Bradley Beal en patron à Cleveland, les Wizards gardent un petit espoir

Bradley Beal en patron à Cleveland, les Wizards gardent un petit espoir

15ème victoire de la saison pour les Wizards, qui s’imposent chez un autre cancre, les Cavaliers. Ils l’emportent 124-112 et ne sont finalement qu’à 3.5 matchs des playoffs et rien n’est encore joué.

Les Wizards et Badley Beal ont fait vivre une sale soirée à la défense des Cavaliers en shootant à 55.3% dont un 16/36 à 3-pts pour seulement 10 ballons perdus. Beal est l’homme du match avec 36 points à 15/22 dont 4/8 à 3-pts et 8 passes, bien épaulé par les remplaçants Davis Bertans (17 points à 4/8 à 3-pts) et Ish Smith (17 points à 6/14). En face les Cavs ne sont pas autant en réussite avec 45.8% dont un 11/33 à 3-pts. Le trio Kevin Love (21 points à 8/19 dont 3/9 à 3-pts), Collin Sexton (29 points à 10/15 dont 2/2 à 3-pts) et Larrry Nance Jr. (22 points à 10/14 dont 2/2 à 3-pts et 12 rebonds) n’ont pas suffi.

Les visiteurs ont été en contrôle de la rencontre quasiment de bout en bout, après avoir laissé passer l’orage en tout début de rencontre. Les Cavaliers avaient parfaitement débuté avec un 18-6 auquel ils ont répondu par un cinglant 34-8 pour mener 40-26. Cleveland a tenté de s’accrocher et y est parvenu puisqu’à la pause tout était encore possible : 68-61. Mais au retour des vestiaires, dans le sillage de Beal, les visiteurs se sont envolé pour prendre 20 points d’avance.

Leave a Reply