Deandre Ayton : “Rudy Gobert c’est LE défenseur de notre ligue. Il faut être prêt à l’affronter”

Deandre Ayton : “Rudy Gobert c’est LE défenseur de notre ligue. Il faut être prêt à l’affronter”

Lors de l’affrontement entre le Jazz et les Suns, il y avait deux duels importants dans le backcourt avec d’un côté Chris Paul et Devin Booker, et de l’autre Mike Conley et Donovan Mitchell. Il y a eu un autre duel important, celui entre Rudy Gobert et DeAndre Ayton. Ce dernier s’était préparé pour jouer le Français, contre qui il n’a jamais vraiment brillé.

“Affronter Gobert… c’est LE défenseur de notre ligue. Il est présent des deux côtés du terrain, et il faut être à ton meilleur niveau face à lui. Il est puissant, joue physique, il connait le jeu et j’apprends beaucoup également. C’est vraiment un mec costaud. Quand tu l’affrontes, il faut se mettre au même niveau d’énergie. Il faut être prêt à l’affronter. Il faut étudier le jeu, regarder des vidéos, voir quelles sont ses tendances et être concentré dans un match comme ça.” Ayton

Et il s’en est très bien sorti. Il a été très solide avec 18 points à 9/16, 12 rebonds, dont surtout 7 offensifs, soit autant que toute l’équipe du Jazz, 2 interceptions et 3 contres alors qu’en face le Français signe 16 points à 7/7, 18 rebonds et 3 interceptions. Le Bahamien a eu du répondant et ses rebonds offensifs ont été une des clés de la rencontre dans laquelle les Suns ont pris 61 rebonds, 16 de plus qu’Utah.

“Les équipes doivent choisir leur poison. Nous sommes tous durs les uns avec les autres, mais de la bonne façon, pour que chacun fasse ce qu’il fait le mieux. Utiliser les écrans c’est ce que CP et Book font le mieux, et ça ouvre le jeu pour moi. J’ai des rebonds offensifs faciles. Ils ont mis quelques shoots à mi-distance et il fallait que quelqu’un monte sur eux, et moi je traine dans le coin. Quand je pose des écrans et que je déroule bien, cela crée de bonnes choses en attaque.” Ayton

“Nous le mettons dans beaucoup de positions difficiles. Peu de gars ce sa taille peuvent en faire autant que lui. Le seul autre joueur c’est peut-être Gobert, qui est défenseur de l’année. Nous mettons DA dans des situations en défense où il doit protéger le cercle, mais aussi parfois switcher sur des arrières plus petits. Quand ils mettent leurs shoots, en général ce sont des shoots difficiles.” Monty Williams

Leave a Reply