One Week in College Basketball : une trêve de noël délicate pour Louisville et UCLA, la belle surprise Houston, Kentucky renoue avec le succès

One Week in College Basketball : une trêve de noël délicate pour Louisville et UCLA, la belle surprise Houston, Kentucky renoue avec le succès

Cette année encore, chaque semaine, en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campuson fera un retour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Pour cette avant-dernière semaine de l’année, le College Basketball a fait une grande pause. Un programme très allégé, avec toutefois un programme intéressant samedi, malgré que ce soit les 1/2 finales en College Football. Voici donc un résumé des prestations des membres du top 25 pour cette semaine.

Lundi, #18 Dayton était sur son parquet et recevait Grambling State avant la petite trêve de noël. Aucun souci pour le programme, qui s’impose sur le score de 81 à 53, avec 30 points d’Ibi Watson. Record en carrière pour le junior, qui a flambé sur cette rencontre. Le leader Obi Toppin s’est effacé, avec seulement 8 points et 7 rebonds en 28 minutes, le tout en prenant 5 tirs. Un match plutôt tranquille donc.

Ce début de semaine avait pour affiche le Diamond Head Classic, à Hawaii. Pour sa 1/2 finale, #21 Washington a bataillé face à l’équipe locale d’Hawaii, qui réalise un début de saison plus que solide. Les Huskies l’emportent sur le score de 72 à 61 avec son freshman Isaiah Stewart en double-double (26 points, 13 rebonds). D’ailleurs, belle finale mercredi pour le compte de ce tournoi, entre Washington et Houston.

Nous avons pu voir deux équipes qui prônent un jeu attrayant et au final, un petit upset des familles avec les Cougars qui gagnent le tournoi, de 4 points (75-71). Quentin Grimes, l’ancien joueur de Kansas, est comme un poisson dans l’eau avec son nouveau programme, lui qui affiche 14 points, 6 rebonds et 6 passes. Pour le complément d’information, c’est Georgia Tech qui termine troisième en balayant Hawaii avec un second acte maitrisé à la perfection (70-53).

Nous passons directement à la soirée de samedi avec notamment le gros choc entre #3 Louisville et #18 Kentucky. Match au sommet entre deux équipes qui déçoivent un peu en ce moment et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons eu un scénario dingue. En effet, à domicile et après avoir été élu unanimement le flop de la semaine dernière, Kentucky fait tomber les Cardinals, après prolongation, sur le score de 78 à 70. On avait émis des doutes sur un possible vrai leader chez les Wildcats, Tyrese Maxey a donc pris ses responsabilités, avec 27 points et 7 rebonds, bien aidé par Nick Richards, qui plante 7 points consécutifs en prolongation (13 points au total dans ce match pour le joueur). Victoire de renom pour les Hommes de Coach Calipari, qui va faire du bien au CV mais surtout dans les têtes. Concernant Louisville, on le répète une nouvelle fois, mais il manque clairement d’un go-to guy en attaque…

#4 Duke va revenir dans le top 3 lundi après sa victoire samedi contre Brown (75-50) mais que la mise en route fut difficile. Sans adresse à longue distance (2/16, le premier tir inscrit est en milieu de second acte), les Blue Devils ont appuyé sur le secteur intérieur, possédant plus de taille et de profil physique que leur adversaire du soir. Une feuille de marque bien partagée entre les joueurs, avec un banc ouvert en deuxième période. Victoire logique.

Meme physionomie pour #9 Memphis contre New Orleans. Plus grand, plus athlétique, le programme s’impose sans trembler (97-55) avec un Precious Achiuwa en double-double (18 points, 10 rebonds) et qui nous a gratifiés de son handle, pour un intérieur de son profil, c’est assez extraordinaire de voir ce qu’il fait…

Pourtant largement favori, face à une équipe qui n’a connu le succès qu’à deux reprises cette saison, #15 San Diego State a eu toutes les peines du monde pour glaner cette 13ème victoire en autant de matchs cette saison. Il faut dire que l’adresse ne fut pas trop au rendez-vous. Malachi Flynn, en délicatesse avec son tir, noircit la feuille de match, avec 14 points, 7 passes et 5 rebonds. Victoire de SDSU contre Cal Poly, de 16 points (73-57).

#17 Florida State nous fait du… Florida State, contre North Alabama. Une première période avec quasiment 20 points d’avances, une démonstration, puis un relâchement qui remet l’adversaire dans le match. Alors oui, c’est assez logique et normal de lâcher un peu de leste, mais attention lors des matchs de conférence… Victoire sur le score de 88 à 71. Enfin, dernier programme du top 25 en lice ce samedi (ah oui, c’était light), #12 Butler a plié le match en 15 minutes contre UL Monroe, limitant l’adversaire à 14 points inscrits lors du premier acte. Succès de l’équipe sur le score de 67 à 36.

Dans les autres résultats marquants de la soirée, hors top 25, deux anciens membres de ce classement s’affrontaient : Wisconsin et Tennessee. Il n’y a pas eu match, avec une démonstration des Badgers (68-48). 5 points et 3 rebonds pour Yves Pons dans la défaite. Utah State, là aussi un ancien pensionnaire du top 25, étrille Eastern Oregon (129-61), programme de deuxième division.

