pareil. Je ne pense pas qu’il faille vraiment un gros marché pour être compétitif. Pour être honnête, je pense que c’est surfait. Je pense que les choses qui sont précieuses pour les équipes de petits marchés, je pense que c’est ce qui les rend spéciales et qui crée cette culture, en particulier ce que nous avons dans le vestiaire. Je pense qu’il faut un ou deux éléments de plus pour en arriver là. Je pense que ce sera très important pour nous dans le futur mais nous ne nous contentons pas de juste faire les playoffs. Évidemment l’an passé nous ne nous attendions pas à être dans cette situation avec la perte de Gordon (Hayward), le fait que tout change et ensuite ce que j’ai fait (All-Rookie First Team). Ça a vraiment tout changé et désormais nous avons des attentes différentes sur ce que nous voulons faire, mais je ne pense pas qu’il faille partir pour avoir un titre. » Donovan Mitchell

Quant à ses objectifs de carrière, ils sont bien définis

« Sans aucun doute un titre. Les trophées individuels ça viendra naturellement en gagnant. Évidemment c’est facile de dire : je veux remporter le titre de MVP. C’est facile de dire que tu veux être All-Star. Gagner règle tout ça. Je n’aborde pas une saison en disant : J’ai besoin d’être All-Star cette année ou j’ai besoin d’un nouveau contrat cette année. Je prends les choses au jour le jour. Quand tu commences à regarder les récompenses individuelles, c’est là que tu perds de vue ce qui est vraiment important et ce pour quoi tu es vraiment évalué, et c’est gagner, parce qu’il y a beaucoup de gars All-Stars et MVP qui n’ont pas de bague. Je pense que c’est mon état d’esprit lorsque je suis sur le terrain. » Donovan Mitchell

Via The Athletic

Leave a Reply