One Week in College Basketball : L’ACC sombre de plus en plus, des upsets à foison, Baylor futur #1 ?

One Week in College Basketball : L’ACC sombre de plus en plus, des upsets à foison, Baylor futur #1 ?

Comme chaque dimanche, en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campusretour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Nouvelle semaine en College Basketball et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous montons crescendo, avec déjà de belles surprises et des matchs haletants. Comme un air de Mars, début janvier, quel plaisir. Voici le résumé de la folle semaine des membres du top 25.

Après son entreprise de démolition (en vain malheureusement) contre Kansas, le freshman de #17 West Virginia a connu un lundi plus tranquille, avec 12 points et 8 rebonds dans la victoire de son équipe contre Oklahoma State (55-41). Pas un match exceptionnel, mais une victoire précieuse pour WVU, qui obtient sa première victoire dans la Big 12. L’essentiel est assuré donc.

Premier gros rendez-vous de la semaine en ce mardi, avec des chocs de partout. On reste un peu dans la Big 12 avec un choc opposant #4 Baylor et #22 Texas Tech. A l’image de la conférence, ce fut une rencontre dure physiquement, extrêmement défensive. Baylor remporte un beau succès à l’extérieur, sur le score de 57 à 52, avec une fin de match un peu contestable au niveau du corps arbitral…

#13 Louisville, avec un Jordan Nwora en mode double-double (19 points, 12 rebonds), s’impose sans trop trembler contre une pâle équipe de Miami (74-58). Match piège par excellence pour #14 Kentucky, contre une équipe en forme sur cette première partie de saison, Georgia. Le duel entre Tyrese Maxey (17 points, 8 rebonds et 7 passes) et Anthony Edwards (23 points, 5 rebonds) a tenu toutes ces promesses et au final, les Wildcats évitent l’upset à l’extérieur (victoire 78 à 69). Enfin, Collin Gillespie (24 points, 7 rebonds) permet à #16 Villanova de battre là aussi une très belle équipe de Creighton (64-59).

Que serait une semaine de College Basketball sans upset ? Dès ce mardi, nous avons eu trois surprises, rien que ça ! La première, c’est #18 Virginia qui est tombé à Boston College (60-53), prouvant une nouvelle fois nos doutes sur la conférence ACC, avec seul Duke en patron. 

Et que dire de la Big Ten ? #20 Penn State tombe à Rutgers (72-61)avec un match XXL de Ron Harper Jr (22 points, 5 rebonds). Deuxième défaite dans la conférence PSU, qui dit au revoir au top 25 par la même occasion pour la prochaine semaine. Par contre, Rutgers a été tellement solide sur ce match, ce qui prouve qu’on a eu le nez fin il y a de cela quelques semaines quand le programme faisait son apparition dans notre surprise de la semaine. 12 victoires pour 3 défaites, 3 victoires pour une seule défaite dans la conférence, on va suivre ceci de très près.

Terminons cette folle soirée avec le choc entre #11 Ohio State et #12 Maryland. Ce sont ces derniers qui s’imposent, sur le score de 67 à 55), infligeant par la même occasion sa troisième défaite dans la Big Ten pour OSU ! Un début de deuxième partie de saison catastrophique pour un ancien membre du top 4 il n’a a pas si longtemps… Comme quoi, tout va vite dans notre championnat. Beau match d’Anthony Cowan Jr (20 points, 6 rebonds), qui va permettre à Maryland de revenir dans le top 10 national, après une petite période creuse. Le niveau de jeu s’améliore et c’est très encourageant (on avait très peur avec les dernières sorties du programme).

Joli programme en ce mercredi soir, mais pas d’upset à nous mettre sous la dent. Les cadors s’imposent, loin sans mal toutefois. On pense notamment à #10 Florida State, qui bat Wake Forest (78-68). 23 minutes de jeu pour Olivier Sarr, qui sort du banc, avec un rendement efficace, avec 10 points et 7 rebonds, mais 4 fautes. #3 Kansas est dans un rythme effréné en ce moment et déroule sereinement contre Iowa State (79-53) avec 20 points, 6 rebonds et 5 passes de Devon Dotson. #2 Duke a eu un peu plus de mal contre Georgia Tech, mais assure l’essentiel avec ce nouveau succès sur le score de 73 à 64. Tre Jones noircit une nouvelle fois la feuille de marque, en compilant 16 points, 8 rebonds et 7 passes.

