Erik Spoelstra : « Bam Adebayo est vraiment le cœur et l’âme de ce groupe »

Erik Spoelstra : « Bam Adebayo est vraiment le cœur et l’âme de ce groupe »

- dans Infos NBA
Commentaires fermés sur Erik Spoelstra : « Bam Adebayo est vraiment le cœur et l’âme de ce groupe »
@Christophe Brouet

Même si le Heat est en finales de conférence et fait d’excellents playoffs, jusque là Bam Adebayo était plutôt décevant, à l’image de ses deux premiers matchs face aux Celtics, où il a tourné à seulement 8 points, 6.5 rebonds et 1.5 passes, loin de ce qu’on peut attendre de lui.

Hier après le shootaround, Erik Spoelstra a envoyé un message : « Nous voulons qu’il soit plus impliqué. »

Le Heat a clairement mis l’accent sur ça en début de rencontre puisqu’après 5’37 de jeu le pivot affichait déjà 10 points à 5/6 au tir. Puis le joueur a lui voulu être agressif, ce qu’il n’avait pas été en début de série. Bam a expliqué que le Heat n’avait pas changé les systèmes appelés.

« Non, c’était les mêmes systèmes. J’avais juste une mentalité différente. Comme je l’ai dit, dans le Game 2 ils nous ont battus comme si nous leur avions volé quelque chose. Ça a réveillé un feu en chacun de nous.

Il a dominé toute la soirée, agressif, et termine avec 31 points à 15/22, 10 rebonds, 6 passes et 4 interceptions. C’était nécessaire en l’absence de Jimmy Butler après la pause, blessé au genou.

« Il a fait sa version de ce que Jimmy fait, c’est-à-dire faire tout ce qui est nécessaire pour l’équipe. Il a été extrêmement incisif. Il s’est produit dans beaucoup de moments qui étaient tout à fait dans le contexte de la façon dont nous voulons jouer. Il était juste beaucoup plus incisif lorsqu’il recevait le ballon puis lors des moments de flottement. Et ce n’était pas seulement le scoring. C’est ce que tout le monde remarque, mais il a fait tellement de choses pour nous organiser, faciliter le jeu, jouer meneur de jeu à certains moments, diriger l’attaque depuis le poste, puis défendre comme il le fait toujours sur les postes 1 à 5 face à une équipe qui présente beaucoup de défis.

« Sa polyvalence ouvre beaucoup de choses pour tout le monde. C’était top de le voir rapidement dans le rythme. » A expliqué PJ Tucker

Il signe peut-être un de ses meilleurs matchs en carrière.

« Je l’ai vu très bien jouer en playoffs. Vraiment, » a répondu Erik Spoelstra lorsqu’on lui a demandé si c’était le meilleur match. C’est un winner. Et vous savez, il est vraiment le cœur et l’âme de ce groupe. Vous pouvez compter sur lui tout le temps. Il ne fait pas attention à tout le bruit extérieur et ce genre de choses. Il va sur le terrain et se bat. Il joue un basket qui fait gagner. Il répond présent des deux côtés du terrain et fait ce qui est nécessaire. Ce soir nous avions besoin de scoring et nous avions besoin d’un coup de boost en début de rencontre. »

Ce qui est certain c’est qu’il n’avait jamais tenté 22 shoots dans sa carrière et Boston n’a jamais pu le ralentir, de bon augure pour la suite.

« Il a baissé la tête et il y est allé, » a déclaré Ime Udoka. « Nous n’avons pas pu le contenir. »

Via NBA.com

Partez à Miami ! ✈️🏨🏀😍

C'est ici :