Revivez le live du Game 7

Revivez le live du Game 7

 

SAN ANTONIO SPURSMIAMI HEAT

88 – 95

Score Final

6h00 : Allez, c’est l’heure de se quitter. On espère que vous aurez kiffé ces quatre lives avec nous. On revient très bientôt avec une grosse surprise qui devrait vous faire très plaisir. En attendant, vous pouvez aller nous suivre sur Twitter, Guillaume (@GuillaumeBInfos) et moi-même (@SwitchtoLK). Plutôt que la version entendue et ré-entendue de Queen, voilà un morceau pour qu’on se sépare en beauté. On se revoit bientôt. Tout plein de bisous.

 

5h55 : Chris Bosh, Ray Allen et Mike Miller à zéro point et le Heat gagne quand même. Surprenant? Pas autant que Chris Andersen qui parvient à mettre une casquette.

5h52 : Bon ben voilà. Les Spurs se remémoreront longtemps ces lancers ratés dans le Game 6, alors que Miami s’apprête à recevoir son trophée. LeBron a écrit la plus belle page de son Histoire ce soir, alors que pour la première fois San Antonio échoue en finale. LBJ devrait être MVP de ces Finales, Tracy McGrady reste lui le loser absolu. On t’aime quand même T-Mac.

5h50 : C’est quoi pour vous la plus grosse arnaque? Jérôme Cahuzac, ministre du budget, qui a un compte en Suisse, où Juwan Howard, double champion NBA, qui ne joue plus au Basket depuis trois ans?

5h49 : Game Over.

5h47 : Ginobili plus John Starks que jamais. Quand je vous parlais des Finales ’94…

5h46 : Quand t’étais tout seul sur ton playground, tu te faisais des films dans ta tête où tu marquais ce genre de shoot dans ce genre de moment. Un preuve de plus que la vie de LeBron est mieux que la tienne.

5h44 : LeBron rentre le jumper qui va bien pour donner 4 points d’avance au Heat à 27 secondes du buzzer. Grosse paire de couilles.

5h41 : 88-90 à moins de 40 secondes de la fin. Les Finales NBA, c’est mieux que le sexe.

5h37 : A l’approche du buzzer, Kawhi « Ludacris » Leonard est de plus en plus efficace. Welcome to the Red Light District.

5h32 : Battier inscrit un nouveau trois points. Sur le banc du Heat, Norris Cole ne peut plus se contenir et trépigne sur place de toutes ses forces, améliorant ainsi le record olympique du saut en hauteur de 14 centimètres.

5h27 : Nouvelle perte de balle de Gino. Van Exel, l’ancien meneur des Spurs, s’énerve devant son poste de télévision. Nick est amer.

5h25 : Parker décale Ginobili sur l’aile, mais ce dernier, masqué par son nez, ne voit pas la balle arriver et la laisse sortir.

5h22 : Dwyane Wade mène une contre-attaque en avançant à quatre pattes. Après s’être foutu de Dirk en 2011, Flash s’attaque à Tony P.

5h20 : Dwight Howard s’est finalement décidé : il fera sa truite à l’étouffée. Malheureusement, le temps qu’il se décide, tous ses amis sont partis.

5h18 : Boris Diaw n’a joué que 12 minutes jusque là. Si San Antonio perd ce soir, il n’y aura pas besoin d’aller bien loin pour trouver la raison de cette défaite.

5h15 : Parker n’en peut plus, et n’a toujours pas marqué le moindre point depuis le retour des vestiaires. Heureusement, les Spurs peuvent compter sur une doublette Leonard-Duncan toujours aussi efficace. L’écart reste stable, alors que Battier vient de manquer son premier shoot.

5h12 : Ginobili rentre en plein dans Andersen, les arbitres sifflent une faute offensive. Manu se plaint, persuadé que les refs l’ont dans le nez.

5h08 : Je n’étais pas vraiment d’accord avec le parallèle Battier/Miller de l’an dernier proposé par Guillaume, mais ce 5e triple de Battier pousse le mimétisme assez loin.

5h06 : Ce shoot au buzzer du 3e QT d’un match décisif des Finales n’est pas sans rappeller une certaine légende du Basketball, Ian Mahinmi.

5h03 : Chalmers au buzzer, +1 Heat à l’entrée du quatrième quart. Avouez-le, on en a pour notre argent. Surtout si on regarde le match en streaming.

4h59 : « Le match 6 m’a rappelé mon dépucelage » Visiblement, Metta World Peace a recommencé à picoler.

