Stephon Marbury explique pourquoi il n’a pas voulu rester aux Timberwolves

Stephon Marbury explique pourquoi il n’a pas voulu rester aux Timberwolves

Plusieurs théories, en plus de la volonté annoncée du joueur de se rapprocher de ses racines chez les Nets, sont venues alimenter la demande de trade de Stephon Marbuy, alors aux Timberwolves, en 1999. Ont ainsi été évoqué à l’époque : la possibilité pour le joueur de rejoindre un marché offrant plus d’opportunités sur le plan business (sponsors, contrats pubs, médiatisation…), mais aussi son désamour du Minnesota et enfin sa jalousie envers le juteux contrat, record à ce moment-là, de Kevin Garnett.

Et si les deux étaient finalement restés ensemble à Minnesota ?

« Je ne joue pas trop au jeu des ‘et si’ parce que le ‘si’ n’existe pas vraiment. Mais jouer avec Kev était toujours fun. J’adorais jouer avec Kev. Je ne pouvais juste pas donner 7 ans de ma vie à vivre dans le Minnesota. J’ai grandi à New York, dans le melting post où se mélangent noirs, blancs, chinois, porto-ricains, italiens… tous types de personnes. Dans le Minnesota, c’est principalement blanc. Je sortais de Georgia Tech, à Atlanta. Donc tu passes du melting pot de New York à un endroit où il y a beaucoup de noirs puis tu arrives dans le Minnesota où 6% de la population est noire.

C’était un choc culturel pour moi. J’ai fait le point sur ma vie. Pas seulement du point de vue basket. Je ne dis pas que je n’aurais pas pu rester là-bas et jouer là-bas, mais avec la neige, le froid… certains jours tu te réveilles et si tu sors sans ci ou ça sur le dos, tu peux mourir. Moi je me dis : ‘Je ne veux pas mourir comme ça, je sais que je vais mourir un jour, mais je ne veux pas mourir simplement parce que je suis sorti de ma voiture’. Si elle tombe en panne et que je suis juste en jeans et en simple veste, que je n’ai pas toute la panoplie des choses que tu dois avoir dans ta voiture, couvertures et tous ces trucs… C’était un style de vie différent, qui ne me disait trop rien. Comme la pêche sous glace et tout ça. Ce n’était pas quelque chose qui m’attirait du tout. Maintenant je suis plus vieux donc je peux m’ajuster à tout, n’est-ce pas ? À 18, 19 ans, c’était différent. Mais c’état super quand même. » Stephon Marbury

Marbury et Garnett ont fait les playoffs ensemble en 1997 et 1998. Ils se sont brièvement retrouvés en 2009 à Boston.

via Heavy.com

Leave a Reply