Victor Oladipo prend son temps : “La plus grosse bataille c’est contre toi-même”

Victor Oladipo prend son temps : “La plus grosse bataille c’est contre toi-même”

Hier Victor Oladipo a effectué son 3ème entraînement en 5 jours avec les Fort Wayne Mad Ants, l’équipe affiliée G-League des Pacers. Out depuis fin janvier (rupture du tendon quadricipital du genou droit), l’arrière All-Star progresse petit à petit alors qu’il s’entraîne normalement depuis début novembre, mais sans trop forcer.

“J’essaye juste de retrouver mes sensations. Je vais juste sur le terrain, j’y vais tranquillement. Je n’essaye pas de faire des trucs spectaculaires. Quand tu te blesses, tu as tendance à précipiter les choses. Quand tu bouscules ton corps, c’est là que ça se passe mal. Il faut être intelligent.” Victor Oladipo

Pas question de précipiter un retour et de se fixer une date, surtout qu’en plus tout se passe bien pour l’équipe. Après 3 défaites pour démarrer, les Pacers ont remporté 14 des 18 suivants.

“Même s’ils ne jouaient pas bien, ce ne serait pas difficile pour moi de ne pas précipiter mon retour. Au bout du compte l’important c’est que je joue les 15 prochaines années au plus haut niveau possible. Donc je dois prendre soin de mon corps.” Victor Oladipo

Le plus dur lors de ces très longs mois d’absence ça a été plus mentalement que physiquement.

“A chaque obstacle, cela te met au défi mentalement. Ton caractère ressort, soit tu veux progresser, soit ça prend le dessus sur toi. Je travaille sur mon mental tous les jours. LA plus grosse bataille c’est contre toi-même. La bataille entre toi et ton toi intérieur. J’essaye de surmonter ça. Ton toi intérieur peut facilement prendre le dessus, car la route est plus facile. Mais il faut pouvoir résister mentalement à ces moments difficiles et t’en sortir toi-même.” Oladipo

Via Indy Star

Leave a Reply