Gregg Popovich : «Sur un match de 48 minutes, tu sais comment faire rentrer tout le monde, ici il faut prendre des décisions »

Gregg Popovich : «Sur un match de 48 minutes, tu sais comment faire rentrer tout le monde, ici il faut prendre des décisions »

Deuxième entraînement à Shanghai pour Team USA ce vendredi et deuxième salve de questions pour Gregg Popovich, à désormais 48h de l’entrée en matière de sa jeune équipe en Coupe du monde. L’une d’elle a retenu son attention et elle concernait la difficulté de gérer les rotations sur une période plus courte dans le jeu FIBA (un match dure 40 minutes, contre 48 en NBA).

« Oui il faut s’y habituer, effectivement. Sur un match de 48 minutes, tu sais à peu près comment faire rentrer tout le monde, en tout cas ceux que tu veux faire rentrer. Ici il faut prendre des décisions, parce que tout le monde ne jouera peut-être pas. C’est impossible de donner à tous les minutes qu’ils voudraient avoir mais comme je l’ai dit, les gars qui ont du caractère le comprennent. L’important c’est de gagner, ce ne sont pas les minutes, les points ou quoi que ce soit de ce genre. Ils savent que leur rôle ne sera pas le même qu’en NBA, et qu’ils vont moins jouer qu’en NBA aussi. » Gregg Popovich via USAB

À ses côtés pour faire ses choix, trois assistants coachs, dont Steve Kerr (Lloyd Pierce et Jay Wright sont les deux autres). Interrogé sur d’éventuels désaccords dans ces prises de décision avec le coach des Warriors, Popovich a plutôt parlé de discussions.

« Des désaccords non, je ne dirais pas ça. Il y a beaucoup d’excellents coachs ici, qui ont accompli beaucoup, dont nous avons des discussions. Il n’y a pas vraiment de désaccords. On regarde ce groupe et on déterminer ce qu’il y a de mieux pour eux, ensemble. Ce qui compte ce n’est pas ce que nous croyons individuellement mais ce qu’il y a de mieux pour l’équipe. » Gregg Popovich

Pop aura donc peu de temps pour partir à la découverte de la culture chinoise, malgré ses 2 semaines sur place.

« (En dehors de goûter du vin, y a t-il autre chose que vous ayez vraiment envie de faire durant ce voyage ?). Tout dépendra de ce qu’on aura le temps de faire. Laissez-moi reformuler ça : il y a des choses que j’aimerais faire mais que je n’aurais pas le temps de faire, parce que nous ne sommes pas là pour ça. »

Comme… ?

« Sortir marcher, voir les alentours, marcher, n’être avec personne, ne pas réussir à parler la langue et se sentir comme un idiot. Juste me promener quelque part et voir ce qui se passe, voir ce que vous voyez vous. Sérieusement. C’est plus fun quand tu décolles vers un autre pays sans rien attendre. Tu n’as personne pour te dire où aller, et tu vois où tu atterris. Je ne sais pas si j’aurais l’occasion de faire ça, donc je ferai les restaurants le soir. » Gregg Popovich

Rappel du roster de Team USA ici.

Leave a Reply