4h57 : Le Heat n’arrive toujours pas à faire l’écart alors qu’il domine outrageusement depuis la reprise. Les scénaristes du Game 7 ne se sont pas foulés et ont repris la trame des matches précédents.

4h55 : Soucieux de rappeller au Monde qu’il n’y a rien que LeBron James sache mieux faire que lui, Diaw marque à son tour à trois points. Le fils du Basket a parfois besoin de reconaissance.

4h53 : Auteur de 6 threes lors du Game 1 des Finales 1992, Michael Jordan réfléchit à un autre truc pour critiquer LBJ. Il regarde rapidement le cours de ses actions Bobcats, puis se ravise.

4h52 : Le match devient fou. Kawhi « Ludacris » Leonard marque un and1 absolument taré pour répondre au 5e trois points de LeBron.

4h50 : Alexis Ajinca a pour le moment marqué autant de points que Chris Bosh.

4h48 : Nando De Colo a pour le moment marqué autant de points que Chris Bosh.

4h45 : Danny Green trappé près de la ligne de touche, Tony Parker a le réflexe de demander un temps mort. Assurément sa meilleure inspiration depuis le retour des vestiaires.

4h40 : Le match n’a repris que depuis quatre minutes mais TP semble déjà épuisé. Ces deux quart-temps seront très difficiles pour les Spurs avec leur maître à jouer dans un si piètre état.

4h37 : Wade drive balle en main. James drive également, mais sans la balle. Wade, qui n’avait qu’un défenseur sur lui percute LeBron, le défenseur de LeBron et un autre Spur qui était revenu. La coordination du Heat fait plaisir à voir.

4h29 : Coéquipier de LBJ aux Cavs, on voit que Danny Green a été à bonne école. 0/6 à la pause de ce match capital pour le shooteur de SA.

4h20 : Pour patienter, rappellons nous qu’avant de devenir la musique d’intro du Miami Heat, Seven Nation Army est un classique qui a donné naissance à de magnifiques reprises :

4h16 : Après un premier quart temps plus que moyen, les deux équipes ont haussé leur niveau de jeu, notamment les stars qui ont pris la mesure de l’évènement et se montrent à la hauteur. 15 points pour LeBron, 14 pour Wade, 13 pour Duncan et 10 pour Parker, et un match enfin à la hauteur de nos attentes. Vous pouvez aller chercher le pack que vous aviez mis au frais, cette deuxième mi-temps sera grande.

4h13 : Humilié par Battier et LBJ, Miller pleure sur le banc. James se montre compréhensif et rate à son tour deux trs à trois points, puis tend un mouchoir à son ailier.

4h10 : James en a marre de voir Miller manquer tous ses shoots et lui pourrir sa moyenne de passes décisives. Du coup, il va marquer les trois points lui-même.

4h07 : Guillaume : Mike Miller, quand il ne rentre plus ses shoots, on se rend compte que c’est juste un blanc bec comme vous et moi.

Parle pour toi, blanc-bec.

4h05 : Mike Miller et Danny Green qui étaient sur un nuage lors des matches précédents sont tous les deux à 0/4 ce soir. Visiblement, les proprios des deux franchises n’avaient acheté que la version d’essai.

4h02 : Gary Neal aka le joueur le moins régulier du Monde, capable de lâcher un trois points à 10 mètres avec la planche sans forcer puis de faire un marcher sur la possession suivante.

4h00 : Tony Parker rend hommage à Lucas Saïdi et rate un lay-up seul sous le cercle.

3h59 : Un and1 et un triple plus tard, LeBron me regarde d’un air menaçant.

3h56 : Point statistiques : Wade à une ligne de stats à la Duncan (8pts-6rbds), Duncan une ligne de stats à la LeBron (7pts-4rbds-2passes-3stls) et LeBron une ligne de stats à la Wade (4pts à 1/5).

3h53 : Chalmers commence a bien jouer. Alors que Riley comptait ne pas renouveler son contrat, une prolongation pour Mario serait finalement dans les tuyaux.

3h51 : Tony Parker score au poste bas et Wade inscrit deux paniers d’affilée. Du grand n’importe quoi ce match.

3h47 : Bill Russell apparaît à l’écran sur fond de « Jammin' » de Bob Marley. C’est bien vous qui vouliez un match de légendes?

3h44 : Nouveau trois points de Shane Battier, qui se tourne vers Danny Green et lui lance un « p’tite bite » du plus bel effet.

3h41 : Kobe Bryant vient de voir la truite levée par Dwight Howard. Il saute dans un kayak et part pêcher la baleine en mer Batique pour lui montrer qui est le patron.

