One Week in College Basketball : revoilà Michigan, l’exploit de Stephen F. Austin, la folie des tournois de novembre !

One Week in College Basketball : revoilà Michigan, l’exploit de Stephen F. Austin, la folie des tournois de novembre !

Cette année encore, chaque semaine, en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campuson fera un retour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Nouvelle semaine en College Basketball, semaine de Thanksgiving aux USA mais pas de trêve pour nos étudiants-athlètes. En effet, on continue la période des tournois exotiques du mois de novembre, avec du très lourd du programme.

Comme la semaine dernière, le résumé de la semaine pour les membres du top 25 se fera en deux parties : la première sur les matchs hors tournois, une deuxième sur les tournois majeurs. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut une folle semaine encore une fois, avec des surprises à foison.

Seul #20 VCU était sur le pont dans le traditionnel calendrier en ce lundi, en recevant Alabama State, qui n’a toujours pas gagné un match cette saison. La logique a été respectée, avec la victoire des Rams sur le score de 78 à 62.  Le leader de VCU, Marcus Evans, affiche 25 points et 3 passes. Un lundi tranquille pour le favori dans l’A-10.

Mardi fut une soirée historique. En effet, après avoir vanté (justement) le programme de Duke, ces derniers lâchent un match-cadeau, à domicile, contre Stephen F. Austin ! Une victoire après prolongation, sur un buzzer beater incroyable (la perte de balle provoquée, le layup en contre-attaque), un scénario dingue (mais assez habituel dans notre championnat). Défaite imprévisible de Duke, malgré un Vernon Carey Jr productif (20 points, 11 rebonds). En face, Kevin Harris plante 26 points. Pfiou, cet exploit… Quelques jours après, c’est toujours aussi inimaginable, surtout pour une personne comme moi qui défend corps et âme les Mid-Majors.

Physionomie complètement différente mercredi, avec l’un des pires matchs de la saison. Et forcément, qui dit purge offensive, dit #7 Virginia dans l’histoire… Le programme est toujours invaincu cette saison, en s’imposant contre Maine sur le score sans appel de… 46 à 26. Maine, sur ce match, c’est 8 tirs inscrits, dont 5 à trois points. Heureusement, le 5/5 sur la ligne des lancers-francs est un petit rayon de soleil (et rapporte cinq points, ce qui est énorme dans ce match). Bref, on vous épargne les highlights.

On passe directement à la soirée de vendredi, avec #1 Duke qui recevait Winthrop, après la défaite surprise un peu plus tôt dans la semaine. Tout n’a pas été parfait pour les Blue Devils, mais l’essentiel est là avec la victoire (83-70). Match intéressant du sophomore Joey Baker (16 points) alors que le prometteur Freshman Cassius Stanley, est sorti sur blessure. D’après les rumeurs, pas un retour avant janvier… Coup dur pour l’équipe. 

Pas de problème pour #10 Ohio State contre Morgan State (90-57), tout comme #2 Louisville contre la très accrocheuse équipe de Western Kentucky (71-54). Enfin, énorme choc chez les Mid-Majors, entre #15 Utah State et Saint Mary’s. Un match dantesque, entre deux belles équipes qui prônent un jeu attrayant, et qui se solde par l’upset (après celui de Wisconsin plus tôt cette saison) de Saint Mary’s, sur le score de 81 à 73. Comme d’habitude, Jordan Ford porte son équipe, avec 27 points, bien aidé par le double-double de Malik Fitts (21 points, 11 rebonds). Pour Utah State, Sam Merrill a été en difficulté avec son tir malgré les 23 points, et le sophomore Justin Bean l’aide avec 24 points et 9 rebonds… Et puis le néant. En tout cas, comme chaque saison, Saint Mary’s sera l’outsider numéro un de Gonzaga dans la West Coast Conference.

Petite soirée samedi. Il faut dire que la semaine a été éprouvante pour tous et surtout, c’était « rivalry week » en College Football. #25 Xavier s’impose sans tremble contre Lipscomb (87-62) avec un Paul Scruggs qui noircit la feuille de match (15 points, 6 rebonds, 6 passes). Match piège pour #21 Colorado contre Sacramento State, qui réalise un début de saison très solide. Mais voilà, le collectif des Buffaloes étaient bien supérieurs et infligent la première défaite de la saison à leur adversaire du soir (59-45). Match XXL de Tyler Bey, qui compile 11 points, 17 rebonds et 4 passes.

Au niveau des tournois de novembre, voici les résultats marquants.

