Andrew Wiggins pris à parti par son coach : « J’en avais besoin » »

Andrew Wiggins pris à parti par son coach : « J’en avais besoin » »

Hier lors de la défaite contre les Bulls sur le score de 110-117, Ryan Saunders, le coach des Timberwolves a poussé un gros coup de gueule au retour aux vestiaires des joueurs à la mi-temps. Et s’il y a bien un joueur en particulier qui en a pris pour son grade, c’est Andrew Wiggins. En effet, les Wolves avaient déjà 19 points de retard à la mi-temps et avaient perdu 9 ballons juste dans le premier quart-temps, de quoi mettre en colère leur coach. Pour ce qui est de Wiggins, sa première mi-temps a été catastrophique avec seulement 3 points et 4 pertes de balle. Saunders s’est alors assuré que son joueur comprenne bien qu’il n’était pas satisfait de sa première moitié de match.

« Il m’a malmené la plus grosse partie du temps. » A déclaré Wiggins. « … Mais j’en avais besoin. Ma première mi-temps était une mauvaise première mi-temps. Je n’étais pas agressif et je m’en contentais. J’ai l’impression qu’en seconde mi-temps, j’ai juste été un peu plus agressif, j’ai essayé d’attaquer le cercle, de créer pour les gars et de faire tout ce que je pouvais pour aider l’équipe à gagner. »

Il faut croire que le discours à sens unique de Ryan Saunders a au moins eu le mérite de réveiller Wiggins, qui a planté 22 unités en seconde période pour compiler 25 points, 9 passes et 5 rebonds à la fin du match. Cependant, cela n’a pas suffi pour battre des Bulls bien emmenés par l’ancien arrière des Wolves, Zach LaVine auteur de 25 points et d’un tir à longue distance salvateur pour briser l’égalité 108-108 à une minute du terme de la rencontre.

« Chaque soir, nous voulons jouer pour lui, aussi dur que nous le pouvons pour lui, et cette première mi-temps, nous ne l’avons pas fait. Nous avons dû trouver une solution. » A déclaré Wiggins à propos de son coach.

Minnesota en est à sa 7e défaite de rang et cela peut expliquer le discours virulent de Ryan Saunders.

« J’ai aimé la deuxième mi-temps. J’ai détesté la première. » A expliqué Saunders. « Vous n’allez pas gagner des matchs comme ça. On n’est pas très bons en ce moment. »

Même si Saunders s’est fait apprécier de son vestiaire pour ses liens solides avec les joueurs, lorsqu’il a été engagé comme head coach et non plus comme un intérimaire, le jeune coach s’était promis de mettre les joueurs devant leurs responsabilités si nécessaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a tenu parole.

« Nous sommes réceptifs parce que nous sommes prêts à accepter les critiques, les critiques constructives. » A déclaré Towns. « Nous sommes prêts à entendre ce genre de critiques et à les utiliser comme motivation, pas à les prendre de la mauvaise manière. C’est ce qui montre bien que les gars dans le vestiaire mettent leur fierté et leur ego de côté pour le bien de l’équipe. »

« C’est la première fois que je le voyais dans cet état. » A déclaré Robert Covington. … « Il a déclenché cette deuxième mi-temps grâce à la manière dont il a agi dans le vestiaire. Il a juste regonflé tout le monde à bloc. »

Après le match, Saunders a tenu à retenir les points positifs même si cette défaite les enfonçait un peu plus dans les abîmes du classement. Il s’est aussi exprimé sur la seconde période Wiggins.

« Je suis honnête quand je vous dis que je ne regarde pas les séries de défaites. Je me demande seulement si nous nous sommes améliorés aujourd’hui. En deuxième mi-temps, oui. Parfois, nous n’avons pas été à la hauteur. En première mi-temps, nous ne l’avons pas été. J’étais content de la façon dont il a joué en deuxième mi-temps. J’attends cela d’Andrew chaque soir. »

Leave a Reply