3h39 : On avait dit pas le physique, désolé Shelden. Tu restes quand même le seul joueur NBA qui se fait maltraiter par sa femme en 1 vs 1, alors fais pas le malin.

3h37 : 18-15 Miami à la fin de ce premier quart. On va pas se mentir, c’est bien vilain pour le moment. Mais pas autant que Shelden Williams.

3h35 : Shane Battier enchaîne deux tirs à trois points. « Petit joueur » lance Nick Young, qui venait d’enchaîner trois shooters de téquila.

3h31 : Ecoeurés par le peu de spectacle proposé, certains spectateurs quittent déjà la salle. Chris Bosh leur jette du popcorn dessus et ricane en les montrant du doigt.

3h29 : Guillaume : Neal continue d’envoyer des briques, on va bientôt pouvoir faire une pyramide avec tout ça.

Cette blague vous est offerte par Alain Chabat et Adouard Baer.

3h28 : Gary « Je pète ma pile » Neal et Gary « Gros débile » Neal sont également proposés. Faites votre choix.

3h26 : Gary Neal prend un shoot complètement idiot et le rate. Comme surnom, vous préférez Gary « No Big Deal » Neal, ou Gary « Lagaf’ dans le Bigdil » Neal?

3h22 : Sur Twitter, Adrian Wojnarowski de Yahoo fait péter l’info de la soirée : les Nuggets auraient proposé un pick contre Doc Rivers il y a une semaine. Ce type ne vit que pour les transferts, le Basket il s’en tape.

3h20 : Prenez les Monty Pyhons. Filez leur du LSD. Demandez leur de faire une pub pour une voiture. Ce sera dix fois moins pété que la pub pour Fiat qui vient de passer.

3h18 : Ca force beaucoup côté Heat alors que les Spurs semblent à présent bien rentrés dans leur match. Ginobili lui en sort, c’est déjà sa deuxième faute. Il n’a pas eu le nez creux sur ce coup-là.

3h13 : Les deux équipes ont l’air effrayées par l’enjeu et perdent beaucoup de ballons. Au cas où ils se fassent dessus, les Spurs ont prévu le coup avec des shorts noirs. Miami, en blanc, prend des risques.

3h11 : Game On. Maintentant, c’est Do or Die. Le scénario de ces Finales ressemble trait pour trait à celui des Finales ’94. Je dis pas ça pour porter la poisse aux Spurs, hein.

3h09 : S’étant piqué avec la broche, Dwight Howard change à nouveau d’avis et décide de faire sa truite à la poële.

3h07 : Si Greg Popovich nous lit, nous lui proposons amicalement de se joindre à nous pour les lives de l’an prochain. En termes de punchlines, sa conférence de presse d’avant-match est presque au niveau du live du match 6.

3h05 : Dans le Match 7 des hymnes, la gamine de Miami vient de mettre une sale pétée au gosse de San Antonio.

3h03 : Complètement annihilé par la défense de Miami au match précédent, on attend de voir si Danny Super Green peut retrouver de l’espace et la réussite des 5 premiers matches. On attend également du mieux de la part de Gary Neal, qui ne fait rien pour justifier ce surnom de Gary “The Real Deal” Neal que je lui ai donné lors du match 3. Ingrat, va.

3h00 : Popovich a lui été plus direct, en montrant une photographie de l’endroit où se déroulerait le camp de présaison l’an prochain si ses joueurs venaient à perdre :

Guantanamo

2h57 : Pour motiver ses joueurs, Erik Spoelstra a engagé dix personnes chargées d’amener un podium aux couleurs des Spurs près du parquet à chaque fois que le Heat encaisse un panier.

2h54 : Dwight Howard aurait changé d’avis et préfèrerait finalement cuire sa truite à la broche.

2h52 : Si l’une des deux équipes l’emporte, elle sera championne NBA. Ca c’est de la statistique. Viens me chercher, Elias Bureau.

2h50 : Si San Antonio, l’emporte, Tracy McGrady aura un titre NBA, ce qui lui permettrait de quitter le club des nouveaux Jordan qui n’ont jamais gagné. Grant, Allen, Vince, on vous embrasse.

2h47 : Si Miami gagne ce soir, Ray Allen aura deux titres, soit un de plus que Kevin Garnett ou Doc Rivers. Et deux de plus que les Clippers. Prends ça, l’amour du maillot.

2h45 : Si les Spurs gagnent ce soir, Tim Duncan aura autant de titres que Kobe Bryant. Il égalerait également le nombre de victoires en Playoffs des Phoenix Suns, qui est de 133. Ses 132 victoires le placent d’ors et déjà au-dessus de 20 des franchises NBA. Putain de légende.

