Jerry Stackhouse vide son sac à propos des Wizards et de Michael Jordan : « J’aimerais n’avoir jamais joué à Washington »

Jerry Stackhouse vide son sac à propos des Wizards et de Michael Jordan : « J’aimerais n’avoir jamais joué à Washington »

All-Star en 2000 et 2001 avec les Pistons, Jerry Stackhouse a été envoyé à Washington à l’été 2002. Lors de la saison 2002-03, qui était aussi la toute dernière de Michael Jordan, le 3ème choix de la draft 1995 a terminé meilleur marqueur (21.5 points par match) et meilleur passeur (4.5) de l’équipe. Rétrospectivement pourtant, il aurait préféré ne jamais porter le maillot des Wizards.

« Honnêtement, j’aimerais n’avoir jamais joué à Washington, pour un certain nombre de raisons. J’avais le sentiment qu’on était sur la bonne voie avec Detroit avant que je ne sois transféré là-bas. Et c’était très difficile d’être avec une idole (Michael Jordan, Wizard de 2001 à 2003) en ayant le sentiment d’être un meilleur joueur que lui. Tout passait encore par Michael Jordan. J’adore Doug Collins (head coach), mais je pense que c’était une opportunité pour lui de rattraper certaines choses qui s’étaient passées à Chicago. Donc on faisait à peu près tout ce que Michael voulait qu’on fasse. On a fait un bon départ et il n’aimait pas la façon dont l’attaque tournait parce qu’elle passait un peu plus par moi. Il voulait plus d’isolations pour lui au poste, bien sûr, donc on lui a donné plus d’isolations au poste. Ça a pris une tournure qui a fait que je n’ai pas du tout pris de plaisir cette saison-là. J’avais une certaine image de Michael Jordan dans ma tête, je le vénérais, et j’ai perdu un peu de cette vénération pour lui cette année-là. » Jerry Stackhouse

L’année suivante (2003-04), Stackhouse a manqué une grande partie de la saison en raison d’une opération du genou. Les Wizards l’ont ensuite envoyé à Dallas, où il a passé ses 2 premières saisons à soigner là encore des blessures, devenant par la suite 6ème homme.

via Sports Illustrated

Leave a Reply