One Week in College Basketball : le cauchemar de Kentucky, Gonzaga futur #1; Villanova pointe le bout de son nez !

One Week in College Basketball : le cauchemar de Kentucky, Gonzaga futur #1; Villanova pointe le bout de son nez !

Cette année encore, chaque semaine, en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campuson fera un retour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Vous le savez, plus on avance dans le mois de décembre et plus le calendrier est allégé, entre les examens et les périodes de fêtes, le tout avec pour la plupart la fin des matchs hors conférence. Cependant, la magie de notre championnat fait qu’il y a toujours des énormes sensations, peu importe le calendrier. Cette semaine ne déroge pas à la règle, avec notamment une soirée de samedi incroyable, avec des scénarios incroyables. Voici le résumé de la semaine pour les membres du top 25.

Lundi, nous avons pu voir #24 Texas Tech, qui grâce à sa belle semaine, est dans le top 25. TTU s’impose contre Southern Miss (71-65), mais que ce fut dur, face à une équipe accrocheuse avec un LaDavius Draine taille patron (21 points). Mais le collectif des Red Raiders a fait la différence, avec notamment le match complet de Chris Clarke, qui affiche 14 points, 11 rebonds et 6 passes. Texas Tech reste friable, mais gagne, c’est bien là l’essentiel dans cette période de la saison.

Petit programme mardi, qui est historiquement l’une des plus belles de la semaine (sans compter le samedi). #5 Ohio State continue son petit bonhomme de chemin en écrasant SE Missouri State (80-48) avec un double-double de Kaleb Wesson (18 points, 10 rebonds), sans trop forcer. La sensation freshman de #22 Washington, Isaiah Stewart, confirme son bon début de saison contre Seattle. Dans la victoire de son équipe (81-59), le prospect termine avec 27 points et 13 rebonds. Vraiment solide le gamin.

Puis, nous avons eu une petite upset alert entre #19 Florida State et North Florida. Le match a tenu ces promesses, mais FSU l’emporte finalement sur le score de 98 à 81, malgré un match XXL d’Ivan Gandia-Rosa (23 points, 7 passes et 4 rebonds) en face. Enfin, on termine la soirée avec #13 Dayton et Obi Toppin (11 points, 7 rebonds et 6 passes) qui ont géré à merveille contre North Texas (71-58). Une soirée sans upset, pour un mardi, c’est assez rare pour être souligné.

Finalement, le premier feu d’artifice était bien ce mercredi, avec un programme alléchant. Cela commence fort avec #2 Gonzaga contre North Carolina. Enfin, c’était une belle affiche avant que UNC réalise une semaine dernière horrible, le tout en perdant sa pépite Cole Anthony. Mais voilà, les Tar Heels ont proposé une belle adversité, ne s’inclinant que de 13 points (94-81). Que dire du match de Gonzaga, qui honnêtement mérité sa place de #1 pour cette semaine (l’affront sera lavé lundi avec la nouvelle publication du top 25), un collectif bien huilé malgré une rotation allégée. Killian Tillie inscrit 9 points, mais fait 4 fautes en 15 minutes… Joel Ayayi surfe sur son excellent début de saison avec 11 points, 10 rebonds et 6 passes. Les Zags sont impressionnants, tout simplement.

Autre grosse affiche avec #6 Kentucky qui jouait contre Utah. On avait pressenti une upset alert et cette fois-ci, ce fut le cas ! En effet, les Utes s’imposent de trois petits points, 69-66, avec un Timmy Allen superstar (25 points, 9 rebonds). Concernant Kentucky, on est encore loin de la machine de guerre et cette défaite est assez inquiétante pour la suite de la saison.

Enfin, dans le troisième choc de la soirée, #21 Tennessee chute à Cincinnati (78-66) malgré les 11 points et 4 rebonds d’Yves Pons. Oui, Cincinnati à domicile, c’est toujours aussi fort.

Dans les résultats en bref en ce mercredi, #15 Michigan State s’est fait peur contre Northwestern, mais s’impose finalement sur le score de 77 à 72. Départ parfait dans la Big Ten, avec deux succès en autant de matchs. Cette victoire est belle, car on sait que Northwestern aime bien faire tomber les gros chez lui. L’ancien numéro #1, Louisville, a eu du mal à trouver le rythme, mais avec une deuxième période maîtrisée, bat Miami (OH) (70-46). Francis Okoro nous sort un double-double monstrueux (12 points, 17 rebonds) dans la victoire de #8 Oregon sur Montana (81-48).

#9 Virginia s’est fait un peu peur contre Stony Brook, mais glane sa 9ème victoire de la saison (56-44), tout comme #10 Baylor qui n’a pas eu de difficulté à battre UT Martin (91-63). Pour finir, petit mot sur #20 San Diego State, qui est toujours invaincu cette saison avec une nouvelle victoire contre San Diego Christian (92-48). Tout roule pour les Aztecs.

