Okogie sur le contre décisif de D’Angelo Russell : “Il nous a dit que nous ne pouvions plus parler de sa défense maintenant”

Okogie sur le contre décisif de D’Angelo Russell : “Il nous a dit que nous ne pouvions plus parler de sa défense maintenant”

Le vestiaire des Wolves a pu exploser de joie hier après la victoire à l’extérieur contre Miami sur le score de 129-126. Minnesota a ainsi mis fin à une série de 5 sans matchs consécutifs sans victoire, et ce, avec la manière. Un des grands artisans de cette victoire n’est autre que D’Angelo Russell.

L’ancien joueur des Nets et des Warriors a fait parler son jeu à longue distance hier en compilant 27 points à 9/18 dont 7/14 à 3pts avec 5 rebonds, 6 passes décisives, 3 interceptions et un contre. C’est d’ailleurs ce contre qui a permis aux Wolves de l’emporter cette nuit. En effet, Russell a bloqué la tentative de Jimmy Butler qui tentait de repasser devant dans les dernières secondes. DLo était connu pour son gros impact offensif, mais pas pour sa défense. Son coéquipier, Josh Okogie n’a pas loupé l’occasion de sortir une anecdote sur la défense de Russell.

« Je sais que nous avons plaisanté avec D-Lo à propos de sa défense. » A déclaré Okogie. « Il nous a dit que nous ne pouvions plus parler de sa défense maintenant. »

Quoi qu’il en soit, le jeune meneur est reconnaissant envers son coach de l’avoir laissé sur le terrain malgré qu’il ne soit pas réputé sur sa défense.

« Coach Saunders a montré qu’il avait confiance en moi. » A déclaré Russell. « J’ai été dans des situations tout au long de ma carrière où les équipes me remplaçaient par exemple dans ces moments pour jouer une line-up beaucoup plus défensive. Qu’il me fasse confiance et qu’il croie en mes capacités, c’est juste la preuve que notre alchimie se développe. »

Pour Josh Okogie, ce genre de victoire est surtout le reflet d’un vestiaire soudé.

« Je l’ai dit plusieurs fois, nous nous apprécions tous. » A déclaré Okogie. « Ce n’est pas si difficile de rester ensemble. Nous avons gardé le cap, et nous sommes restés positifs. Nous nous sommes soutenus mutuellement et nous avons gagné. »

Le Heat de son côté peut s’en mordre les doigts et notamment Jimmy Butler qui retrouvait une de ses anciennes équipes. En effet le franchise-player de Miami a commis 3 pertes de balles consécutives à la fin du match qui ont coûté la rencontre à son équipe. Butler s’est d’ailleurs exprimé sur cela après le match, faisant son mea culpa.

« Mon job c’est de nous faire gagner, et je ne l’ai pas fait depuis je ne sais combien de temps. » A déclaré Butler.

Leave a Reply