Enfin pour Kemba Walker, et avec la manière : « Un rappel d’à quel point nous pouvons vraiment être bons »

Enfin pour Kemba Walker, et avec la manière : « Un rappel d’à quel point nous pouvons vraiment être bons »

Après 28 échecs, Kemba Walker est finalement sorti vainqueur d’un affrontement face à LeBron James ! Battu à chaque fois qu’il avait croisé le King depuis son arrivée en NBA cette nuit il avait le sourire après le buzzer final, il faut dire que les siens ont mis une véritable fessée aux Lakers, 139 à 107.

« Je suis content d’en avoir remporté au moins un avant qu’il prenne sa retraite (rire). Qui sait combien de temps il peut encore jouer, parce qu’il est tout simplement incroyable. Mais vous savez, ce n’est qu’une seule victoire, une et 28. » Kemba Walker

Kemba était en bonne voie pour égaler le pire record d’un joueur face à un même adversaire, détenu par Sherman Douglas face à Michael Jordan, avec un bilan en carrière de 0-30.

« C’est un tel grand joueur. Il a fait tellement dans cette ligue. Il a battu tellement de gars. Je parie qu’il y a beaucoup d’autres joueurs qui n’ont pas un bilan positif face à LeBron James. » walker

Au-delà de cette première victoire de Kemba face aux Lakers, ce qui est intéressant c’est la manière pour Boston, pas au mieux ces dernières semaines.

« C’est un rappel d’à quel point nous pouvons vraiment être bons, à quel point nous sommes bons et comment nous jouions en début de saison. Il y avait une super énergie, nous avons mis la pression sur le ballon, nous avons pris du plaisir, nous avons joué avec enthousiasme et passion. Je pense que nous nous étions un peu écartés de ça. » Walker

Il faut dire que les C’s ont dû faire avec pas mal d’absents parmi leurs cadres et quand tout le monde est là et en forme, ça fait des dégâts. Le quatuor Jayson Tatum, Kemba Walker, Jaylen Brown et Gordon Hayward a combiné 83 points, chacun shootant à au moins 50% dont un 11/22 derrière l’arc

« Je trouve que nous sommes plus difficiles à défendre quand moi, Brown, Kemba, Smart et tout le monde est présent. Cela rend la vie plus difficile à l’adversaire en défense et cela nous rend à nous les choses plus faciles quand il y a tant de joueurs qui peuvent faire autant de choses sur le terrain. » Tatum

Avoir l’équipe au complet devrait aider.

« Je veux voir si nous pouvons bien jouer sur une plus longue période avec nos joueurs disponibles. Puis nous pourrons jauger d’où nous en sommes, à quel point nous sommes bons et toutes ces choses. Mais il y a encore beaucoup d’inconnu. Ce n’est qu’un match. » Brad Stevens

Via ESPN

Leave a Reply