Goran Dragic : « C’était difficile à accepter au début mais j’en ai fait le meilleur scénario possible et je suis fier de moi »

Goran Dragic : « C’était difficile à accepter au début mais j’en ai fait le meilleur scénario possible et je suis fier de moi »

Goran Dragic restera-t-il au Heat cet été ? En fin de contrat (19.2 millions de dollars pour 2019-20, sa dernière année), le Slovène de 33 ans et 1,90 m utilisé en sortie de banc pourrait recevoir une belle offre d’un an – à hauteur de son salaire actuel, soit 19 millions de dollars – de la part de Miami selon l’un de ses associés, cité anonymement par le Miami Herald.

« On verra. Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte : ma famille, moi-même. Je dirais qu’il est trop tôt pour en parler. Je ne pense pas à mon prochain contrat. J’ai toujours été un gars qui vivait dans le présent. » Goran Dragic

Proche de Jimmy Butler, Dragic est apprécié pour son professionnalisme en Floride et apporte cette saison un fort coup de boost offensif en sortie de banc avec ses 16.1 points par match (3.1 rebonds, 5.1 passes) en 28.4 minutes de moyenne.

« Je suis heureux, je prends du plaisir. Au début de la saison, c’était difficile à accepter (être remplaçant, ndlr). Je suis un compétiteur. Bien sûr, quand vous apprenez ça, vous avez des doutes, il vous vient à l’esprit des trucs dingues. Mais le plus important pour moi a été de l’accepter, de penser positivement et d’en faire le meilleur scénario possible pour moi. C’est ce que j’ai fait. Je suis fier de moi. » Goran Dragic

Avant la suspension de la saison en raison de la propagation du COVID-19, le cinq majeur d’Erik Spoelstra était le suivant : Duncan Robinson, Kendrick Nunn, Derrick Jones Jr., Jimmy Butler et Bam Adebayo.

via Miami Herald

Leave a Reply