Ian Mahinmi : “Je ne veux rien effacer de ma carrière; Il y a toujours de la lumière au bout du tunnel”

Ian Mahinmi : “Je ne veux rien effacer de ma carrière; Il y a toujours de la lumière au bout du tunnel”

Thomas Bryant et Moritz Wagner blessés, les Washington Wizards se retrouvent un peu courts au poste de pivot. Heureusement pour eux, le Français Ian Mahinmi, qui s’était blessé au tendon d’Achille, est de retour. Après avoir manqué tout le camp d’entrainement et les 19 premiers matchs de la saison, le pivot de 33 ans est de retour en force.

“Il a de l’impact. Quand il est en bonne santé, il protège l’arceau et nous sommes meilleurs en défense avec lui. On espère qu’il pourra continuer de beaucoup jouer et de bien jouer. Il va beaucoup nous aider.” Scott Brooks, le coach des Wizards.

Depuis trois rencontres, le Français a cumulé 51 minutes de jeu en cinq contres.

“Il a été bon lors des derniers matchs. Sa présence, son activité, son envergure, sa capacité à gêner les tirs près de l’arceau… Il attrape aussi bien les ballons quand il déroule vers le cercle, c’est un bon finisseur. Il fait plein de choses qui nous manquaient quand il n’était pas là. On n’avait pas de protecteur d’arceau, lui il fait des contres et il prend des rebonds.” Bradley Beal.

Son retour est donc une très bonne nouvelle, mais la principale question est de savoir s’il pourra rester en bonne santé. Depuis qu’il a signé son contrat de 64 millions de dollars sur quatre ans, le pivot français n’a participé qu’à 145 matchs de saison régulière sur 269 possibles. Et ce n’est pas parce qu’il est hors de la rotation de son coach, mais tout simplement parce qu’il ne parvient pas à rester sur ses deux jambes bien longtemps.

“Ian a eu des problèmes de blessure depuis qu’il est arrivé. C’est ce qui est frustrant dans le sport pour les joueurs, les coachs et les fans. On veut avoir la meilleure chance de gagner, et on veut que nos joueurs soient en bonne santé. Il n’est pas arrivé ici après avoir signé en espérant louper plein de matchs. Il voulait avoir un impact, le même qu’on recherchait en le signant.” Scott Brooks.

Mais même sans jouer, le pivot aide ses coéquipiers. Il a pris sous son aile les jeunes joueurs de la franchise et met un point d’honneur à toujours être de bonne humeur. Et au final, il ne regrette même pas toutes ses blessures.

“Je ne veux rien effacer de ma carrière, peu importe les hauts et les bas. Dans ce voyage qu’on appelle la vie, il y a beaucoup de hauts et de bas justement, je pense que tout arrive pour une raison. Je ne veux pas éviter les bosses, les bleus… Je ne veux rien éviter. Comme on dit, il y a toujours de la lumière au bout du tunnel.” Ian Mahinmi.

Le natif de Rouen a disputé quatre matchs cette saison, pour 17 minutes, 7,3 points, 4,3 rebonds et 1,5 contre de moyenne.

Via The Washington Post.

Leave a Reply