DeMarcus Cousins : « Ai-je fait des erreurs ? Absolument. Je demande juste une chance de montrer mon évolution en tant qu’homme et en tant que joueur »

DeMarcus Cousins : « Ai-je fait des erreurs ? Absolument. Je demande juste une chance de montrer mon évolution en tant qu’homme et en tant que joueur »

- dans Infos NBA
Commentaires fermés sur DeMarcus Cousins : « Ai-je fait des erreurs ? Absolument. Je demande juste une chance de montrer mon évolution en tant qu’homme et en tant que joueur »
@Christophe Brouet

Comme Dwight Howard, Carmelo Anthony, LaMarcus Aldridge et d’autres All-Stars, à quelques jours du début de la saison régulière, DeMarcus Cousins est toujours sans club. Si les blessures sont passées par là et qu’il est loin du niveau qu’il a eu, à 32 ans il a encore quelques restes, mais c’est peut-être sa réputation qui lui coûte une place.

« Ai-je fait des erreurs ? Absolument », DeMarcus Cousins à Yahoo Sports. « Ai-je fait les choses de la mauvaise façon ? Absolument. Je m’en excuse. Mais j’ai fait encore plus de choses de la bonne manière et j’ai fait encore plus de choses positives par rapport aux points négatifs. Je ne veux pas que ces points positifs soient négligés. Et évidemment, lorsque les aspects négatifs l’emportent sur les aspects positifs, vous devriez probablement rester à l’écart de ce joueur. C’est la vie qui veut ça. Mais je ne crois pas être dans cette catégorie. Je demande juste une chance de montrer mon évolution en tant qu’homme et en tant que joueur. »

« Je pense que la perception erronée de moi est que je suis ce monstre en colère qui malmène les gens, frappe les gens, impossible à coacher, et est un cancer dans le vestiaire. Je pense que tout cela est faux. J’ai joué pour coach [John] Calipari, un coach légendaire. J’étais plus que coachable. Steve Kerr pourrait en témoigner et Coach Malone aussi. Évidemment, vous pouvez toujours reparler de mon passage à Sacramento. J’étais un jeune gamin. Je découvrais encore ce métier. J’ignorais beaucoup de choses. J’ai mal géré beaucoup de choses, mais j’ai aussi appris de ces erreurs.

« Et certaines choses qui sont arrivées étaient tout simplement hors de mon contrôle. Les étoiles ne se sont pas alignées et les choses ne se sont pas passées comme nous l’avions prévu. Mais c’était il y a sept ou huit ans. Je suis un adulte avec une famille pour laquelle je travaille et c’est mon objectif chaque jour en me levant : comment puis-je subvenir aux besoins de ma famille ? Donc je trouve injuste que l’on tienne compte du passé à Sacramento. Je crois que nous devrions tous avoir une chance de grandir et de changer et que ce changement devrait être accepté. Je veux juste une chance équitable. »

L’an passé à Denver et à Milwaukee, il a peu joué, mais rendu ponctuellement quelques services, même si son profil ne correspond plus à la NBA actuelle. Il a tourné à 2.9 points à 46% dont 30.3% de loin, 5.6 rebonds et 1.5 passe en 14.9 minutes sur 48 matchs.

A l’heure actuelle il attend patiemment et bosse dur en quête d’une opportunité.

« J’essaie juste de contrôler ce que je peux contrôler », a déclaré Cousins à Yahoo Sports. « Ce processus peut devenir répétitif et en arriver à un point où il peut en quelque sorte vous rendre fou, mais il faut simplement tomber amoureux du processus. Chaque jour, je m’entraîne pour m’assurer que je suis meilleur que le jour précédent. Ainsi, lorsque l’occasion se présentera et que mon nom sera appelé, je serai prêt. »

Il est prêt à endosser n’importe quel rôle, bien conscient de son statut actuel dans la ligue.

« Je réalise que je ne suis pas le franchise player que j’étais quand j’étais plus jeune. Je l’ai accepté. Je comprends ce métier. Je comprends comment fonctionnent les choses. Je ne l’ignore pas. Donc, quel que soit le rôle que l’on me donne, je le ferai volontiers et au mieux de mes capacités. Évidemment, moi qui suis un compétiteur, je veux toujours atteindre les étoiles, mais je vais faire ce qu’on me demande. Et que je sois titulaire, que je sorte du banc, ou que je doive être au bout du banc debout à encourager mes coéquipiers, je le ferai. Tout ce qu’il faut. Je suis prêt à faire tout ce qui est nécessaire pour gagner. »

« Cela signifierait tout pour moi d’être de retour en NBA. Je sais que j’ai ma place dans cette ligue. J’ai l’impression d’avoir fait mes preuves et d’avoir gagné mes galons. J’ai eu des problèmes avec des blessures et j’ai toujours travaillé pour revenir à 100 % de ma forme. J’ai travaillé comme un fou pour en arriver là. Je veux simplement avoir l’occasion de montrer le travail que j’ai fourni et que je continue à fournir. Je veux aussi avoir l’occasion de gagner ma place, c’est tout ce que je veux. Il m’en reste beaucoup dans le réservoir. Énormément. J’ai l’impression d’être même devenu un meilleur joueur, en affinant mes skills. J’ai passé tout mon temps à la salle. J’ai progressé dans tous les aspects de mon jeu.

« Je veux juste que les équipes apprennent à me connaître et qu’elles ne croient pas à ce qui se dit. Je suis un excellent coéquipier et un excellent élément pour le vestiaire. J’ai beaucoup d’expérience dans cette ligue. J’ai beaucoup de connaissances à transmettre à ces jeunes gars. J’adore transmettre mon savoir. J’aime être un ancien pour les plus jeunes. J’ai toujours été un  grand frère. Je ne crois pas que ces aspects de mon jeu et de ma personnalité soient vraiment mis en avant. Ce sont plutôt les aspects techniques et les choses de cette nature qui sont mis en avant. Et comme je l’ai dit, je ne pense pas que ce soit une bonne évaluation de moi. Je suis prêt à aider une équipe de toutes les manières possibles. »

Via Yahoo Sports

Partez à Miami ! ✈️🏨🏀😍

C'est ici :