2h43 : J’ai oublié de faire les présentations : moi c’est Lucas, et le gars qui alterne vannes et analyses tactiques dans les commentaires, c’est Guillaume.

2h41 : Le Match 7 de la sape fait rage. Fidèle à lui-même, Ginobili se la joue latin lover alors que Duncan tente un coup de poker avec ce style très East Coast :

Ginobili pre-gameTim Duncan pre game

2h38 : Info de dernière minute : Dwight Howard vient de pêcher une superbe truite, il en très content et compte la faire au barbecue avec le reste de sa pêche. Stay tuned.

2h35 : Vous pouvez aussi en envoyer une copie au siège du PSG : au rythme où ils se mangent des rateaux, votre candidature devrait être traitée en milieu de semaine prochaine.

2h33 : De l’intensité et de l’énergie, on espère qu’il vous en reste, tant ces Finales auront été éprouvantes à tout point de vue. Qu’on soit fan de SA, de Miami, ou même des Bobcats, ces 6 derniers matches nous auront forcé à puiser dans les réserves. Si vous avez été viré à force de ne pas assez dormir, les 76ers cherchent toujours un coach, vous pouvez faire péter le CV.

2h30 : Salut à toutes et à tous. Ce soir, c’est grand soir. Le dernier match de la saison. Celui qui séparera les forts des faibles, les gagnants des perdants, les blancs des jaunes… Euh, non, ça c’est ma recette de tiramisu, pardon. C’est donc ce soir que nous verrons si les Spurs seront capables de réagir après leur défaite sur le fil de mardi. Ils n’ont pas du beaucoup dormir, contrairement au Heat, qui devra lui parvenir à gagner deux matches de suite, chose qu’il n’ont pas réussi à faire depuis les demi-finales de conférence. Envie et intensité seront les maîtres mots de la soirée.

 

NBA Finals Heat Spurs

A évènement exceptionnel, dispositif exceptionnel. Pour l’ultime match des Finales, la rencontre sera commentée ici-même tout au long de la soirée, et nous vous invitons bien entendu à venir réagir avec nous dans les commentaires. Prise d’antenne à 2h30, soyez au rendez-vous! (Nous donnerons des liens)

Pour se remettre dans l’ambiance, nous vous invitons vivement à relire le Live de l’incroyable match 6 de mardi soir.

Facebook Comments

70 Comments

  1. Sa serait mortel un live commenté audio !

  2. HS: Est-ce que qqun pourrait me passer l'article qui parlait des contrats des maximum , je l'avais trouvé assez intéressant , merci.

    1. Je ne vois pas lequel c'est? Par contre Rapha va sortir dans quelques jours un guide avec tout ce qu'il faut savoir sur la free agency. Il expliquera tout, sachant que c'est très très compliqué

      1. C'était un article qui expliquait la signification de "contrat maximum" et qui essayait de définir a quel type de joueur on "peut" donner un contrat maximum. Quels sont les critères qui font qu'un joueurs mérite ce contrat ou pas. Par contre je n'ai aucune idée de par qui il avait été écrit… Et je n'arrive pas à le retrouver dans les différentes rubriques.

        1. Je ne vois pas, tu es sûr que c'était pas sur un autre site?

        2. Je dirais que c'est celui là :

          http://basket-infos.com/2013/05/22/watch-the-thro

          Enfin du moins c'est celui que j'ai écrit. Donc je pense qu'il est bien.

          1. Oui c'est celui là , merci :)

  3. Des liens même bein sport je vous en suppliiiie =) !

  4. Allez les Spurs !!! Et nos petits frenchies :)

  5. Qui c'est qui veut du lien de qualité très fiable ?
    http://www.firstrow1.eu/watch/137670/1/watch-espn

  6. Y a un match ce soir ?

  7. quelqu'un a le lien de bein?

    1. Ca se trouve très difficilement des liens Bein de bonnes qualités, tu va galérer toute la soirée.

      Prends plutôt ce lien très fiable d'ESPN : http://www.firstrow1.eu/watch/137670/1/watch-espn

      1. Merci, bon tampis pour les commentaires en français =(

  8. Mamamia, encore cette petite pour chanter l'hymne…Haute comme trois pommes, déjà les mimiques de stars qu'on n'aime pas dans le chant

  9. Victoire obligatoire ou non du coup ? J'ai entendu aucune équipe le dire aujourd'hui.

  10. Je regarde le match et y a un mec avec un maillot des Warriors ^^

  11. Et Tim Duncan inventa le Low Break

  12. Miami amorphe et tétanisé qui exécute timidement, nerveusement et trop lentement leurs systèmes. Alors que leur force est justement leur jeunesse, leur dynamisme et leur impact en attaquant le panier.

