Damian Lillard l’acrobate : “Je savais que c’était une faute défensive”

Damian Lillard l’acrobate : “Je savais que c’était une faute défensive”

Duel à suspense dans l’Arizona entre les Blazers et les Suns. Les locaux ont été en contrôle de la rencontre pendant très longtemps, menant même de 16 points en première mi-temps, mais au retour des vestiaires les hommes de Terry Stotts ont recollé grâce à un bel effort défensif. Ils ont limité les Suns à 21 points dans le 3ème acte pour passer devant.

“Nous les avons limités à 21 points dans le troisième quart et ça a été capital pour nous. Cela nous a donné une chance de revenir. Puis en dernier quart nous avons fait des stops.” CJ McCollum (30 points)

Les Blazers ont pris les commandes dans le money time en comptant 6 points d’avance, mais Phoenix a passé un 8-0 et tout s’est joué dans les dernières secondes avec d’abord un énorme shoot clutch de Kelly Oubre Jr. L’ailier des Suns a marqué à 3-pts avec la faute pour propulser Phoenix en tête 110-108. Sur la possession suivante, les Blazers s’en sont bien sûr remis à Damian Lillard. Le meneur a débordé Ricky Rubio et s’est élevé par-dessus Aron Baynes, qui l’attendait. En acrobate il a marqué et il y a eu un instant d’hésitation, à savoir s’il y avait faute du Boomer ou du Blazer.

Les Suns ont fait appel au challenge vidéo, mais la première décision a été confirmée. Cela ne faisait aucun doute pour Lillard

Sur le dernier drive le coach m’a demandé : tu veux te retrouver face à un intérieur ? Je lui ai répondu non, que j’allais y aller comme ça. Qu’il fallait juste une situation d’isolation pour moi en tête de raquette. Je savais que je déborderais mon défenseur et que je voyais d’où l’aide venait et quand je l’ai vu (Baynes) quitter son défenseur, et avancer un tout petit peu et j’ai vu qu’il n’allait pas monter au contre donc je savais qu’il allait tenter de provoquer un passage en force, donc j’ai sauté un peu sur la droite et j’ai fini main droite de façon à ce qu’il doive se décaler sur la droite. Je savais que c’était une faute défensive, il était en train de bouger.” Lillard

Le meneur a rentré le lancer pour mettre Portland en tête de deux unités. Les Suns ont alors eu une dernière opportunité, mais Ricky Rubio a échoué

 

“Il y avait beaucoup d’avis divergents sur cette action (la faute sur Lillard), mais si j’avais mis ce shoot nous aurions gagné. C’était presque au buzzer. Je signe tout de suite pour une telle situation.” Rubio

“C’était un match excitant. Les deux équipes auraient pu l’emporter, mais nous avons eu la chance de faire une action de plus en fin de rencontre.” Terry Stotts

Via Blazers.com et ESPN

Leave a Reply