Kyle Anderson, le meilleur allié de Rudy Gobert : « Il facilite la tâche de tous ceux qui l’entourent »

Kyle Anderson, le meilleur allié de Rudy Gobert : « Il facilite la tâche de tous ceux qui l’entourent »

- dans Infos NBA, Minnesota Timberwolves
Commentaires fermés sur Kyle Anderson, le meilleur allié de Rudy Gobert : « Il facilite la tâche de tous ceux qui l’entourent »
@Christophe Brouet

L’intégration n’est pas simple pour Rudy Gobert dans cette équipe des Wolves, et ce n’est finalement pas si surprenant que cela prenne du temps comme l’expliquait Tim Connelly. Mais il y a récemment quelques signes encourageants puisque le pivot sort de deux matchs à 24 et 22 points à 17/22 au shoot.

« L’attaque est conçue un peu différemment de celle d’Utah, mais je pense que pour moi l’important c’est simplement que la balle circule, » a déclaré Gobert. « Je dois aller sur mes spots et être agressif. Et je pense que je m’améliore encore chaque année. Je pense que je suis un meilleur joueur aujourd’hui que je ne l’étais l’année dernière, et j’essaie juste de le montrer chaque soir. »

Il travaille son alchimie avec D’Angelo Russell, comme c’était le cas avec Karl-Anthony Towns, actuellement out, mais celui avec qui ça fonctionne le mieux, c’est clairement Kyle Anderson. Les deux sont en train de développer une bien belle alchimie et jouent de plus en plus ensemble puisque Slow Mo a remplacé KAT dans le 5 majeur au poste 4.

Sur les 2 derniers matchs, l’ancien Spur a distribué 18 passes décisives, et 7 l’ont été pour le pivot. Et ce n’est pas un hasard puisqu’il a expliqué qu’il a regardé des vidéos de la relation Joe Ingles et Rudy Gobert lorsqu’ils étaient ensemble au Jazz. L’Australien est clairement le joueur qui trouvait le mieux Rudy lors de ses années dans l’Utah.

« Souvent, je lui dis simplement d’être sur le dunker spot et d’être toujours prêt à ce que je lui donne la balle », a déclaré Anderson. « Je suis un gars altruiste. Même si ça donne l’impression que je vais finir l’action, je vais faire la passe au dernier moment. Il a été excellent pour se positionner sur le dunker spot, prêt à finir, sur pick & roll pour attraper les pocket pass. Il a énormément progressé depuis le début de la saison ».

Le Français l’avouait lui-même, parfois il avait du mal à capter les passes de ses coéquipiers en début de saison, mais ça va mieux récemment.

« Kyle facilite la tâche de tous ceux qui l’entourent », a déclaré Gobert. « C’est un joueur tellement intelligent, je dois juste être au bon endroit et avec Kyle, quand vous êtes bien placé, la balle vient à vous. Il n’y a pas de magie là-dedans. Il n’y a rien de différent de ce que j’ai fait auparavant; c’est juste que la balle circule et je dois juste être au bon endroit et être prêt à finir agressivement et à jouer simplement au basket.

L’absence de Towns aide sans doute et c’est peut-être un bien pour un mal, mais ces signes sont encourageants pour la suite.

« Avec mes coéquipiers, nous commençons à nous connaître un peu mieux », a déclaré Gobert. « Il y a une certaine confiance qui s’est installée. Je pense que cela peut être encore beaucoup mieux. Je pense que nous sommes vraiment difficiles à défendre quand nous faisons circuler la balle comme nous l’avons fait [samedi face à Portland]. »

Via Star Tribune