Les champions passent à deux doigts de la catastrophe mais repartent de Géorgie avec la victoire malgré un immense Trae Young

Les champions passent à deux doigts de la catastrophe mais repartent de Géorgie avec la victoire malgré un immense Trae Young

Que ce fut difficile pour les Raptors à Atlanta. Devant de 21 points à 4’30 de la fin, ils ont vu Atlanta revenir à 3 unités à moins de 90 secondes du buzzer ! Ils ont finalement tenu bon et l’emportent 122-117.

Norman Powell est l’homme du match pour Toronto avec 27 points à 7/14 dont 6/9 de loin, mais pas moins de 5 autres joueurs inscrivent entre 10 et 18 points, dont 18 pour Siakam, 17 pour Fred VanVleet et 14 pour Marc Gasol. Toronto a été en difficulté offensivement avec un petit 41.3% aux tirs dont un 13/42 de loin mais ils compensent avec 41 lancers francs tentés. En face Trae Young a été monstrueux avec 42 points à 11/20 dont 2/7 à 3-pts, 18/21 sur la ligne des lancers, 6 rebonds, 15 passes et 7 ballons perdus. John Collins ajoute 17 points à 8/11 et 11 rebonds. Atlanta shoote à 50% mais paie ses 23 ballons perdus.

Les Raptors ont parfaitement entamé ce match avec un 9-0 pour contrôler ce début de rencontre avec une belle performance offensive : 36 points en 12 minutes pour une avance de 11 points. Mais l’entame de second quart a été galère pour les champions, qui ont connu notamment près de 4 minutes sans le moindre point pour permettre aux Hawks d’un excellent Young de recoller et même de passer devant. Bembry et Collins ont permis aux locaux de virer en tête 60-57 à la mi-temps.

Toujours en difficulté offensivement, les Raptors ont vu les Hawks faire un mini-break, +8 sur un shoot derrière l’arc de Vince Carter. Mais tout à coup les champions se sont réveillés grâce à Norman Powell. C’est lui qui a allumé la mèche avec 2 tirs à 3-pts de suite alors qu’Altanta multipliait les maladresses pour un cinglant 12-1, interrompu en toute fin de quart par Young. Mais c’est Toronto qui a entamé le dernier quart en tête 83-82 et la second unit a continué sur cette lancée.  Ils ont démarré par un 6-0 et Atlanta a tenté un temps de s’accrocher avant de céder totalement sous les banderilles des Raptors. Powall a planté 3 tirs à 3-pts de suite, puis Ibaka a ajouté aussi son tir primé et Powell a mis Ko Atlanta avec un de plus pour un 15-2 en à peine 2 minutes ! Ibaka a rentré un tir à 3-pts de plus à 4’30 de la fin, pour plier le match, +21. Enfin c’est ce qu’on pensait puisque le trio Young, Reddish et Collins a permis un improbable retour d’Atlanta à 3 points avec 1’23 à jouer, puis même 2 à 34.5 secondes du buzzer. Mais Fred VanVleet a obtenu 3-lancers pour mettre fin aux espoirs des locaux.

Leave a Reply