Luka Doncic, le #YoungKing des triple-doubles ! « Ils n’avaient qu’un vrai shooteur sur le terrain, c’est pour ça qu’on est passé en zone »; Dallas sweepe les Spurs

Luka Doncic, le #YoungKing des triple-doubles ! « Ils n’avaient qu’un vrai shooteur sur le terrain, c’est pour ça qu’on est passé en zone »; Dallas sweepe les Spurs

Jason Kidd avait eu besoin de 500 matchs pour arriver à 21 triple-doubles avec Dallas. Luka Doncic jouait son 119ème match NBA la nuit dernière quand il a atteint ce même total grâce à ses 26 points, 10 rebonds et 14 passes dans la victoire 109-103 des Mavs à San Antonio. À 20 ans (21 vendredi), et avec un pouce gauche douloureux (“rien de sérieux“), touché dans le 2ème quart-temps.

« Ça fait mal. J’ai pris deux coups dessus, on m’a tapé sur la main. Les arbitres pensaient que c’était sur le ballon. Je suis revenu parce que je pouvais. Je n’utilise pas trop ma main gauche (sourire) donc je suis content que ce ne soit pas la droite. » Luka Doncic

Sans surprise après le match, le Slovène était plus satisfait d’avoir vu son équipe se montrer performante dans le money time plutôt d’avoir écrit une nouvelle ligne historique à son CV déjà bien rempli. Au nombre de triple-doubles enregistrés avant l’âge de 21 ans dans l’histoire, Doncic devance largement Magic Johnson (7) et LeBron James (5).

« C’est difficile de jouer ici, il y a la rivalité. Comme je l’ai dit au début de l’année, quand on gagne ces matchs, on apprend. Ça se voit, on apprend. Ça ne va pas toujours être parfait, mais on apprend. Et si on joue comme ça nos fins de matchs, on va en gagner beaucoup, clairement. » Luka Doncic

Dallas a gagné ses trois matchs face à San Antonio cette saison (les Mavs gagnent la série en saison pour la première fois depuis 2009-10), reste sur un 20-9 à l’extérieur et se classe confortablement 7ème de la conférence Ouest (devant Memphis, 28-30) avec un bilan de 36 victoires pour 23 défaites.

« On a cette confiance, tout particulièrement à la fin des matchs. On sait qu’on va être capables de scorer. Et quand on fait des stops en fin de match comme ça on met la pression, et on a confiance dans le fait qu’on sera capables de scorer. Luka et moi, on crée des shoots pour les autres sur pick-and-roll. On est bons. Et on reste calmes. C’est l’une des choses les plus importantes, rester calme.

On gagne en expérience ensemble sur le terrain, on apprend de mieux en mieux à se connaître, plus en détails. Et le fait que je joue au poste 5 fait que je suis plus impliqué avec lui sur pick-and-roll aussi, moins dans le périmètre. On a un meilleur rythme. » Kristaps Porzingis (28 points à 8/14, 12 rebonds, 3 contres)

Victimes d’un 26-7 dans le 3ème quart-temps après avoir menés de 10 points ou plus la majeure partie de la 1ère mi-temps, les Mavs – repassés comme dans le 1er quart-temps en zone – ont passé un 12-0 à leurs adversaires en 1’53 pour reprendre l’avantage 108-96 à 1’52 de la fin.

« Oui ils n’avaient qu’un vrai shooteur sur le terrain, Patty Mills, on devait bien le surveiller mais les autres n’étaient pas vraiment de super shooteurs donc c’est pour ça qu’on est passé en zone. » Luka Doncic

« Il a été brillant sur ce run. Il forçait la défense à enclencher sa rotation en posant le problème initial. Et ensuite il faisait la passe décisive ou celle qui menait à la passe décisive. C’est une de choses qui fait de lui un super joueur. » Rick Carlisle

Avant ce match, l’équipe était à 11-18 cette saison dans des matchs décidés de façon clutch, c’est-à-dire où l’écart entre les deux équipes était de 3 points ou moins sur les 3 dernières minutes.

via DallasNews

Leave a Reply