Giannis Antetokounmpo : « C’est bien, J’aime ça »

Giannis Antetokounmpo : « C’est bien, J’aime ça »

Les Milwaukee Bucks, vainqueurs des Los Angeles Lakers jeudi dernier, avaient un nouveau test hier soir du côté de Philadelphie. Détenteurs du meilleur bilan de la ligue, ils sont une équipe à abattre et hier ils ont subi la loi des Sixers de Joel Embiid, largement dominé sur le score de 121-109 dans un match où ils ont compté près de 30 points de retard. Après ce revers les Bucks restaient positifs et voyaient le bon côté des choses

« Nous n’avons pas joué à notre meilleur niveau. Contre une bonne équipe comme ça, il faut être un peu meilleur. Je pense que nous allons apprendre de ce match et nous serons meilleurs à l’avenir. » Mike Budenholzer

« Nous avons dû vivre ça aujourd’hui et c’est bien. J’aime ça. Évidemment vous savez que je n’aime pas perdre, mais au bout du compte, je pense que parfois quand vous perdez comme ça cela vous permet de progresser en tant qu’équipe. » Giannis Antetokounmpo

Les Bucks ont pris l’eau durant les 3 premiers quarts en encaissant 100 points, en grande difficulté pour tenir Joel Embiid à l’intérieur, mais aussi à être présents sur les shooteurs, qui s’en sont donnés à cœur joie avec un 21/44, record de franchise des Sixers.

« Je trouve que parfois ils ont eu des bonnes positions en transition. Nos shoots qui ne rentraient pas leur ont donné des shoots totalement ouverts. Ils ont pris feu. Il y a des matchs comme ça où une équipe prend feu et ce soir nous n’avons pas réussi à éteindre l’incendie. » George Hill

« Je ne pense pas que nous étions mauvais au point d’être menés de 29 points. Je les ai trouvés très bons. Je pense que lorsque Philly joue à un très haut niveau, met des shoots et que Korkmaz contribue comme ça, ils ont vraiment très bons et il faut élever votre niveau pour se mettre au leur. » Budenholzer

« Ils ont tout simplement plus dur que nous, et mieux que nous. » Giannis

D’habitude Giannis Antetokounmpo joue au pompier de service, mais le Grec a vécu une soirée cauchemardesque avec 18 points à un horrible 8/27 aux tirs et surtout un catastrophique 0/7 de loin, alors même que les Sixers l’ont laissé shooter toute la soirée. Joel Embiid, souvent en défense sur lui, restait sous le cercle pour pousser le Grec à shooter.

« Tout est de ma faute. Il y aura des soirs où nous ne mettrons pas de shoots, mais il faut continuer de faire des actions, de croire en toi. Tu ne peux pas reculer. Je n’ai pas fait mon meilleur match ce soir, mais au bout du compte mes coéquipiers veulent que je shoote et je veux continuer de shooter. Je ne pense pas qu’ils ont fait quoi que ce soit de différent, c’est juste que les shoots ne sont pas rentrés. » Giannis Antetokounmpo

Embiid a également très bien réussi à le contenir sur ses drives

« Beaucoup de personnes ont en quelque sorte oublié qui je suis. Quand c’est nécessaire, je vais répondre présent. Vous savez, j’ai été humble depuis le début de saison, mais je veux être le défenseur de l’année et j’ai le sentiment que je l’ai montré ce soir. » Embiid

« Je ne pense pas qu’il aurait pu être mieux défendu. » Budenholzer

Via ESPN et Journal Sentinel

Leave a Reply