« Tell that motherf**ker about me ! » Ja Morant envoie un message à James Harden et aux Rockets ! « Le compétiteur ultime »

« Tell that motherf**ker about me ! » Ja Morant envoie un message à James Harden et aux Rockets ! « Le compétiteur ultime »

Et de 6 pour les Grizzlies, vainqueurs mardi soir 121-110 des Rockets avec un Ja Morant déchaîné. Auteur de 26 points à 10/11 et 8 passes, il est devenu le premier rookie de l’histoire NBA à compiler au moins 25 points et 8 passes dans un match à plus de 90% aux tirs. En plus d’avoir été très efficace, le 2ème choix de la draft a fait le show avec 3 places dans le top 10 à la clé, et son step-back à 3-points pour donner 9 points d’avance à Memphis à 2 minutes et 17 secondes de la fin a fait très mal à Houston.

« Je prends beaucoup de plaisir. J’apprécie chaque instant, je suis reconnaissant du simple fait d’être là, de jouer pour Memphis devant ce public, avec ces gars. » Ja Morant

« Il joue son jeu. Ça a été notre approche : on le laisse déployer son talent, son altruisme et ses qualités de compétiteur. Il peut s’amuser. On voit comment il communie avec le public, c’est fun de voir ça du banc, de voir ce que cette équipe fait pour la ville et les fans. Je pense qu’ils le ressentent aussi, donc pourquoi ne pas prendre du plaisir en jouant ce style ? » Taylor Jenkins

Bonne nouvelle pour la cote du meneur de 20 ans passé par Murray State, le match a été diffusé à la télévision nationale aux États-Unis. En face James Harden a certes marqué 41 points mais son 13/37 aux tirs dont 0/7 aux tirs (3/3 aux lancers-francs) dans le 4ème quart fait clairement tâche. Morant lui, a signé 11 points à 4/4 dans la dernière période (jouée dans son intégralité), en plus de 3 rebonds et 3 passes

« Ja est le compétiteur ultime. Il a pris des décisions de haut niveau en fin de match, alors qu’il faisait face à de nombreuses couvertures et matchups différents. Bravo à lui. Dans ce genre de gros matchs, on a confiance en lui dans le money time. C’est un gars confiant, et il aime le basket. Il aime être sur le terrain, il aime la compétition. » Taylor Jenkins

Avec leur bilan de 19-22, les Grizzlies se placent pour le moment parmi les playoffables à la 8ème place de la conférence Ouest. L’équipe est à 13-6 depuis le retour d’une blessure au dos de Morant début décembre. Seuls les Bucks et le Jazz ont gagné plus de matchs sur cette période.

« Il peut devenir une superstar. Memphis en tient un bon, man, un très bon. Il a une équipe qui joue bien. Ils nous battent, ils sont en playoffs actuellement. C’et incroyable. C’est en majeure partie grâce à lui. » Austin Rivers

« Ça va devenir un super joueur. Non en fait, c’est déjà un super joueur. » Mike D’Antoni

Les 19.9 points et 1.8 contre par match de Jaren Jackson Jr. sur les 6 matchs gagnés aident bien aussi, tout comme les 20.3 points par match de Dillon Brooks, 24 points contre les Rockets. Brandon Clarke a lui ajouté 14 points à 6/7 et 7 rebonds.

via ESPN

Leave a Reply