    Vous avez dit enjeu ?

  13. Neal continue d'envoyer des briques, on va bientôt pouvoir faire une pyramide avec tout ça.

    1. Russel approuve ce com (et les choix de neal aussi)

  14. Qui a dit que Miami ne savait pas defendre ?

  15. San Antonio n'a jamais été mené au score sur série de Finales NBA. S'ils venaient à perdre, ce serait la première fois.

    Y a un début à tout, mais ils auraient pu choisir un meilleur moment.

  16. L'an passé, Battier était un homme fort de la rotation et Mike Miller lui avait volé la vedette au dernier match en faisant pleuvoir les 3's.

    La revanche est un plat qui se mange froid.

  17. Il n'y a pas de monstres dans les cauchemars de Kawhi Leonard, il y a une ligne des lancers francs. Nick Anderson empathie.

  18. Ce qui est chiant dans le basket, c'est les nombreuses interruptions qui limite les séquences de ce que l'on veut voir.

    M'enfin, je suppose qu'ils sont obligé de passer des bouts de matchs entre les danses de pompomgirls.

  19. Dernier match de la saison, Dorris Burke a choppé le truc : une question plutôt que deux pour Pop'

  20. Miami a parfaitement géré le début de quart temps sans Lebron, un très bon signe.

  21. Comment Duncan a pris Parker par le maillot tel un chien

  22. Danny Green, c'est certain que le FBI lui file des pots de vins pour mal jouer. La NBA a eu peur pendant un moment de vouloir lui filer le trophée de MVP.

  23. Faudra qu'on m'explique pourquoi les Spurs ont aussi peu joué ce triple screen si efficace toute la saison régulière et pendant tous les playoffs également.

    Certainement pas étranger au fait que Parker n'ai pas été un gros scoreur sur cette série.

  24. Ça y est on retrouve un shoot incroyable de Danny Green

  25. Mike Miller, quand il ne rentre plus ses shoots, on se rend compte que c'est juste un blanc bec comme vous et moi. Battier devrait revenir dans la rotation.

  26. Miami nous fait une San Antonio, et vice versa. Le Heat joue beaucoup mieux, mais les Spurs ne sont qu'à trois points d'écart.

  27. Les refs ont le sifflet facile pour San Antonio encore une fois. Conspirations, encore, toujours.

  28. Bonne défense du Heat en général,de gros soucis en attaque. Faut que ça bouge comme dirait l'autre, même s'il ne l'a jamais dit.

  29. Putain, si San Antonio est champion, moi je donne le MVP à Mike Miller.

  30. Pourquoi Manu à compris que c'est en mouvement qu'il aura le plus d'occasions de scorer, et pas Lebron ?

  31. Encore un hedging de merde de Miller, un de plus !

  32. C'est pas que les trois points, le superbe jeu sans ballon de Danny Green a vraiment disparu

  33. Allé Lebron, il est temps. Fait tomber le bandeau.

  34. Mario Chalmers doit avoir une copine infidèle, c'est pas possible autrement.

    1. Il a de la chance ce mec ! Sans compter son buzzer, la balle fait 3 rebonds sur le panier, à chaque fois ça rentre…

  35. Je sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que ca pue pour les Spurs la malheureusement …

    1. Au contraire, ça joue putain de mal et pourtant ils sont toujours en course. C'est fou de les voir toujours dans le match vu le niveau de jeu proposé.

      1. Oui ta pas forcement tord !! si TP ce chauffe il y a moyen !! Il a pas beaucoup jouer en 3eme il va être frais pour maintenant

  36. Ne vous inquiétez pas, Battier lui même ne sait pas ce qui lui arrive.

  37. Aie Aie Aie je le sens vraiment pas …

  38. "Great D from Bosh. Fronting the post and trapping Green to force the turnover" – Moi

  39. Dos à dos pertes de balle de Ginobili ! (en français dans le texte)

  40. Non mais il déconne Bosh. Sa maman, on est pas dans 2K

  41. Joli marché de Duncan

    1. On va pas regarder tous les marchés en NBA, autrement on est mal.

  42. Les Spurs ne sont pas Morts !

  43. Ca va être dur quand même !!

  44. OMGGGGGGGGG Duncan il a pas le droit !!!!!!!!!!!!!

  45. Vous vous souvenez quand les "spécialistes" se demandaient si Lebron gagnerait un jour un titre ?

  46. Une pensée pour Dexter Pittman, qui était à un trade près d'obtenir une seconde bague.

Leave a Reply