Carmelo Anthony : “Michael Jordan est le GOAT. Nous le savons tous, mais…”

Carmelo Anthony : “Michael Jordan est le GOAT. Nous le savons tous, mais…”

Depuis le début de la diffusion de “The Last Dance”, on n’échappe pas au débat concernant le GOAT. Ça commence à sérieusement à en énerver certains, et Carmelo Anthony fait partie de ceux qui n’aiment pas ces comparaisons, ce désir de tout le temps vouloir classer les joueurs, et au fond, en oublier d’apprécier chaque joueur pour ce qu’il est.

“Je n’aime pas ça. Et je dis ça parce qu’à chaque fois que nous faisons ça, nous oublions d’apprécier ce qu’il y a sous nos yeux. A chaque fois que ces comparaisons sont faites, peu importe qui, old school vs. new school, pourquoi ne pouvons-nous pas simplement apprécier tous ces joueurs pour ce qu’ils ont apporté au basket.” Melo

Quant au débat, pour lui il n’y a aucun doute :

Vous savez, MJ est le GOAT. C’est le plus grand joueur de l’histoire. Nous le savons tous et nous sommes tous d’accord sur ça. Mais, pourquoi ne pourrait-on pas dire ça, tout en donnant aussi du crédit à LeBron ? Pourquoi ne pouvons-nous pas dire : ‘MJ est en un très grand joueur, LeBron est un très grand joueur, Kobe est un très grand joueur.’ Nous ne pouvons pas dire cela de nos jours, parce qu’il y a toujours un choix à faire dans notre société, il faut en choisir un, c’est celui-là ou celui-ci.’ Melo

Quant au documentaire, il pense que c’était important que les plus jeunes, qui ne l’ont pas vu jouer, découvrent qui était vraiment Michael Jordan, notamment en dehors des parquets.

“Je pense que cela surprend les gens parce qu’ils ne savaient pas qui il était en tant que personne, ils ne savaient pas quel genre de personne il était. Tout le monde était là : ‘MJ c’est le plus grand, MJ c’est le GOAT. C’est le Dieu du basket. C’est Black Jesus. Le Black Cat.’ C’est ce qu’ils savaient, mais ils ne savaient pas qui il était. C’était un mythe. C’était une personne mythique, comme une créature mythologique. Personne ne comprenait qui il était ou comment il était. Je pense que le fait qu’il révèle tout ça, qu’il raconte son histoire et que les gens comprennent sa passion, ce qui l’animait, comment il se comportait au quotidien, sa mentalité, la plupart ont adoré ça. Certains ont été très surpris. Et il y a des gens qui ont détesté ça, parce que souvent les gens détestent la vérité.”

Via CBS Sports

Leave a Reply