Victoire logique de #18 Auburn dans le Legends Classic, contre la surprise Richmond, en finale sur le score de 79 à 65. Wisconsin termine 4ème et dernier, après sa défaite contre Richmond puis New Mexico (59-50)… Terrible désillusion pour les Badgers.

Direction Hawaï et le Maui Invitational, qui est le meilleur tournoi de ce mois de novembre. Une ambiance cool, décontractée (les commentateurs qui commentent de manière légère les matchs, en chemise Hawaïenne, un must see) et un bracket toujours aussi attractif. Cette année, c’est #4 Kansas qui rafle le précieux trophée, avec une victoire en finale, après prolongation, contre la sensation Dayton. Ces derniers, avec un Obi Toppin qui se montre aux yeux des scouts (prospect à suivre pour la prochaine draft, un sleeper en puissance), ont sorti Georgia (80-61) puis Virginia Tech (89-62) avant de perdre de 6 petits points en finale. D’ailleurs, en parlant de Virginia Tech, le programme a battu dès le premier tour #3 Michigan State (71-66). Les Spartans terminent 5ème du tournoi, bien loin des attentes… Mais c’est la magie de ces tournois.

Quand on vous dit que l’A-10 est si dense cette saison… George Mason, qui est prédit dans le ventre mou de la conférence, vient de remporter le Cayman Islands Classic, avec une victoire pleine d’autorité en finale contre New Mexico State (68-64). Le programme affiche un bilan de 8 victoires pour 1 défaite, en donnant notamment une leçon à Nebraska en 1/2 finale. Propre.

L’autre tournoi phare de ce mois de novembre, c’est bien le Battle 4 Atlantis. Un plateau de rêve avec du Michigan, #5 North Carolina, #8 Gonzaga, #11 Oregon ou encore #13 Seton Hall. Le tournoi a tenu toutes ces promesses et a vu l’émergence de.. Michigan, qui s’impose en finale contre #8 Gonzaga sans l’ombre d’une contestation (82-64). On parlera du programme un peu plus bas dans cette chronique… #8 Gonzaga arrive en finale grâce notamment à un Joel Ayayi en feu sur les deux premiers matchs : 21 points, 12 rebonds et 6 passes contre Southern Miss puis 13 points, 5 rebonds et 3 passes contre #11 Oregon. L’émergence du Français prouve qu’une saison de redshirt fait du bien à un joueur. #5 UNC termine troisième du tournoi avec une victoire contre #11 Oregon (78-74).

Petite surprise à Las Vegas, avec San Diego State qui continue son début de saison exceptionnel en raflant le tournoi, avec une victoire finale contre Iowa (83-73). Malachi Flynn est un joueur incroyable, lui qui plante 28 points en première période dans cette finale… Grosse mésaventure pour le finaliste de l’an passé, #12 Texas Tech, qui perd ses deux matchs… Là aussi on en reparle un peu plus tard.

Enfin, direction l’Emerald Coast Classic, avec une finale inédite entre Purdue et Florida State. Ce sont ces derniers qui l’emportent sur le score de 63 à 60, après prolongation. Les deux favoris, #17 Tennessee et #21 VCU, ont offert un magnifique match pour la troisième place, avec un buzzer beater de Lamonte Turner qui permet aux coéquipiers d’Yves Pons (9 points, 4 rebonds) de gagner cette rencontre. #21 VCU vient de perdre ces deux premiers matchs de la saison, mais prouve qu’il faudra compter sur eux… De toute façon, il faudra sortir une deuxième partie de saison solide pour le favori dans l’A-10.

 

Équipe top de la semaine : Michigan Wolverines (7 victoires – 0 défaite)

Tiens, revoilà Michigan et nous sommes encore en novembre ? Plus habitué à sortir une deuxième partie de saison mémorable, le programme est en avance cette saison, avec ce début de saison excellent, couronné d’une victoire dans le Battle 4 Atlantis. Deux upsets retentissants contre des membres du top 10 (#6 UNC et #8 Gonzaga), un collectif incroyable avec un cinq majeur ultra productif… Le travail de Juwan Howard paye déjà et la hype est bien présente.

Sur ce début de saison, Michigan est sexy. Le jeu proposé est très cohérent, défensivement c’est efficace, tout roule quoi. Isaiah Livers est un poste 4 scoreur, complémentaire de son coéquipier dans la raquette, la machine à double-double Jon Teske. Sur les postes extérieurs, le freshman Franz Wagner monte en puissance et veut prendre la relève de son frère, alors que le leader et métronome, Zavier Simpson, est le joueur clé de ce collectif (13 points, 13 passes et 6 rebonds contre Gonzaga quand même…).

