Jared Sullinger rêve d’un retour : “La NBA, c’est le but ultime”

Jared Sullinger rêve d’un retour : “La NBA, c’est le but ultime”

Drafté en 21e position par les Celtics en 2012, malgré son talent Jared Sullinger n’a passé que 4 saisons en NBA (et quelques matchs avec les Raptors) la faute à une éthique de travail très douteuse. Il a donc décidé de s’exiler en Chine, au Shenzhen Leopards, mais à 28 ans, il n’a pas encore tiré un trait sur la NBA.

“Je veux jouer, et évidemment, la NBA est le but ultime. Ces deux dernières années, j’ai eu le sentiment que je devais me retrouver. Je devais trouver quelque chose qui m’anime et me donne envie de jouer. En NBA, tu es en quelque sorte perdu dans la masse tellement il y a de matchs. Quand je suis arrivé ici [en Chine ndlr], c’était une sorte de refuge pour Jared Sullinger, pour apprendre sur lui-même et retomber amoureux du jeu. Parfois, vous ne voyez que le côté business du basket, en perdant de vue la raison pour laquelle vous jouez. Ce genre de chose arrive très vite. Être en Chine m’a aidé à retrouver cette passion. J’essaye de me donner une dernière opportunité. Je suis en pleine forme et je me sens bien. Parfois c’est oui, parfois c’est non. S’ils ne me veulent pas, il faudra prendre une décision et aller ailleurs. Ce n’est pas une histoire parfaite, mais ça reste une histoire.” Jared Sullinger

Même s’il a été coupé par les Celtics pour faire de la place à Al Horford, l’intérieur affirme qu’il n’a que de bons souvenirs durant ces quatre années passées dans le Massachusetts.

“Si on regarde en arrière, ils m’ont fait jouer quatre ans en NBA, beaucoup de joueurs n’ont pas cette chance. Pour moi, être un des joueurs importants des Boston Celtics, l’une des franchises les plus mythiques… Je mentirais si je disais que je n’ai pas apprécié. C’était génial de jouer à Boston, un rêve devenu réalité.” Jared Sullinger

Dès sa première saison en Chine, il a compilé 30.4 points et 16.7 rebonds en 38 matchs. Durant son deuxième exercice (écourté par la naissance de ses enfants), il a enregistré 27 points et 13 rebonds de moyenne en 15 matchs. Mais malgré de nombreux forfaits à l’approche de la reprise, pas sûr que Jared Sullinger croule sous les propositions dans les prochaines semaines.

Via Boston Globe

Leave a Reply