Victor Oladipo : “Des fois on ne réalise pas l’impact qu’on a. Tu le prends pour acquis, mais je ne veux plus jamais le faire”

Victor Oladipo : “Des fois on ne réalise pas l’impact qu’on a. Tu le prends pour acquis, mais je ne veux plus jamais le faire”

Alors que l’arrière des Pacers Victor Oladipo a passé les derniers playoffs devant sa télé, sa passion pour le jeu, elle, n’a pas été entamée. Blessé au tendon de son quadriceps droit, son retour n’est pas acté. Il revient sur cette période difficile qui lui a permis de mettre en exergue son adoration pour le basket-ball. Il a vécu le sweep de son équipe par les Celtics sans pouvoir faire grand-chose :

“Disons juste que c’était dur émotionnellement. C’était tellement difficile. Ça te pousse à mieux apprécier le jeu, tes coéquipiers, et même toi-même. Des fois on ne réalise pas l’impact qu’on a. Tu le prends pour acquis, mais je ne veux plus jamais le faire.” Oladipo

Cependant, sur cette free agency Indiana n’a pas chaumé. Même si aucune grosse pointure n’a été recrutée, TJ Warren, Jeremy Lamb et Malcolm Brogdon essaieront d’épauler l’ancien joueur d’Orlando. Ce dernier semble particulièrement apprécier l’arrivée du meneur de 26 ans :

“On a beaucoup joué contre les Bucks et depuis longtemps. J’ai dit que Malcolm (Brogdon) serait un Pacer parfait. J’ai toujours voulu jouer à ces côtés, et je suis excité par l’opportunité de le faire.” Oladipo

En attendant le retour d’Oladipo, le talent de ce backcourt reste limité, mais l’amélioration constante du duo Sabonis-Turner est un motif d’espoir pour la franchise :

“On peut être vraiment spéciaux. C’est à nous de voir comment on veut être. Domantas (Sabonis) est tellement meilleur, et Myles s’est fait voler en étant laissé de côté de la All-Defensive team. Ça me semble incroyable qu’un gars qui domine la ligue au niveau des tirs contrés n’a pas été choisi.” Oladipo

D’un point de vue personnel, le bon vieux Victor se sent en forme et a beaucoup appris pendant sa convalescence :

“J’ai le bon poids pour jouer, à peu près 93 kg. Je me sens vraiment bien. Tu dois travailler sur ton état d’esprit aussi durement que sur ton corps, et j’ai utilisé cette période pour me guérir psychologiquement et apprendre de ça.” Oladipo

Peu importe le temps que ça prendra, “Mr 360” veut retrouver son rôle de leader pour emmener une fois de plus les Pacers en Playoffs. Malheureusement pour lui, il ne décide pas de la date de son retour comme le précise le général manager Kevin Pritchard :

“Peu importe la date de retour qu’a en tête Victor, ce sera probablement un peu plus long, car on n’est pas pressé. On va prendre toutes les précautions pour être sûr qu’il soit en très bonne santé avant de le renvoyer sur le terrain.” Pritchard

Il devrait donc logiquement manquer ce début de saison, ce qui sera préjudiciable dans la course aux playoffs qui s’annonce une fois de plus très rude à l’Est. Avec un collectif très bien huilé, les pensionnaires de la Bankers Life Fieldhouse Arena essaieront de faire mieux que la saison passée malgré la perte d’un maillon aussi important que Thaddeus Young.

Via ESPN

Leave a Reply