Il a l’air de faire bon vivre au sein de l’effectif, reste à voir comment va réagir ce groupe à c nouveau statut, acquis en l’espace d’une semaine. Une entrée dans le top 25 (voir top 10) est d’actualité pour le début de semaine prochaine et la semaine qui arrive s’annonce palpitante, avec un déplacement à #2 Louisville puis la réception d’Iowa.

Michigan ne meurt jamais. C’est aussi simple que cela.

 

Équipe flop de la semaine : Texas Tech Red Raiders (5 victoires – 2 défaites).

Le héros malheureux de la dernière finale universitaire connaît un début de saison mi-figue, mi-raisin. Cinq victoires sans trop forcer face à des adversaires plus faibles avant d’arriver au tournoi à Las Vegas. Là, le programme se fait surprendre par Iowa (72-61) en abusant du tir à trois points (4/24)… Bien loin des standards habituels… Bis-répetita contre Creighton, avec un 8/30 à longue distance…

Semaine délicate donc pour Texas Tech, qui essaye de trouver des solutions après les départs lors de l’intersaison. Davide Moretti assume son nouveau statut de leader, mais il se retrouve souvent seul au niveau du scoring. C’est surtout défensivement que le programme déçoit. Alors quand l’adresse à longue distance est absente, cela donne deux défaites.

Mais pas d’inquiétude, le programme trouvera les solutions assez rapidement pour rebondir et sera toujours l’un des favoris dans la Big 12.

 

Équipe surprise : Stephen F. Austin Lumberjacks (6 victoires – 1 défaite).

Comment ne pas parler de l’exploit ahurissant de Stephen F. Austin cette semaine, en allant battre #1 Duke chez lui, avec un scénario dingue et un layup au buzzer en prolongation ? Cette phrase résume bien la magie du College Basketball…

Le héros de ce match, Nate Bain, a fait la une cette semaine. Le prospect a lancé une campagne de financement via la plate-forme GoFundMe plus tôt dans l’année pour aider ses parents, victimes de l’Ouragan Dorian aux Bahamas. Après son exploit, il a récolté plus de 60.000 dollars en donation. Cet élan de générosité est incroyable et le joueur a exprimé toute sa gratitude.

« J’essaye de contenir mes larmes. C’est incroyable, je n’ai pas les mots. Mes parents ont eu une année extrêmement difficile après le passage de l’ouragan. Il ne reste plus rien. C’était dur de me concentrer sur ce début de saison. Voir cet élan de générosité me rend tellement heureux. » 

Une bien belle histoire, comme on en trouve souvent dans le milieu universitaire.

Concernant Stephen F. Austin, le programme fait partie des favoris dans la Southland même si c’est une saison de transition pour le programme. Nul doute que la victoire contre #1 Duke, à l’extérieur, donnera des ailes à l’équipe. Attention tout de même, il y aura des outsiders crédibles dans la conférence cette saison, mais nous avons une petite chance de voir le programme à la March Madness cette année et il faudra se méfier si cela arrive…

 

Les rencontres à suivre (les possibles upsets en gras)

Nous suivrons la finale de l’Orlando Invitational ce dimanche entre #5 Maryland et Marquette, avec un Markus Howard qui sort d’un match à 51 points contre USC. Il y a aussi #14 Arizona qui affronte Olivier Sarr et Wake Forest en début de soirée, ainsi que le début du Big 5 (mini-tournoi entre les cinq universités de Philadelphie) entre #22 Villanova et La Salle.

Lundi : #23 Washington vs South Dakota ;

Mardi : #2 Louisville vs Michigan / #16 Memphis vs Bradley / #1 Duke vs #3 Michigan State ;

Mercredi : #22 Villanova vs Penn / #17 Tennessee vs Florida A&M / #25 Xavier vs Green Bay / #7 Virginia vs Purdue / #5 Maryland vs Notre Dame / #12 Texas Tech vs DePaul / #8 Gonzaga vs Texas Southern / #6 North Carolina vs #10 Ohio State ;

Jeudi : #18 Auburn vs Furman ; 

Vendredi : #1 Duke vs Virginia Tech / #2 Louisville vs Pittsburgh ; 

Samedi : #10 Ohio State vs Penn State / #14 Arizona vs #19 Baylor / #24 Florida vs Butler / #5 Maryland vs Illinois / #9 Kentucky vs Fairleigh Dickinson / #25 Xavier vs Cincinnati / #16 Memphis vs UAB / #15 Utah State vs Fresno State / #4 Kansas vs #25 Colorado / #11 Oregon vs Hawaii.

 

Les articles de la semaine sur Midnight On Campus.

Leave a Reply