Souviens toi cette série là … Rockets – Lakers 1986

Souviens toi cette série là … Rockets – Lakers 1986

Pour ce nouvel épisode de « Souviens toi cette série là… », c’est en plein coeur des 80’s que nous nous plongeons, pour découvrir une série méconnue et qui pourtant vaut le détour, je vous l’assure. Cette série, c’est celle qui oppose durant les playoffs 1986 les Los Angeles Lakers aux Houston Rockets.

 

Les Lakers, champions en titre après des Finales d’anthologique face aux Celtics (comment aurait il pu en être autrement ?) en 1985 sont les Lakers connus pour leur fantastique attaque, fièrement baptisée Show Time. Un jeu fluide et spectaculaire, avec à la baguette Magic Johnson, l’entertainer par excellence, bien épaulé par Kareem Abdul Jabbar, que l’on n’a même plus besoin de présenter, et de James Worthy, l’ailier spectaculaire de LA, premier choix de draft 1982 par la franchise californienne. Un Big Three digne de ce nom, auquel viennent s’ajouter un très bon casting de role player, tel que Byron Scott, Kurt Rambis, Michael Cooper et bien d’autres. Le tout orchestré magistralement par Pat Riley, et vous comprendrez pourquoi en 1986 les Lakers avaient déjà récolté 3 des 5 bagues qu’ils allaient ramasser dans les 80’s.

Kareem, Worthy, Magic, noyau dur des Lakers

Et ils sont une nouvelle fois favoris, dans ces finales de conf’ 1986, face à des Rockets que l’on dit pas au niveau de la cylindré Californienne. Ce Houston là est emmené par un superbe duo à l’intérieur, en la personne de Ralph Sampson et Hakeem Olajuwon. Seulement, malgré tout leur talent, ces deux là sont encore un peu jeune, 25 et 23 ans, et compilent à eux deux seulement 5 ans d’expérience dans la ligue.  En plus de ne pas proposer un back court du niveau des Lakers, le secteur intérieur de Houston est annoncé trop vert, pas assez mature pour faire face à l’expérience et au talent de Kareem, autant dire qu’ils ne partent pas favoris dans les pronostics

Mais déjouer les pronostics a très souvent été le passe temps favoris du destin dans le sport, et voilà que dans ce duels de 1e choix de draft (Kareem 1969, Magic 1979, Worthy 82, Sampson 83, Hakeem 84), les Rockets vont créer la surprise en s’imposant dans le Game 2 à Los Angeles grace à un très grand Hakeem Olajuwon, puis prendre carrément le controle de la série en menant par 3 – 1 après deux victoires convaincantes chez eux au Texas. Retour donc à LA pour le Game 5, où les champions en titre doivent réagir absolument pour éviter l’élimination qui n’est plus qu’à un petit match … Et dans leur antre, les Lakers n’y arrivent toujours pas et Houston semble se diriger vers les Finales NBA, jusqu’à ce que Hakeem Olajuwon soit expulsé pour s’être battu. De quoi redonner du poil de la bête aux Lakers qui se relancent et reviennent à égalité en fin de match. Et c’est là que va se produire l’un des faits les plus remarquables dans l’histoire des playoffs. L’impensable se produit.

Ralph Sampson, auteur d’un geste fou encore gravé dans les mémoires.

Avec seulement une seconde à jouer, la balle atterrit dans les mains de Ralph Sampson, dos au panier et défendu par Kareem, qui suivant son instinct balance littéralement la balle en arrière sans même voir où est le panier. La balle, en ce moment de suspense intense, prend la peine de rebondir sur le cercle à plusieurs reprises avant de rentrer dans le panier, et de propulser Houston en Finales. Les Lakers sont au tapis, et les Rockets iront être défaits par les Celtics de Larry Bird pendant les Finales NBA, pour ce qui sera le dernier titre de la franchise du Massachusetts avant l’épopée du nouveau Big Three en 2008. Olajuwon, dans sa deuxième année dans la ligue à l’époque, aura le temps de se rattraper, et goûtera enfin aux joies du titre NBA par deux fois en 1994 et 1995, aux commandes d’une équipe bien plus redoutable et expérimentée que ces jeunes Rockets des 80’s.

Mais ça, c’est une autre histoire …

________________________________________________

Prochain épisode : Chicago Bulls – Phoenix Suns 1993

Episode 1 : Lakers – King 2002

Episode 2 : le duel Iverson – Carter 2001

Episode 3 : le parcours des Rockets en 1995

Episode 4 : le duel Bird – Wilkins 1988

Episode 5 : la rivalité Heat – Knicks

Episode 6 : Bulls – Pistons 1990

Episode 7 : Sonics – Nuggets 1994

 

2 Comments

  1. Touché par la grâce ce soir là !!!!

  2. Plus simplement, du bol ^^ xD

Leave a Reply