Et puis, nous avons un match dans le match entre les deux dernières équipes invaincues encore à ce stade de la saison. #5 Auburn s’est fait extrêmement peur contre Vanderbilt et a eu besoin d’un Isaac Okoro (23 points, 6 rebonds) taille patron pour éviter la déconvenue. #7 San Diego State n’a pas eu de difficulté à autre Wyoming (72-52) avec 19 points de Malachi Flynn.

Décidément, gros programme aussi ce jeudi, avec notamment un double-header entre deux équipes du top 25. Dans la Pac-12, #9 Oregon s’impose contre #24 Arizona dans un match incroyable, avec deux équipes qui se rendent coup pour coup pendant 40 minutes. Du coup, logiquement et tant mieux pour nous spectateur, il y a eu une prolongation et ce sont les Ducks qui sortent vainqueurs de ce magnifique duel, avec une victoire d’un petit point, 74 à 73. Mais quel match et quel final, ce fut excellent.

Juste avant, nous avons eu le choc de l’American entre #21 Memphis et #23 Wichita State. Alors je vais rester objectif, car je suis un fan absolu de Wichita State… Mais il n’y a pas eu match. Memphis s’est fait dominé pendant 38 minutes, malgré un rapproché à 6 points à l’amorce du money time, mais au final, ce sont les Shockers chez eux qui remportent ce choc (76 à 67). On reparlera du cas Memphis un peu plus tard et on parlera de WSU en mars (car je n’ai pas envie de jinxer la bonne forme de mon équipe), mais sachez une chose : cette équipe est extraordinaire et sans star (coucou Memphis), le programme peut espérer faire une belle March Madness. On vous aura prévenu.

Zavier Simpson frôle le double-double (22 points, 9 passes) dans la victoire étriquée de son équipe, #19 Michigan, contre Purdue (84-78). Il a fallu une prolongation pour déterminer le vainqueur de ce match et cette victoire fait du bien à Michigan, qui affiche maintenant un bilan de 2 victoires pour 2 défaites dans la Big Ten. 

Aucun souci pour #1 Gonzaga qui étrille San Diego (94-50) avec 6 points et 10 rebonds pour Killian Tillie et 20 points (meilleur marqueur de son équipe), 6 rebonds et 3 passes pour Joel Ayayi. Enfin, #8 Michigan State s’impose contre Minnesota (74-58) avec 19 points et 16 rebonds de Xavier Tillman.

Vendredi, nous avons pu voir les difficultés de #12 Maryland loin de ses terres. Troisième défaite en déplacements, cette fois-ci à Iowa, sur le score de 67 à 49. Le grand artisan de cet upset se prénomme Joe Wieskamp, qui plante 26 points et prend 11 rebonds. Pas de soucis par contre pour #6 Butler, qui bat une accrocheuse équipe de Providence (70-58). Cette équipe de Butler est tellement redoutable…

Place maintenant à la soirée de samedi. Attention, il y a eu des enseignements majeurs !

La première concerne #11 Ohio State, qui perd son deuxième match de la semaine, sur le parquet d’Indiana (66-54). Quelle semaine exécrable pour les Buckeyes, qui affichent dorénavant un bilan d’une victoire pour quatre défaites dans la Big Ten… C’est brutal !

En parlant de programme qui est en difficulté en ce moment, parlons de #18 Virginia, qui lâchent un match-cadeau contre Syracuse, après prolongation (63-55). Un match défensif, comme prévu, qui a mis en lumière les carences offensives des Cavaliers, contre la zone de Cuse. La conférence ACC, encore une fois, ce néant total hormis Duke. D’ailleurs, le programme s’est défait sans problème de Wake Forest en ce samedi, avec une victoire nette sur le score de 90 à 59, malgré un Olivier Sarr qui frôle le double-double (13 points, 9 rebonds).

