Tracy McGrady : « Kobe avait l’habitude de dire : ‘Je veux avoir une meilleure carrière que Michael Jordan et je veux mourir jeune' »

Tracy McGrady : « Kobe avait l’habitude de dire : ‘Je veux avoir une meilleure carrière que Michael Jordan et je veux mourir jeune' »

Dans l’émission The Jump, Tracy McGrady, qui était proche de Kobe Bryant, et avait marché sur ses traces en arrivant en NBA un an après lui à la sortie du lycée, a réagi à la tragique nouvelle

Tracy McGrady : « Je suis dévasté, comme tout le monde. Je sais que cela semble fou, mais Kobe disait tout le temps : ‘Je veux mourir jeune.’ Il avait l’habitude de dire ‘Je veux mourir jeune. Je veux être immortalisé. Je veux avoir une meilleure carrière que Michael Jordan et je veux mourir jeune.’ Et je trouvais ça dingue qu’il dise ça. Quand j’ai eu vent de la nouvelle hier, je n’arrivais pas à y croire. Comme tout le monde. Je suis dévasté »

Rachel Nichols : « Je comprends le ‘Oh, je veux mourir jeune, je veux être une légende.’ C’est le jeune Kobe tout craché, mais le Kobe plus âgé, ce Kobe que toi et moi avons regardé lors de l’année écoulée, le Kobe de 40, 41 ans, il voulait être avec sa famille. »

Tracy McGrady : « Clairement, ces déclarations c’était bien avant les enfants. Dès qu’il a eu des enfants, il n’avait plus le même état d’esprit. »

T-Mav a aussi évoqué le fait que Kobe l’avait aidé lors de ses premières saisons en NBA :

« J’avais l’habitude de rester chez lui. Je me rappelle le moment où j’ai passé ces portes, le lien entre nous a été instantané. Lors de mes deux, trois premières saisons, je n’y serais probablement pas arrivé s’il n’y avait pas eu Kobe, parce qu’il était arrivé un an avant moi. Je l’appelais pour avoir des conseils tout le temps et il m’en donnait parce que nous étions frères. » T-Mac

Dans son livre Mamba Mentality, Kobe avait rendu un bel hommage à T-Mac « peut-être été le matchup le plus compliqué durant sa carrière. »

« Merci Kobe de m’avoir envoyé des fleurs alors que je suis encore sur cette terre. Quand je suis arrivé dans la ligue, je savais à quel point il allait être doué. Je l’ai vu éclore avant même d’avoir atteint mon statut de star. Je me disais ok, il faut que j’aille le chercher. C’est le gars que je pourchasse. Il a fait ressortir le meilleur de moi. Je travaillais religieusement pour essayer de m’améliorer et n’avoir aucune faiblesse dans mon jeu. Il a fait mon éloge pour cette raison, pour le fait de ne pas avoir de faiblesses. » T-Mac

Il a aussi évoqué Gianna, 13 ans, qui est également décédée dans le

« Nous étions réunis en raison de nos enfants, nous les coachions. Le voir regarder mes gamins jouer c’était incroyable. Et avant les matchs, je regardais Gigi. J’allais la voir, je l’enlaçais et je lui disais ‘va sur le terrain et tue-les.’ Puis elle me disait ‘Ne t’en fais pas, je m’occupe de ça. Elle était spéciale. Elle était comme Kobe, dans ses manières, tout. La voir jouer c’était comme regarder le jeune Kobe. Elle avait les moves. Elle avait ce fadeaway à seulement 13 ans. Je regardais cette fille, qui ressemblait à son père sur le terrain et je me disais ‘Man, elle va être spéciale.’ Et elle n’aura pas cette opportunité. » T-Mac

Leave a Reply