Damian Lillard et Gary Trent Jr. s’occupent du Heat pour la première d’Andre Iguodala

Damian Lillard et Gary Trent Jr. s’occupent du Heat pour la première d’Andre Iguodala

Damian Lillard (33 points à 11/23 dont 6/15 à 3-pts, 4 rebonds et 8 passes) et Gary Trent Jr. (22 points à 8/11 dont 5/7 à 3-pts) ont mené les blazers à la victoire après leur défaite cruelle contre le Jazz, en dominant une des meilleures équipes de l’Est, le Heat de Miami, qui faisait peau neuve avec le premier match d’Andre Iguodala. Les Blazers l’emportent 115-109.

Hassan Whiteside a aussi été précieux avec 11 points, 17 rebonds, 4 contres et surtout deux lancers-francs importants à 11.5 secondes de la fin pour plier le match. Trevor Ariza brille avec 21 points à 7/10 dont 2/4 à 3-pts, 5 passes et 3 interceptions alors que Carmelo Anthony ajoute 15 points à 6/14 dont 3/6 de loin. Portland shoote à 47.1% dont surtout un superbe 19/42 à 3-pts alors que les Floridiens sont eux limités à 39.8% aux tirs mais compensent avec un 20/49 de loin. Privés de Jimmy Butler, ils ont été menés par les 27 points à 8/20 dont /13 à 3-pts de Goran Dragic, les 19 points à 6/15 à 3-pts de Duncan Robinson et les 18 points à 6/11 dont 5/8 à 3-pts et 11 rebonds du nouveau venu Jae Crowder. Quant à Andre Iguodala il signe 2 points, 6 rebonds, 3 passes, 1 interception et 1 contre en 23 minutes.

Portland a fait la course en tête la majeure partie du match en prenant notamment 11 points d’avance en premier quart mais Miami a recollé dans les dernières minutes et les deux équipes ne se sont pas lâchées du second quart, et c’est finalement Portland qui a viré en tête 63-60.Sous l’impulsion de Lillard, auteur de 14 points dans le 3ème et Melo, les Blazers se sont redonné de l’air au retour des vestiaires et sur deux derniers lancers du meneur suite à un challenge gagné par Terry Stotts, Portland a entamé les 12 dernières minutes avec une avance 93-83. Miami a mis les 5 premiers points grâce à un dunk de Chris Silva et un 3-pts de Robinson, poussant Stotts a prendre rapidement un temps mort. Le Heat a continué de s’accrocher et sur un 3-pts de Dragic est revenu à seulement 2 unités, 99-97. Gary Trent Jr. a répondu par un shoot derrière l’arc et Lillard par un 2+1, toujours pas suffisant pour se défaire définitivement des Floridiens qui sont revenus à 3 points sur un layup de Bam Adebayo avec 46 secondes au chrono. Mais Lillard y est allé de son layup, pliant la rencontre.

Leave a Reply