Pour la première fois de son histoire, l’Australie fait tomber Team USA ! Patty Mills énorme

Pour la première fois de son histoire, l’Australie fait tomber Team USA ! Patty Mills énorme

Vainqueurs 102-86 du premier match, les États-Unis sont cette fois tombés (une première depuis 2006 avec des joueurs NBA !) à Melbourne samedi en préparation à la Coupe du monde sur le score de 98-94 ! C’est la première fois de leur histoire que les Australiens dominent Team USA, qui restait 78 victoires avec des NBAers.

Patty Mills a été le bourreau en chef avec 30 points à 10/22 et une fin de match grandiose : le Spur a claqué 10 points d’affilée dans les 3 dernières minutes après que Joe Ingles (15 points à 6/12, 4 rebonds et 7 passes) ait donné l’avantage aux Boomers 88-87 sur un 3-points à 3’36 de la fin ! Andrew Bogut a lui signé 16 points à 7/8, 9 rebonds et 4 passes.

Nouveau voyage à New York du 2 au 7 mars : 3 matchs NBA à partir de 1050€ !!

Donovan Mitchell (12 points à 4/10) a maintenu les siens jusqu’à la dernière minute, où deux échecs consécutifs ont ruiné les espoirs des hommes de Gregg Popovich, obligés de faire faute dans les derniers instants. Kemba Walker a terminé meilleur marqueur des siens avec 22 points à 7/15, devant Harrison Barnes et ses 20 unités.

Devant d’un point à la pause (49-48), Team USA a subi un 30-27 dans le 3ème quart-temps puis un 20-18 dans le 4ème. L’Australie (22 passes décisives à 11) a dominé 46-26 aux points inscrits dans la peinture et 41-35 au rebond.

A noter que Joe Ingles et Matthew Dellavedova ont distribué en combiné plus de passes (12) que Team USA (11)

Leave a Reply