Steve Kerr revient sur les 5 années de domination des Warriors : meilleure équipe, match le plus impressionnant, joueurs sous-estimés…

Steve Kerr revient sur les 5 années de domination des Warriors : meilleure équipe, match le plus impressionnant, joueurs sous-estimés…

Pas simple d’occuper ses journées en ce moment pour certains, et Steve Kerr en profite pour donner de nombreuses interviews. Dans la dernière en date, accordée à NBC il est revenu sur la domination de son équipe pendant 5 années.

“C’était une ère spéciale, avec des équipes spéciales. La chose qui m’a toujours frappé, que ce soit lorsque je faisais partie d’une équipe spéciale en tant que joueur ou coach, ou fan d’une équipe spéciale, ce ne sont pas seulement les victoires et les défaites, c’est le style et la connexion avec les fans.” Kerr

Durant ces 5 années, les Californiens ont affiché un bilan de 322 victoires et 88 défaites, le meilleur de l’histoire sur 5 saisons de suite avec un pourcentage de victoires 78.5, couronnées par 3 titres en 5 finales. Cauchemars de toutes les défenses avec un nombre impressionnant d’atouts des deux côtés du terrain, Stephen Curry, Kevin Durant, Draymond Green, Klay Thompson, mais pas seulement, il y avait aussi Andre Iguodala, Andrew Bogut ou encore Shaun Livingston, pour ne citer qu’eux.

“J’ai toujours pensé que Bogut était un des éléments les moins appréciés à sa juste valeur de notre équipe. Lors des deux premières années, son année, son jeu en main à main, sa défense, son travail avec Draymond de ce côté du terrain… Bogut était incroyable. C’est tout simplement un incroyable joueur de basket, et il complémentait parfaitement ce groupe. Puis l’équipe s’est en quelque sorte métamorphosée, des joueurs sont arrivés et d’autres sont partis, et on parlait vraiment de Steph, Klay, Draymond et Andre, mais il y a eu des joueurs clés, comme David West, qui jouait 15 minutes par rencontre et il disséquait les adversaires. C’était magnifique à voir.” Kerr

Quasiment imbattables à la maison, ils ont enchaîné deux saisons à 39-2 à l’Oracle Arena, avec une série de 54 succès de suite. Il y a aussi eu une série de 34 victoires à l’extérieur et un 24-0 pour ouvrir la saison, conclue finalement par un record de 73 victoires. Et cette année-là, l’équipe n’était même pas la meilleure des 5.

“Durant ces 5 années, le noyau était le même, mais différents joueurs ont apporté différentes choses, des dynamiques différentes à notre équipe. C’était le sommet. Je ne sais pas si nous avons atteint un plus haut niveau en tant que groupe qu’en 2016, lorsque nous avons remporté 73 matchs, mais l’équipe de 2017 était la meilleure en raison de la présence de Kevin. Il y avait ce côté inarrêtable parce que nous avions la possibilité de nous appuyer sur lui quand nous en avions besoin. Cette équipe était dévastatrice.”  Kerr

Steve Kerr se souvient notamment du Game 4 du premier tour face aux Blazers en 2017 alors qu’il était à l’écart de l’équipe, touché au dos. Les Warriors avaient pulvérisé les Blazers pour plier la série.

“Notre premier quart, c’était presque injuste. Je crois que nous avions scoré 40 points.” Kerr

45 même, pour mener 14-0, puis 22-3, 35-9 et 45-22 après 12 minutes.

“C’est comme si tout allait en notre faveur. JaVale obtenait des dunks parce que les Blazers étaient tellement préoccupés par les shooteurs dans le périmètre. Notre défense était folle. Ce match, ça donnait le sentiment que c’était injuste.” Kerr

Leave a Reply