Enfin, et je ne développe pas beaucoup, car c’est mon équipe flop de cette semaine, UCLA s’est incliné à domicile contre CSU Fullerton (77-74), soit le 4ème succès du programme cette saison. Oh elle fait tache cette défaite…

 

Equipe top de la semaine : Kentucky Wildcats (9 victoires – 3 défaites)

From flop de la semaine à top en sept jours, voici Kentucky.

Je ne vais pas trop en dire sur le programme, car j’ai déjà tout dit lors de la semaine précédente, et cette belle victoire contre Louisville prouve une nouvelle fois l’inconstance de l’équipe.

Oui, Kentucky peut battre n’importe qui sur un match… Comme de perdre contre n’importe qui. Il est impossible de prédire quoi que ce soit concernant le programme sur cette deuxième partie de saison, tant la SEC est énigmatique. On devrait retrouver les Wildcats dans le top 3 sans surprise, le reste est un gros point d’interrogation. 

En tout cas, cette victoire contre Louisville relance la machine, après deux défaites, contre Utah puis Ohio State. Le programme commencera ses matchs de conférence avec une victoire, ce qui est toujours bon pour le moral.

 

Equipe flop de la semaine : UCLA Bruins (7 victoires – 6 défaites)

Déjà, dès l’intronisation de Mike Cronin à la tête de ce programme, j’avais des doutes quant à la comptabilité de mentalité. Nous sommes fin décembre et l’option générale qui entoure les Bruins confirment mes inquiétudes.

Coach Cronin a connu le succès avec Cincinnati, avec des valeurs fortes, comme une défense de fer et une attaque construite sur demi-terrain… Ce qui est aux antipodes de la mentalité californienne et celle d’UCLA historiquement. Le programme a toujours été une force offensive, avec son jeu up-tempo. Le changement de philosophie n’adhère pas sur le groupe et encore moins sur les fans, qui sont désabusés du niveau de leur équipe.

Cette première partie de saison est catastrophique, avec des défaites contre BYU, Hofstra, Michigan State, Notre Dame, North Carolina (sans sa star) et enfin CSU Fullerton. Trois défaites consécutives, et niveau de jeu qui frôle le néant et #21 Washington qui arrive pour l’ouverture de la saison en Pac-12, le 3 janvier. On est bien loin du glamour UCLA de l’époque et c’est triste.

 

Equipe surprise de la semaine : Houston Cougars (10 victoires – 3 défaites)

On parle beaucoup de Memphis et pas assez de Wichita State dans l’ACC, mais on oublie un peu rapidement qu’un troisième larron est bien présent pour gratter un ticket à la March Madness. Il s’agit de Houston, qui vient de valider son excellent début de saison avec le titre lors du Diamond Head Classic, le tout en battant une équipe en forme, Washington.

Un groupe très jeune, avec un trio détonnant composé du freshman Caleb Mills et de deux sophomores, Nate Hinton et surtout, Quentin Grimes. Ce dernier sort d’une saison moyenne à Kansas et a obtenu l’autorisation pour être éligible cette saison avec Houston, malgré son transfert en fin de saison (la logique de la NCAA, lui qui a joué 36 matchs alors que certains ont joué 3 matchs et doivent faire une saison blanche, bref).

Grimes s’est parfaitement acclimaté a son nouveau rôle de leader, lui qui tourne à 15.2 points, 4.3 rebonds et 2.9 passes de moyenne. Cette équipe de Houston est parfaitement construite, avec du talent sur chaque poste, même si le trio d’extérieur précédemment cité reste l’axe fort de l’équipe.

Une lutte à trois se dessine au sein de la conférence et croyez-moi, cela vaudra le coup d’oeil les confrontations directes !

 

Rencontres à suivre cette semaine (en gras les possibles upsets)

On y est, on rentre le vif du sujet avec les matchs de conférence ! Nous partons donc pour un marathon jusqu’en mars, qui va être extraordinaire. Notons que la soirée de samedis exceptionnelle, avec quasiment chaque cador qui est en #upsetalert !

Lundi : #7 Baylor vs Jackson State / #10 Villanova vs Xavier / #18 Dayton vs North Florida / #1 Gonzaga vs Detroit Mercy / #9 Memphis vs Tulane.

Mardi : #4 Duke vs Boston College / #12 Butler vs St John’s / #17 Florida State vs Georgia Tech.

Mercredi : #15 San Diego State vs Fresno State.

Jeudi : #14 Michigan State vs Illinois / #18 Dayton vs La Salle / #6 Oregon vs Colorado / #1 Gonzaga vs Portland / #21 Washington vs UCLA.

Vendredi : #2 Ohio State vs Wisconsin.

Samedi : #4 Duke vs Miami / #5 Kansas vs #22 West Virginia/ #12 Butler vs Creighton / #13 Maryland vs Indiana / #23 Texas Tech vs Oklahoma State / #9 Memphis vs Georgia / #3 Louisville vs #17 Florida State / #10 Villanova vs Marquette / #16 Virginia vs Virginia Tech / #19 Kentucky vs Missouri / #20 Penn State vs #25 Iowa / #8 Auburn vs Mississippi State / #6 Oregon vs Utah / #7 Baylor vs Texas / #24 Arizona vs Arizona State / #1 Gonzaga vs Pepperdine / #15 San Diego State vs Utah State.

 

Les articles de la semaine sur Midnight On Campus.

 

Leave a Reply