La hype #20 Penn State va s’envoler aussi rapidement qu’elle est apparue. Le programme lâche son troisième match dans la Big Ten, en perdant contre le chasseur de grosse tête, Wisconsin (58-49). Gros match de Micah Potter, qui affiche 24 points et 13 rebonds. En face, Lamar Stevens compile 19 points et 13 rebonds. Mais insuffisant pour éviter l’upset.

Voilà pour les surprises, passons maintenant aux cadors qui ont du mal.

#13 Louisville a eu toutes les peines du monde à se sortir du piège Notre Dame, mais s’impose de trois points (67-64), loin sans mal une nouvelle fois… Mais on commence à avoir l’habitude.

Petit choc dans la SEC, opposant #14 Kentucky et Alabama, avec pléthore de prospects à surveiller. Celui qui a ébloui cette rencontre, c’est bien Ashton Hagans, qui n’est pas loin de sortir un triple-double, avec 15 points, 9 rebonds et 9 passes. Victoire de Kentucky sur le score de 76 à 67, ce qui donne un bilan toujours parfait dans la conférence, avec trois victoires en autant de matchs.

#9 Oregon a connu quelques trous d’air défensivement contre Arizona State, mais heureusement, Payton Pritchard a tenu la baraque (29 points, 6 rebonds) et les Ducks remportent cette confrontation de neuf points (78-69).

Nous avons eu des matchs entre programmes du top 25 aussi, une tradition le samedi. Tout d’abord, l’exploit historique pour #4 Baylor, qui remporte pour la première fois de son histoire un match sur le parquet de #3 Kansas (59 défaites consécutives). Une victoire sur le score de 67 à 55, avec un Jared Butler (22points, 4 rebonds, 3 passes) chaud comme la braise. Mais c’est surtout défensivement que Baylor a effectué son empreinte sur ce match, limitant les Jayhawks avec 55 points inscrits… Ce n’est pas tous les jours que l’on voit ça, surtout à domicile !

#22 Texas Tech continue avec son calendrier dantesque en se déplaçant sur le parquet de #17 West Virginia. Comme prévu, ce fut un match physique et défensif, mais à ce petit jeu, ce sont bien les locaux qui arrivent à leur fin, avec un succès de 12 points (66-54).

Hasard du calendrier, les deux dernières équipes invaincues, #5 Auburn et #7 San Diego State jouent le même soir, encore. Auburn s’est imposé sans trembler contre Georgia (82-60), alors que SDSU avait plié le match à la pause contre Boise State (83-65).

Dans les autres résultats de la soirée, #1 Gonzaga a battu Loyola Marymount (87-62) avec 8 points, 6 rebonds et 4 passes de Killian Tillie, ainsi que 5 points et 3 rebonds pour Joel Ayayi. C’est le freshman Drew Timme qui s’est distingué en sortie de banc, avec 10 points et 11 rebonds en 20 minutes de jeu. Propre.

#15 Dayton a déroulé contre UMass (88-60) mais a perdu son leader Obi Toppin (cheville). On ne connaît pas la gravité de sa blessure, mais on espère que ce ne soit pas grave.

 

Equipe top de la semaine : Baylor Bears (13 victoires – 1 défaite)

Et si Baylor était le vrai patron de la Big 12 cette saison ? C’est une légitime question, après la grosse semaine du programme, qui a battu #22 Texas Tech puis #3 Kansas, les deux en déplacements.

Avec des victoires en plus contre #17 Villanova, #12 Arizona et #18 Butler, le programme se positionne comme un possible #1 la semaine prochaine.

Une défense ultra productive, qui est actuellement dans le top 10 du championnat, c’est un modèle du genre pour les aficionados. De plus, le backcourt Jared Butler / MaCio Teague est incroyable cette saison, portant le programme offensivement. L’équipe est parfaitement constituée, avec des joueurs au profil précis, un collectif qui est en place, le tout en étant coaché à la perfection. Oui, Baylor est une très bonne équipe, pouvant aller loin cette saison, sans l’ombre d’un doute. 

 

Equipe flop de la semaine : Memphis Tigers (12 victoires – 3 défaites).

