Rudy Gobert enfin All-Star ? Mitchell : “Vous avez regardé le match ?” Snyder : “C’est évident” Carlisle : “Il l’est”

Rudy Gobert enfin All-Star ? Mitchell : “Vous avez regardé le match ?” Snyder : “C’est évident” Carlisle : “Il l’est”

A quelques jours de l’annonce des remplaçants pour le All-Star Game, il y a le cas d’un joueur qui fait beaucoup parler, c’est celui de Rudy Gobert. Le Français avait été l’an passé un des principaux absents malgré son nouveau titre de défenseur de l’année et sa présence dans le 3ème 5 All-NBA. Cette année, malgré un gros début de saison, certains, et même s’ils semblent bien moins nombreux que l’an passé, pensent qu’il n’a pas sa place à Chicago. Cela ne semble en tout cas pas être le cas des coachs cette fois. Chaque adversaire qu’il domine le voit comme un All-Star. Après Steve Kerr cette semaine, c’est Rick Carlisle qui lui apporte officieusement son vote :

“Selon moi il est un All-Star.” Rick Carlisle

Difficile de penser le contraire après l’énorme performance de Rudy dans la victoire des siens face aux Mavs. Il a compilé 22 points à 8/8, 17 rebonds et 5 contres, dont un décisif et impressionnant sur Delon Wright dans les dernières secondes. Sa prestation face à une excellente équipe de l’Ouest et cette 14ème victoire en 15 sorties, semble valider sa place à Chicago.

“Pour être honnête, pour moi c’est quelque chose qui est évident. Évident en raison des choses qu’il fait pour aider cette équipe à gagner.” Quin Snyder

“(rire) Man, est-ce que vous avez regardé le match ? C’est lui, des deux côtés du terrain. Il est All-Star et je pense que des matchs comme ça le montrent.” Donovan Mitchell

Donovan Mitchell semble aussi bien parti pour décrocher une place à Chicago avec 24.7 points et 4.3 passes par rencontre. Ce serait aussi sa première sélection.

“Est-ce qu’ils sont All-Stars ? Absolument. Les deux. Évidemment je suis biaisé, mais pour moi c’est une évidence. C’est tellement évident. Notre équipe ne serait pas ce qu’elle est sans eux. Notre bilan ne serait pas celui-là sans eux. Ils sont ceux qui ouvrent tout pour les autres.” Joe Ingles

Double défenseur de l’année, Rudy Gobert est encore en lice à sa propre succession et dernièrement il marque les esprits aussi pour ce trophée. En janvier il tourne à 18.1 points à 70.6%, 15.3 rebonds, 2.3 passes et 2.3 contres pour une seule défaite.

Lors de la série de 19 victoires pour 2 défaites, le Jazz a marqué 284 points de plus que ses adversaires avec Rudy sur le parquet. Sur 100 possessions, quand il joue Utah score 11.5 points de plus que ses adversaires et 5.5 points de moins quand il est sur le banc. Puis il est décisif à l’image de cette nuit avec une claquette pour mettre Utah en tête et un énorme contre sur Delon Wright pour sceller le sort du match. Dans les situations clutchs (5 points d’écart au mieux dans les 5 dernières minutes) il a tout simplement le meilleur plus/minus NBA avec +73. Il a aussi le meilleur pourcentage aux tirs (81.8%) le plus grand nombre de rebonds (41) et le second total de contres (10)

Pour Rick Carlisle il est le grand favori pour remporter un 3ème titre de défenseur de l’année.

“Il va probablement être encore défenseur de l’année. Il a un énorme impact en défense. Pas seulement près du cercle. Dans le périmètre aussi lorsqu’il switche. Il fait du bon boulot pour rester au contact des gars quand ils drivent. Nous avons pu scorer sur quelques drives face à lui, mais son action sur le drive de Wright à la fin c’était incroyable. C’est un grand défenseur, tout simplement.” Rick Carlisle

“Je pensais avoir genre 3 layups ouverts. Puis il revient et à chaque fois je ne le vois pas du tout. Il est très très long et c’est un très bon défenseur. C’est difficile de jouer contre lui.” Rick Carlisle

Quant à une éventuelle sélection au All-Star Game, Rudy ne préfère pas en parler et ne pas plaider son cas

“J’ai décidé de ne plus penser à ça de cette façon. J’ai décidé de contrôler ce que je peux contrôler. Comment puis-je aider cette équipe chaque soir ? Comment puis-je continuer de progresser ? Je pense qu’il ne faut pas consacrer trop d’énergie dans certaines choses. Les gens ont des opinions différentes sur la façon dont les joueurs aident une équipe. Il y a beaucoup de facteurs qui entrent en ligne de compte. Après ce qui s’est passé l’an passé, où je pensais vraiment que j’allais y être, j’essaye de me concentrer sur mon équipe et d’aller chercher un titre.” Rudy

Via ESPN

Leave a Reply