Gordon Hayward : “Je peux presque vous garantir qu’il y a des joueurs qui font des pickup games”

Gordon Hayward : “Je peux presque vous garantir qu’il y a des joueurs qui font des pickup games”

Plus les jours passent et moins il y a de doutes sur la reprise de la saison. Ce qui fait désormais débat actuellement c’est le format qui sera adopté. Est-ce que cela reprendra par la saison régulière ou directement par les playoffs ? Les joueurs risquent d’être rouillés si ça démarre par la post-season, Gordon Hayward en est sûr.

“C’est certain. Si on démarre directement par les playoffs, c’est sûr que ce ne sera pas du grand basket. Si tu démarres par les playoffs, il va y avoir aussi des risques de blessures. Cela sera exactement comme faire les playoffs en début de saison, ce qui d’un point de vue du divertissement, serait sans doute pas mal puisque les gars essaient encore de trouver des solutions, de créer une alchimie. Après toute une saison régulière, les gars savent sur quels joueurs ils vont s’appuyer en fin de rencontre, quels lineups sont vraiment bons, ceux qui ne le sont pas trop, qui joue bien ensemble, etc. En raison de ce long break, c’est comme si c’était une saison qui débutait. Je n’ai pas côtoyé mes coéquipiers durant ce long break.” Gordon Hayward

Et il pourrait y avoir de grosses disparités puisque certains avaient accès à un terrain, d’autres non. L’ailier des Celtics pense même que certains joueurs ont continué de faire des pickup games durant la pandémie.

“Je peux presque vous garantir qu’il y a des joueurs qui font des pickup games quelque part, qui jouent du vrai basket dans d’autres États. C’est évidemment un avantage pour les joueurs qui ont fait ça. Je ne sais pas où sont tous nos gars. Beaucoup ne sont plus ici. Moi, ici avec 3 filles à Boston, je n’ai pu aller nulle part. Je ne veux pas dire que c’est un désavantage, mais ne pas pouvoir jouer, ça craint vraiment. C’est pour cela qu’il sera nécessaire de donner le même temps de préparation à tout le monde.” Gordon Hayward

Quel temps de préparation ? On parle actuellement de trois semaines.

“Je ne pense pas que 3 semaines ce soit suffisant. La saison a été suspendue depuis longtemps, et c’est comme si tout ce qui avait été accompli juste là était passé par la fenêtre. Ceux qui étaient blessés vont revenir. Durant la saison tu trouves ton rythme, ton groove avec les systèmes que tu répètes, tu prends les mêmes shoots, tu apprends à jouer avec tes coéquipiers, quand tu seras sur le terrain, sur le banc. Mais là il y a eu un break tellement long que c’est comme si tu devais recommencer à 0. Tout le monde va devoir s’ajuster là-dessus, et il sera intéressant de voir quand ils vont nous autoriser à nous entraîner ensemble.” Gordon Hayward

Le point positif pour Hayward, c’est que son souci à la cheville est désormais un lointain souvenir.

Via Boston Herald

Leave a Reply