Top 100 des Joueurs NBA [90 à 81]

Top 100 des Joueurs NBA [90 à 81]

Suite de mon ranking concernant les joueurs NBA.

Sont pris en compte :

1-      L’importance du joueur dans le collectif offensif & défensif de son équipe.
2-      Le potentiel du joueur en mettant les stats de côté.
3-      L’attitude du joueur durant les matchs.
4-      La saison 2012-13 écoulée et les blessures encourues.
5-      Tout en tentant de rester objectif, ce Top 100 est tout ce qu’il y a de plus personnel, donc … subjectif.

Top 100 : [100 à 91]

90- Brandon Jennings – Detroit Pistons (-15)
Je sais que ce classement de Brandon Jennings va en choquer plus d’un (Big Up Guillaume) mais j’assume (au final, il ne perd « que » 15 places). Depuis son arrive en NBA, Young Money ne m’a jamais convaincu (mauvais choix offensifs, limite niveau défense sur l’homme, et une gueule bien trop grande en comparaison à son  niveau de jeu) et j’aurais besoin d’une grosse saison de sa part sous le maillot des Pistons pour changer mon avis sur l’ex-joueur de la Roma. Sincèrement, je ne demande qu’à me tromper, et une fois de plus je vous propose de lire le dossier bien ficelé par Guillaume concernant son chouchou.

89- J.R. Smith – New York Knicks (new)
Entrée de J.R. Smith dans mon ranking. S’il est bien le meilleur remplaçant de la saison écoulée, on ne sait toujours pas à quel joueur on à faire avant un match ; soit une sorte de JaVale McGee de l’est. Toutefois, le nouveau meilleur client des clubs new yorkais possède des mains merveilleuses et ce grain de folie qui en fait un joueur tellement spécial.

88- Mike Miller – Memphis Grizzlies (new)
Niveau talent inné, Mike Miller n’est peut-être pas aussi fort que le J.R. Smith qui le précède, toutefois, si je dois monter un roster et qu’on me propose de choisir entre les deux, ma décision serait facile. Avec le double champion NBA, on sait à quoi s’attendre (bons choix offensifs, sérieux en défense, présent au rebond), et cette stabilité est un gage de sécurité dans le chemin de la victoire … au final, je dois paraître frileux, cependant, en tant que fan des Knicks désabusé : j’assume !!

87- Kyle Lowry – Toronto Raptors (-48)
En arrivant à Toronto, Kyle Lowry avait l’occasion de prouver qu’il était l’un des meilleurs « best kept secret » de la ligue, au final, l’ex-Rocket m’a déçu, tant les Raptors ont commencé à dérouler un semblant de jeu à partir de sa première blessure. Niveau organisation, Lowry a dû apprendre en regardant Jose Calderon évoluer sous le maillot de la franchise avant son trade à Detroit, tant il a aimé sucer la balle.

86- Luis Scola – Indiana Pacers (-49)
Deuxième grosse chute parmi ces 10 joueurs. En changeant de franchise suite à son amnesty, Luis Scola devait dominer une fois de plus « in the paint » aux côtés de Martin Gortat (sorti de mon Top 100). Au final, l’Argentin n’a su s’imposer comme un leader dans la rotation des Suns, goûtant même forcé aux « joies » du banc d’entrée de match. S’il a prouvé qu’il n’avait pas tout perdu de sa superbe durant le FIBA Americas, je vais beaucoup attendre de lui cette saison avec les Pacers pour espérer me tromper et le faire remonter dans ce ranking.

85- Matt Barnes – Los Angeles Clippers (new)
Remplaçant de luxe aux Clippers la saison dernière, Matt Barnes a prouvé que son volume de jeu était bien plus important que celui du All-Star Caron Butler qui jouait devant lui. Attaquant race, défenseur haut de gamme et racé, j’affectionne beaucoup le jeu de l’ex-Laker et j’attends avec impatience de le voir évoluer sous les ordres de Doc Rivers.

84- Omer Asik – Houston Rockets (-33)
En étant un back up de grande classe pour Joakim Noah aux Bulls, je pensais qu’Omer Asik s’éclaterait avec du temps de jeu sous le maillot des Rockets. Finalement, le Turc fut trop frileux en attaque (pour ne pas dire autre chose) et si je refuse de tomber dans le piège de la polémique de son gros contrat signé il y a un an, il ne mérite pas mieux que cette 84ème place.

83- Jose Calderon – Dallas Mavericks (+15)
En une saison, Jose Calderon a su redorer son image. Trop identifié au gros contrat que les Raptors lui ont proposé en 2008, l’Espagnol a prouvé en jouant pour deux maillots NBA distincts que le QI Basket était bien plus important que les qualités athlétiques de certains. En débarquant à Dallas, le vice-champion olympique en titre a un nouveau gros challenge à relever.
82- Avery Bradley – Boston Celtics (-15)
Petite baisse dans mon ranking pour Avery Bradley, mais je me sens un peu dur avec le Celtic. Shooting guard de choix en NBA, il a été obligé d’évoluer au poste 1 durant la grande majorité de sa saison 2012-13 en raison de la blessure de Rajon Rondo. Obligé de refiler la gonfle et la création du jeu à Paul Pierce, il va devoir prouver qu’il peut dominer en point guard cette saison sous les ordres de Brad Stevens, sans aucun All-Star à ses côtés.