C’était le match de ce mois de janvier pour nous, fan de Wichita State. La réception de Memphis, le soi-disant patron de la conférence, avec un Penny Hardeway qui lance des piques en conférence de presse, un « black-out » total dans l’enceinte, avec les spectateurs en noir. Tout était réuni pour avoir un match exceptionnel…

Et ce ne fut pas le cas. Pourquoi ? Parce que Memphis a été pitoyable. Le programme est revenu à l’amorce du money time à 6 points, le seul moment où Wichita State a tremblé. Le reste du match ? Une démonstration des Shockers, face à une triste équipe des Tigers.

Aucun système sur demi-terrain, un Precious Achiuwa décevant, qui certes fait ses statistiques, mais qui dans le langage corporel, surtout en fin d match, laisse à désirer (les scouts présents ont été déçus de sa mentalité). Comme une impression qu’il n’était pas concerné… Heureusement qu’Alex Lomax, le freshman, a sorti un match solide, lui qui devait jouer pour Wichita State, mais qui est revenu sur sa décision pour être avec Coach Hardeway (c’est son coach depuis 4 ans).

Penny Hardeway a été out-Coach par Gregg Marshall. Il n’a eu aucune solution face à la défense agressive de Wichita State. Offensivement, c’était tellement pauvre, mais c’était ahurissant… Le néant. Donc oui, après avoir revu le match en tant que simple spectateur, j’ai trouvé la prestation de Memphis bien loin des attentes d’un favori d’une conférence, et d’un membre du top 25. Sans James Wiseman, Memphis n’ira pas bien loin cette saison.

 

Equipe surprise de la semaine : Indiana Hossiers (13 victoires – 3 défaites).

Ce fut difficile de trouver un programme surprise cette semaine. Du coup, c’est Indiana qui récupère les honneurs, avec une semaine a deux victoires, contre Northwestern et surtout #11 Ohio State. Cela tombe bien, le programme restait sur deux défaites consécutives, contre Arkansas et Maryland.

Mais voilà, on le sait, Indiana est toujours dangereux à domicile. C’est une atmosphère hostile pour les adversaires et les joueurs se subliment à chaque fois. Et puis, vous avez la sensation freshman Trayce Jackson-Davis, qui tourne en 14.6 points et 8 rebonds de moyenne, lui qui forme un duo d’intérieur redoutable avec Justin Smith. Indiana n’est pas une équipe attrayante, hype. C’est simple, mais terriblement efficace, et c’est le principal, surtout lors des matchs de conférence.

Pourquoi changer une formule qui marche depuis tant de saisons en même temps ?

 

Les rencontres à suivre cette semaine (en gras, les upsets les plus probables)

Mardi :  #11 Ohio State vs Nebraska / #2 Duke vs Clemson / #13 Louisville vs Pittsburgh / #15 Dayton vs VCU / #22 Texas Tech vs Kansas State / #16 Villanova vs DePaul / #3 Kansas vs Oklahoma / #12 Maryland vs Wisconsin / #7 SDSU vs Fresno State.

Mercredi : #6 Butler vs Seton Hall / #14 Kentucky vs South Carolina / #10 Florida State vs #18 Virginia/ #4 Baylor vs Iowa State / #5 Auburn vs Alabama / #23 Wichita State vs Temple.

Jeudi : #24 Arizona vs Utah / #9 Oregon vs Washington State / #25 Colorado vs Arizona State / #1 Gonzaga vs Santa Clara.

Vendredi : #8 Michigan State vs Wisconsin / #15 Dayton vs Saint Louis / #19 Michigan vs Iowa.

Samedi : #4 Baylor vs Oklahoma State / #11 Ohio State vs #20 Penn State / #16 Villanova vs UConn / #6 Butler vs DePaul / #10 Florida State vs Miami / #5 Auburn vs Florida / #3 Kansas vs Texas / #12 Maryland vs Purdue / #12 West Virginia vs Kansas State / #24 Arizona vs #25 Colorado / #14 Kentucky vs Arkansas / #22 Texas Tech vs Iowa State / #23 Wichita State vs Houston / #2 Duke vs #13 Louisville / #7 SDSU vs Nevada / #18 Virginia Tech vs Georgia Tech / #1 Gonzaga vs BYU.

 

Les articles de la semaine sur Midnight On Campus.

 

Leave a Reply