Jeudi, petit match piège pour #4 Duke, qui recevait Wofford sans Tre Jones. Mais la qualité de l’effectif a fait la différence, avec notamment en tête d’affiche Vernon Carey Jr (20 points, 10 rebonds). Victoire finale des Blue Devils sur le score de 86 à 57. Pas de deuxième upset retentissant en deux semaines pour les Terriers…

Grosse sensation avec #7 Maryland qui s’incline contre Seton Hall, qui évolue toujours sans son meilleur joueur, Myles Powell. Ces derniers remportent une belle victoire (52-48) et prouvent une nouvelle fois de la fragilité des Terrapins… Enfin, toujours un parcours sans-faute pour #12 Auburn, qui gagne un match délicat contre NC State (79-73). Ce fut un match plaisant à suivre, avec deux équipes taillées pour la March Madness (NC State peut créer la surprise dans l’ACC).

Seul #23 Penn State, nouvel entrant dans le classement, était sur les parquets concernant les membres du top 25. Le programme affrontait une équipe de Central Connecticut qui n’a toujours pas remporté un match cette saison… Succès logique des Nittany Lions (87-58) avec 21 points de Myreon Jones.

On arrive au meilleur jour de la semaine, le samedi évidemment.

La soirée commence extrêmement bien avec un choc entre deux membres du top 25 : le nouveau numéro #1, Kansas et #18 Villanova. Bon, le petit conseil hebdomadaire de regarder un match en replay sur YouTube est bien sur cette rencontre. Malgré un score offensif faible, quelle prestation des deux équipes, qui se rendent coup pour coup pendant 40 minutes, dans une ambiance folle… Comme un air de mars qui flotte déjà. Et l’enseignement majeur, c’est bien qu’il y aura (ENCORE) un nouveau leader du classement puisque Kansas s’est incliné d’un petit point, 56 à 55 ! On reparlera de Villanova un peu plus tard, mais victoire de prestige pour le programme.

D’ailleurs, en parlant de numéro #1, #2 Gonzaga n’a pas tremblé et s’impose largement contre Eastern Washington (112-77). 13 points et 8 rebonds pour Joel Ayayi et 5 points et 3 rebonds pour Killian Tillie.

Deuxième défaite de la semaine pour #6 Kentucky, qui a perdu contre l’une des équipes que l’on sous-estime vraiment, #5 Ohio State. Une victoire pleine d’autorité des Buckeyes (71-65) qui prouve que le programme est un réel contender au titre national cette saison !

James Wiseman a décidé de quitter le campus de #11 Memphis cette semaine (décision tellement illogique, mais bon, vous savez, l’entourage d’un joueur est bien souvent néfaste…). Le programme a répondu de la plus belle des façons en battant Jackson State (77-49) avec 20 points et 9 rebonds pour Precious Achiuwa. Attention Memphis, la place pour la March Madness n’est pas garantie, loin de là…

Pas de problème pour #14 Michigan face à Presbyterian (86-44) tout comme son rival, #15 Michigan State contre Eastern Michigan (101-48). 

Ce fut plus délicat pour #17 Butler face à Purdue, mais la logique est respectée (70-61). Même cas de figure pour #19 Florida State contre USF (66-60), #24 Texas Tech contre UT Rio Grande Valley (68-58) ou encore #8 Oregon contre la vaillante équipe de Texas Southern (84-78). Nouvel arrivant dans le classement, #25 West Virginia a eu toutes les peines du monde à se sortir du piège Youngstown State (75-64)…

Que serait un samedi en College Basketball sans les upsets… Outre Villanova, petite surprise avec St John’s, qui réalise un bon début de saison, qui remporte un succès de prestige face à #16 Arizona (70-67). St John’s est un outsider intéressant dans la Big East, affaire à suivre.

Colorado et #13 Dayton nous ont offert un match somptueux, qui s’est conclut après prolongation et un buzzer beater du junior D’Shawn Schwartz pour réussir un bel upset (78-76). Colorado, dans une Pac-12 indécise, aura sa carte à jouer, c’est assuré. Une bien belle équipe, emmenée par un McKingley Wright IV au top de sa forme (29 points et 10 rebonds dans la rencontre).

Dans les autres résultats de la soirée, #12 Auburn s’impose contre Lehigh (74-51) et reste invaincu. Yves Pons frôle le double-double (11 points, 9 rebonds) dans la victoire de #21 Tennessee sur Jacksonville State (75-53). Enfin, après sa victoire surprise contre #6 Kentucky, Utah s’est lourdement incliné sur contre #20 San Diego State (80-52). SDSU, c’est tellement fort, vraiment.