81- Steve Nash – Los Angeles Lakers (-56)
L’autre grosse recrue des Lakers de l’été 2012, a désormais … un an de plus. Si je ne souhaite rien retirer au magnifique double MVP de la ligue, il ne faut pas oublier qu’il va sur ses 40 ans dans quelques mois. Le corps de Steve Nash risque encore de souffrir cette année et si Mike d’Antoni a tenté de compenser son manque de physique en titularisant Darius Morris durant une courte période afin de défendre sur les comètes athlétiques qui font office de point guards dans cette NBA moderne, cela ne devrait pas suffire cette année.

Blockorama sur Facebook: cliquez ici
Blokorama sur Twitter: @Bl0ck0rama

100- Andre Drummond – Detroit Pistons (new)
99- DeMar DeRozan – Toronto Raptors (new)
98- Bradley Beal – Washington Wizards (new)
97- Tony Allen – Memphis Grizzlies (-27)
96- Greivis Vasquez – Sacramento Kings (new)
95- Andrew Bogut – Golden State Warriors (-48)
94- Jeff Teague – Atlanta Hawks (new)
93- Reggie Evans – Brooklyn Nets (new)
92- Eric Bledsoe – Phoenix Suns (new)
91- Nenê Hilario – Washington Wizards (-3)

14 Comments

  1. Calderon>JR Smith ?! N'importe quoi !

    1. c'est pas très argumenté ;)
      Perso si je devais choisir entre les deux, je prendrai direct Calderon, c'est l'assurance tous risques, alors que JR Smith c'est justement un énorme risque et on a vu ce que ça a donné en playoffs…

      1. il avait de la fièvre ? Pendant deux semaines? Pas besoin d'expliquer pourquoi Jr Smith est un risque…

      2. C'est un risque pcq il avait de la fièvre en Playoffs et qu'il a fumé des joints ? Calderon il se casse une jambe, avec ses 32 ans, on le revoit plus en NBA pour plus longtemps que DRose ! Ok, et Mike Miller alors ? Certes, très utile au Heat mais il sait que shooté à 3 pts et il est remplaçant alors que JR Smith sait tout faire et il meilleur 6ème homme, autrement dit il a largement le niveau de titulaire !

        1. Hein ? Je n'ai jamais dit que c'était un risque parce qu'il fumait des joints, aucun rapport, encore moins avec cette histoire de fièvre ?
          non mais si on commence à supposer que le mec va se casser une jambe, on n'a pas fini…
          Jr Smith a un jeu plus risqué et un rendement bien plus inconstant que Jose Calderon
          Et non Jr Smith ne sait pas tout faire ;)

          1. Bref, globalement, sur une saison entière, Smith est plus rentable au final… 0/5 au shoot, bah il sort pcq il est pas en forme, c'est tout…

          2. Non seulement Smith ne sait pas tout faire mais a flamber sur cette saison. Qui dit qu'il va nous refaire une saison pareil? Puis ses perfs en Play-Offs c'est peut-être aussi la pression qu'il n'a pas supporté donc un autre point négatif à son actif qui fait que je préfère aussi Calderon. Et en effet, si l'argument pour descendre Calderon et d'imaginer qu'il se casse une jambe… Lol, on peut dire ça pour n'importe qui alors…

        2. J.R. Smith c'est pas un risque depuis les PO 2013, c'est un risque depuis son arrivée en NBA. Après je comprends que tu aimes le joueurs, mais pas de "hype" dans mes rankings!!

          Quant à Mike Miller, c'est bien plus qu'un simple shooteur à 3 pts …

          1. Mais dans ce cas là le Stoude c'est toujours un risque et pourtant il sera devant Calderon… Un "classement", c'est dire qui est plus est meilleur que qui et là, JR Smith est "Most Valuable' pour une équipe que Calderon… Met les tous les deux en Free Agent au même prix, il va se passer quoi ?

  2. J'aime pas critiquer les classements car c'est toujours très difficile de faire des choix néanmoins la place de Brandon Jennings paraît tout de même sévère !

    1. Aucun souci avec ta critique Gasy … j'avoue, c'est sévère, comme énoncé, je ne suis pas fan de ce joueur qui n'a su me convaincre, après je ne demande qu'à me tromper, en lui souhaitant une grosse saison à Motown … après un ranking est toujours subjectif!!

      1. Toute façon, le classement parfait, n'existe pas, même ESPN se plante toujours, donc bien joué quand même !

        1. C'est jamais parfait car c'est toujours subjectif. C'est pas une sience exacte le basket, c'est un sport, et on a tous notre manière de le vivre, l'observer, le transpirer … donc je ne prétends pas proposer la "vérité" avec ce ranking, mais seulement la mienne ;)

          Concernant Stoudemire, il ne sera pas même pas de ce Top 100, il sort d'une saison cata … et certains new yorkais pensent qu'il ne pourrait pas tenir plus de 20 mins par match cette année

  3. Moi j'attends de voir la totalité du classement, je ferai mes commentaires après! :-P En tous cas c'est clair que pour l'équilibre d'une équipe je préfère Miller et Calderon à Smith, mais le + important est de voir comment ils sont entourés et quels rôles ils ont à jouer, car Smith, au sein d'une équipe équilibrée, peut par exemple être le grain de folie qui fait basculer un match et au contraire, Calderon ou Miller sont capables de tempérer des joueurs imprévisibles de par leur science du basket.

Leave a Reply