Kristaps Porzingis en pleine réinvention

Kristaps Porzingis en pleine réinvention

Depuis ses débuts avec Dallas, le rôle de Kristaps Porzingis est bien différent de celui qu’il avait lorsqu’il jouait encore à New York. En effet, sous les ordres de Rick Carlisle, le géant letton doit faire tourner la balle et écarter le jeu grâce à son adresse à 3pts. Lointaine est l’époque où il jouait beaucoup au poste bas et ce changement drastique de style de jeu n’est pas toujours facile pour le joueur. L’utilisation du joueur a donc souvent été décriée. Malgré ça le letton reste tout de même impactant dans les matchs de Dallas. Rick Carlisle quant à lui concède que ce n’est pas facile pour un joueur de changer drastiquement ses habitudes de jeu, mais qu’il a confiance en son joueur évoquant également que le post-up n’était plus aussi efficace qu’auparavant.

« Le post-up n’est tout simplement plus un bon style de jeu. » A déclaré Carlisle à The Athletic. « Nous devons traiter Kristaps avec un certain respect et le respecter pour ce qu’il est. C’est un grand joueur, et cessez de le critiquer parce qu’il mesure 2m21. C’est ce que tout le monde fait. »

L’utilisation de Kristaps Porzingis à Dallas est donc prise pour cible ces derniers temps. Son coach le protège beaucoup vis-à-vis des médias ce qui est une chose normale pour le joueur.

« Rick est un entraîneur très expérimenté dans ce sens. » A expliqué Porzingis. « Il sait ce qu’il fait quand il dit ces choses. L’entraîneur nous soutient, et nous soutenons tout le personnel d’encadrement. Nous allons sur le terrain et nous jouons durement, et ils nous protègent aussi. Il doit y avoir ce genre de relation. »

Ce genre de relation est évidemment nécessaire, notamment lorsqu’une franchise compte sur le développement du plein potentiel de ces joueurs. En l’occurrence, ici on parle bel et bien de Kristaps Porzingis et de Luka Doncic. Il faut donc impérativement faire confiance à Rick Carlisle pour modeler ces deux jeunes joueurs jusqu’à leur plein potentiel, mais cette confiance doit aussi être gagnée par ses joueurs. Dernièrement, les médias ont posé beaucoup de questions à Carlisle quant à KP et à son rôle. Avec beaucoup de tirs à trois points tentés chaque match ce nouveau rôle d’écarteur de défense n’est pas facile à adopter pour le joueur.

« C’est quand même un peu bizarre pour moi de tirer huit ou neuf 3-pts par match. » A déclaré Porzingis. « Maintenant, je tire un peu plus de l’extérieur. J’essaie juste de jouer de la bonne façon, de la façon dont nous voulons jouer dans cette équipe et ça marche pour nous. Je ne veux pas essayer de faire mon propre truc et que ça gâche tout notre jeu offensif ».

Les fans se demandent forcément si KP retrouvera un jour la domination qui lui avait valu le surnom de « Licorne ». Carlisle a été prudent face à ce genre de question. Il n’a cessé de répéter que Porzingis est encore un très jeune joueur de 24 ans. Il a aussi expliqué qu’il pensait que les gens se focalisaient trop sur les stats et non sur l’impact global de Kristaps chaque soir.

« Une des choses que j’admire vraiment à propos de KP est qu’il y a eu des matchs où ses tirs ne sont pas rentrés. » A expliqué le technicien. « Il a juste continué à jouer et il maintient une très forte présence défensive, peu importe ce qui se passe en attaque. Je dois juste lui donner de meilleurs tickets shoots. »

Quoi qu’il en soit, le coach semble en phase avec son joueur et déterminé à le faire devenir autre chose qu’un simple joueur de post-up.

 

Leave a Reply