Andre Iguodala : « Je ne voulais pas que ça ne dure que 2, 3 mois; Les gars ont vu que j’en avais encore dans le réservoir »

Andre Iguodala : « Je ne voulais pas que ça ne dure que 2, 3 mois; Les gars ont vu que j’en avais encore dans le réservoir »

Au moment de son transfert de Memphis, où il n’a jamais voulu jouer depuis qu’il y avait été envoyé par les Warriors début juillet 2019, en février, Andre Iguodala a signé une extension de contrat de 2 ans et 30 millions de dollars (team option pour la saison 2021-22). Une volonté qui venait autant de la part du joueur que de l’équipe selon le MVP des Finales 2015.

« Les deux camps étaient bien conscients de la fenêtre que nous avons, la mienne et celle de l’équipe. On sait bien quand les équipes veulent du cap space (à l’été 2021 pour Miami). Ce n’est pas évident de s’acclimater à un groupe de gars en deux mois. Le vestiaire c’est un endroit particulier. Je voulais être quelque part où je savais que j’allais pouvoir développer une relation avec les gars, et ils avaient beaucoup de jeunes qui m’avaient fait bonne impression et que je pensais pouvoir aider à grandir, tout particulièrement Bam (Adebayo), Kendrick Nunn, Tyler (Herro) et Duncan (Robinson).

Je ne voulais pas que ce soit quelque chose qui ne dure que deux, trois mois. Ça va mieux au niveau des jambes. Avant la suspension, j’ai fait un dunk que je n’avais pas fait depuis des années. Les gars ont vu que j’en avais encore dans le réservoir, que je peux encore apporter à cette équipe dans les petits détails qui vous font passer un palier. » Andre Iguodala via MiamiHerald

Avant la crise du coronavirus, le Heat avait un cap space projeté à 27 millions de dollars, chiffre qui pourrait descendre à 20 en cas de baisse du salary cap, comme attendu, suite aux pertes financières de la ligue. En 18.5 minutes par match, Iguodala a tourné à 4.4 points (49% aux tirs, 37.5% à 3-points), 3.8 rebonds, 2 passes et 1.1 contre par match en 14 rencontres.

Leave a Reply