Le retour du “Celtics basketball” initié par une pause salvatrice; « Kemba nous a dit qu’on devait juste se calmer un peu »

Le retour du “Celtics basketball” initié par une pause salvatrice; « Kemba nous a dit qu’on devait juste se calmer un peu »

Menés 58-51 à la pause et de jusqu’à 12 points au cours de la première mi-temps dans le Game 5, les Celtics ont pourtant trouvé le moyen de rester en vie dans cette série des finales de conférence Est. Et avant de basculer physiquement sur le terrain, les choses se sont déjà renversées mentalement dans la tête des joueurs. Notamment grâce à Kemba Walker.

« Ce que je me souviens de la mi-temps c’est Kemba qui nous dit qu’on doit juste se calmer un peu. Notre entame de match était différente du Game 4 où on avait manqué d’énergie, cette fois on avait l’intensité, c’est juste qu’on était un peu trop éparpillés. On devait simplement mieux utilise cette intensité. Une fois qu’on l’a fait, ça a été pour nous. » Jaylen Brown, 28 points à 12/23, 8 rebonds, 2 passes

« On l’a tous (plusieurs joueurs se sont exprimés dans le vestiaire selon Brad Stevens, dont Tatum, ndlr) réalisé, je pense. Tout le monde était un peu tendu, prêt à se mettre en action. On savait ce qui se jouait : si on perdait, on rentrait à la maison. Ça a été l’occasion de se détendre un peu, de respirer un bon coup. On sait combien chaque possession est importante, mais on doit quand même être suffisamment zen pour jouer au basket. C’est un peu le message qui est passé à la mi-temps. » Jayson Tatum, 31 points à 8/22 (12/14 aux lancers), 10 rebonds, 6 passes

Dos au mur face à une équipe de Miami aux portes des Finales NBA (3-1), ils ont passé un 20-3 à leurs adversaires dans le 3ème quart (17 points de Tatum) et dominé la seconde mi-temps 70-50 avant de s’imposer 121-108, forçant ainsi un Game 6.

« On a joué avec une excellente ténacité défensivement, puis notre attaque a suivi. Mais ils sont très durs. C’est facile pour moi d’être assis et de dire qu’il faut être à son meilleur niveau et faire des stops à chaque possession. C’est une super équipe en attaque, une équipe super bien coachée et difficile à défendre. » Brad Stevens

« On jouait un peu vite, un peu nerveusement. On essayait de gagner le match en première mi-temps. Il fallait qu’on s’accroche, qu’on continue à faire les bons choix, qu’on se calme un peu. Quand on l’a fait, les shoots ont commencé à rentrer. Notre intensité en défense était bonne. On a leur a donné moins de paniers dans le troisième quart. On ressemblait à l’équipe que l’on connaît et que l’on aime tous. » Jaylen Brown

« On a simplement été agressifs, on se nourrissait de l’énergie de chacun. C’est notre identité. On s’encourageait les uns les autres, on prenait du plaisir à jouer. » Kemba Walker

C’est d’ailleurs ce que Stevens, équipé d’un micro, a dit à son équipe durant le match.

« En toute sincérité, c’est la première fois que je revois vraiment du Celtics basketball depuis quelques matchs. » Brad Stevens

« Il avait absolument raison, on n’avait pas joué comme on le souhaitait dans cette série jusque-là. On n’avait pas défendu comme on le souhaitait, on a fait des ajustements, on est simplement retournés à notre système pratiqué toute l’année. Tout le monde était à l’aise dedans. Ça se voyait dans le troisième quart, tout le monde prenait du plaisir sur le terrain. » Daniel Theis

« C’est une super équipe, ils font très bien circuler le ballon, ils mettent du rythme dans leur jeu. Je ne pense pas qu’on a aussi bien défendu qu’on pouvait en première mi-temps. C’est ce qui a relancé notre attaque en seconde mi-temps. On s’est concentrés, on était tous sur la même longueur d’onde. Ils vont mettre des shoots, réussir des choses. Ils ont de bons joueurs. On essaie simplement de leur compliquer au maximum la tâche. » Jayson Tatum

Dans ce Game 5, Miami a terminé à 7/36 à 3-points, dont 4/28 pour ses titulaires. En plus des gros apports de Tatum et Brown, les Celtics ont aussi été aidés par les 23 points et 11 rebonds combinés de leur duo d’intérieurs Theis – Enes Kanter. En face Bam Adebayo a terminé à 13 points, 8 rebonds et 8 passes pour Miami.

via ESPN

Leave a Reply