Les Lakers ont sorti les barbelés; Anthony Davis : « Une question d’effort et d’envie »

Les Lakers ont sorti les barbelés; Anthony Davis : « Une question d’effort et d’envie »

Sur le parquet de la pire équipe de la conférence Ouest, les Lakers ont fait la différence grâce à un 3ème quart-temps remporté 40-17 jeudi soir. Même sans LeBron James (aine), ils l’ont emporté 116-86 (7ème victoire de rang) à San Francisco, en sortant les barbelés en seconde mi-temps : Golden State n’a marqué que 34 points sur les 2 derniers quarts-temps réunis.

« La défense c’est une question d’effort, pas vraiment de systèmes. Une question d’effort et d’envie. Qu’il (LeBron) joue ou ne joue pas, ou qu’un autre gars joue ou ne joue pas, il y a cinq gars sur le terrain qui peuvent contrôler l’effort défensif.

[…] Quand LeBron est out, ça nous prive de beaucoup de choses et nous devons faire en sorte de ‘boucher les trous’, c’est ce que nous avons fait ce soir. »

Six joueurs ont terminé à au moins 10 points pour Los Angeles, dont Davis avec 23 points (6/13, 6 rebonds, 2 contres, 2 interceptions) et Kyle Kuzma (18 points à 8/17, 3 rebonds, 3 passes). Un Kuzma plus à l’aise sur son poste 3 naturel depuis l’arrivée de Markieff Morris (8 points) en renfort à l’intérieur.

« On sait que c’est une équipe qui aime courir, shooter à 3-points et se nourrir des ballons perdus. Ils sont 4èmes en NBA au nombre de ballons perdus provoqués. On en a perdu 11 ou 12 en 1ère mi-temps. On ne peut pas se permettre de faire ça contre une équipe comme ça. Donc on s’est assuré de faire des stops, on a couru et on a réussi à creuser l’écart. » Anthony Davis

Dwight Howard a lui signé 13 points à 4/4, 9 rebonds, 3 passes, 2 contres. Le banc a totalisé 57 points. L’équipe a bien perdu 16 ballons, mais cela reste 10 de moins que ses adversaires. Pour la 5ème fois cette saison, elle signe une série de 7 victoires consécutives ou plus. Et reste sur 18 succès d’affilée à l’extérieur contre des franchises de l’Ouest (record NBA).

« Notre boulot est d’essayer de gagner tous les matchs. On gagne beaucoup ces derniers temps, mais il y a encore beaucoup de choses qu’on peut faire pour nous améliorer. Ce n’est pas rassurant pour nos adversaires, mais le fait qu’on réussisse à gagner sans toujours être à notre meilleur niveau, c’est une bonne chose pour nous. » Anthony Davis

via OC Register

Leave a Reply