Avec un énorme trio les Bucks renversent les Suns puis résistent à leur retour et se rapprochent du titre !

Avec un énorme trio les Bucks renversent les Suns puis résistent à leur retour et se rapprochent du titre !

Plus qu’une ! Les Milwaukee Bucks ne sont plus qu’à une victoire de leur second titre NBA. Dans un match très mal embarqué où ils ont compté 16 points de retard en premier quart, ils l’emportent finalement 123-119 dans le sillage d’un super trio Jrue Holiday (27 points à 12/20 dont 3/6 à 3-pts, 13 passes et 3 interceptions), Khris Middleton (29 points à 12/23 dont 3/8 à 3-pts, 7 rebonds et 6 passes) et Giannis Antetokounmpo (32 points à 14/23, 9 rebonds et 6 passes), et malgré un énorme run des Suns en fin de rencontre. Ces derniers ont passé un 12-3 pour revenir à 1 point avec un ballon pour passer devant, mais l’ont perdu, permettant un alley-oop avec la faute de Giannis Antetokounmpo. Mardi ils auront l’occasion de remporter le titre devant leur public.

Milwaukee l’emporte alors que les Suns shootent à 13/19 à 3-pts, mais eux rentrent 57.5% de leurs tentatives dont un 14/28 de loin. A noter encore une fois le bon match de Pat Connaughton, auteur de 14 points à 4/6 de loin. En face Devin Booker est encore énorme avec 40 points à 17/33 alors que Chris Paul réagit avec 21 points à 9/16 et 11 passes.

Le fil du match

Dans le sillage d’un Chris Paul agressif, avec 2 tirs à 3-pts de Crowder et avec pas mal de ballons perdus des Bucks, les Suns se sont rapidement installés aux commandes 9-4. Le début de rencontre a été très offensif, à l’image d’une énorme série de 11 tirs réussis par les locaux, qui ont fait un premier break dans le sillage Booker et Bridges pour mener 32-16 et mettre le feu au Footprint Center. À la faveur d’un 14/19 au tir et avec 7 ballons perdus des Bucks, les Suns ont viré en tête 37-21.

Mais les Bucks ont fait une énorme entame de second quart, totalement en feu et ça a été à leur tour d’enchaîner les réussites dans le sillage de Lopez, Holiday et Portis alors que Phoenix ne rentrait plus rien. Résultat un terrible 16-3 qui est même devenu un 21-5 pour mettre les deux équipes à égalité sur un tir primé de Connaughton, 42-42. Crowder et Cam Johnson ont mis fin à l’orage avec 5 points de suite et la fin du quart a été un chassé-croisé entre les deux équipes qui a finalement tourné à l’avantage des Bucks grâce à Holiday et Giannis, 64-61.

En début de seconde mi-temps on a eu un show entre Middleton et Booker qui se sont rendus coup pour coup avec une grosse adresse collective, résultat les deux équipes se sont neutralisées, 78-75 Milwaukee. Mais la première à craquer a été Phoenix alors que Milwaukee continuant d’enchaîner les paniers avec Holiday et Giannis en relais de Middleton pour un 16-6 qui a donné 13 points d’avance aux Bucks. Finalement les visiteurs ont conclu le 3ème acte avec un petit matelas de 10 points, 100-90.

Phoenix a tenté un run pour recoller dans le sillage de Booker et des banderilles de CP3 et Bridges, mais Giannis a pris les choses en main et enchaîné les paniers pour repousser les assauts des locaux, 113-102 sur un 2+1. Mais les nouveaux tirs à 3-pts de Bridges et CP3 ont redonné de l’espoir à la salle avec un retour à 6 unités. Mais Khris Middleton a pris les choses en main avec un 2+1 et un tir à 3-pts pour repousser encore les locaux, 120-112 avec un peu plus de 2 minutes à jouer. Pas assez pour plier le match puisque Devin Booker a enchaîné 5 points de suite dont un tir à 3-pts à 90 secondes du terme pour remettre les siens à seulement 3 unités. Envoyé sur la ligne des lancers, Giannis a manqué les 2 et Chris Paul a ramené Phoenix à 1 point à l’entame de la dernière minute. Holiday a échoué, mais derrière Booker a perdu le ballon et Holiday a envoyé Giannis Antetokounmpo au alley-oop avec la faute. Le Grec n’a pas rentré le lancer, mais a pris le rebond offensif, game over.

Leave a Reply