Tony Parker : “Quand on parlait basket avec Michael Jordan, on se comprenait”

Tony Parker : “Quand on parlait basket avec Michael Jordan, on se comprenait”

Idole puis adversaire, Michael Jordan a fini par être le boss de Tony Parker lors de sa dernière année à Charlotte. L’occasion pour le Français de nouer des liens avec celui qui le faisait rêver lorsqu’il était gamin comme il l’a expliqué au JDD

“Oui, on peut parler de relation privilégiée. Il respectait le fait que j’aie gagné quatre titres de champion. Quand on parlait basket, on se comprenait, on partageait un peu la même vision. C’était agréable d’échanger avec lui, sur les jeunes du club notamment. À travers moi, il prenait le pouls de l’équipe. C’était surtout génial de jouer pour mon idole. Il y avait comme un symbole derrière le fait de terminer ma carrière ainsi. C’était une façon de boucler la boucle.” TP

Un boss, qui s’en surprise, n’hésite pas à enfiler le bleu de chauffe pour un peu de compétition

“Il est proche des joueurs, assez présent auprès de l’équipe. La saison passée, il est même venu deux fois participer à des séances de shoot avec nous à l’entraînement. Toujours compétitif, toujours avec l’envie de gagner.” TP

Businessman brillant, MJ est aussi un modèle pour TP dans le domaine :

“Je l’ai beaucoup observé dans son costume de ­patron. Si je devais choisir quelque chose, ce serait sa détermination. Garder la bonne mentalité pour aller au bout de ses projets, c’est une ligne que j’essaie de me fixer.” TP

La légende sera sans doute à Paris cette semaine alors que les Hornets vont y jouer le tout premier match de saison régulière NBA en France face aux Bucks.

Leave a Reply