 

Équipe top de la semaine : Villanova Wildcats (9 victoires – 2 défaites)

Nous sommes en plein mois de décembre et voilà que l’on parle en bien de Villanova. Comme chaque saison, le programme commence à monter en régime sur ce mois de décembre, avant d’exploser lors des matchs de conférence. C’est pour cela que le début de saison est souvent anecdotique, avec un Jay Wright qui essaye surtout plusieurs options au sein de son effectif, le tout en frustrant quelques joueurs, histoire d’arriver aux matchs de la Big East avec les crocs.

Forcément, on ne change pas une recette qui fonctionne et les Wildcats ont frappé un grand coup en ce samedi, en battant #1 Kansas.

L’effectif est un poil moins talentueux que les dernières saisons, mais il y a encore quelques prospects intéressants à scruter. Saddiq Bey a endossé le rôle de leader offensif cette saison alors que notre pépite, Collin Gillespie, est le couteau suisse par excellence, efficace sur les deux côtés du parquet (il a été primordial défensivement contre Kansas, surtout dans le money time).

Collectivement, Villanova est un exemple du genre dans le championnat universitaire. On le compare souvent aux Spurs de Popovich, avec les mêmes fondamentaux et la même mentalité.

Attention quand même lors des matchs de la Big East. On le sait, la conférence est dense, encore plus cette saison, avec des outsiders de qualités (Butler, Xavier, St John’s, DePaul ou encore Marquette). Les matchs de conférence seront encore une fois un must-see !

 

Équipe flop de la semaine : Kentucky Wildcats (8 victoires – 3 défaites).

Il est bien loin le temps du Kentucky qui battait Michigan State…

Une semaine délicate pour le programme, qui a perdu deux fois, contreUtah puis Ohio State. Alors cette dernière défaite est assez logique quand on voit le niveau que propose OSU, autant celle contre Utah est assez représentative du niveau du programme actuellement. 

Il n’y a pas un vrai leader qui prend les choses en mains. Pourtant, le duo Ashton Hagans / Tyrese Maxey essaye tant bien que mal de porter le programme, mais dans les moments chauds, les deux prospects ne sont pas efficaces, loin de là même…

Kentucky ne fait pas peur à ce stade de la compétition. Le programme risque de descendre bien bas (voir de ne plus être présent) dans le classement et cela promet une deuxième partie de saison dantesque dans le marathon qu’est la SEC. Fort heureusement pour les Wildcats, aucun autre programme se détache réellement dans la conférence… Si ce n’est Auburn. Le petit break de Noël ne peut faire que du bien à l’équipe, en quête de réponse.

 

Équipe surprise de la semaine : Colorado Buffaloes (10 victoires – 2 défaites).

Solide début de saison pour Colorado et son effectif expérimenté. Un calendrier difficile sur le papier, avec des victoires importantes pour le CV (Arizona State, San Diego, Clemson, Wyoming) et une semaine très productive. En effet, deux victoires, contre Providence puis cet upset retentissant contre #13 Dayton, qui propulse le programme sous le feu des projecteurs.

Pourtant, malgré un début de saison excellent, on n’a pas parlé du programme… La défaite de 14 points à #1 Kansas annonçait pourtant les prémices d’une équipe redoutable, mais qui perd dans la même semaine à domicile contre Northern Iowa. A ce moment-là, le constat était simple : l’équipe est toujours aussi inconstante, mais sera un poison à jouer lors des matchs de la Pac-12. 

Quand on voit Arizona qui alterne entre le bon et le moins bon, seuls Oregon et Washington semblent un poil au-dessus de Colorado sur cette première partie de saison. De là à entrevoir une possible qualification à la grande danse de mars ? C’est fort possible. Le programme défend dur, mais n’est pas cette puissance offensive que l’on peut voir chez certains cadors de la conférence. Toutefois, on a pu voir que dans un match, le programme peut passer la barre des 80 points inscrits, avec notamment son leader McKinley Wright IV qui porte offensivement son équipe.

En tout cas, il faut surveiller de près ce programme, qui posera des soucis dans la Pac-12, c’est indéniable.

 

Rencontres à suivre cette semaine (en gras les possibles upsets)

Grande pause pour les festivités de Noël en College Basketball. Le calendrier reprendra samedi, avec les derniers matchs hors conférence pour une grande majorité des programmes.

Les rencontres à suivre ce samedi : #4 Duke vs Brown / #11 Memphis vs New Orleans / #21 Tennessee vs Wisconsin / #19 FSU vs North Alabama / #3 Louisville vs #6 Kentucky / #17 Butler vs UL Monroe / #20 SDSU vs Cal Poly.

 

Les articles de la semaine sur Midnight On Campus.

Leave a Reply