L’arme secrète de Kawhi Leonard

L’arme secrète de Kawhi Leonard

Lors de la draft combine les joueurs sont scrutés sous toutes les coutures. On prend toutes leurs mensurations, taille avec et sans chaussures, envergure mais aussi la taille de leur main. Un détail qui peut sembler farfelu mais qui a son importance dans le jeu, demandez à Kawhi Leonard et ses mains surdimensionnées mesurées à 25.5 cm de long et 28.6 cm de large (52% plus grand que la moyenne).

Mes mains me rendent un peu plus grand, et c’est toujours une bonne chose.

En effet ce n’est pas un hasard si on mesure la largeur et la longueur des mains, les joueurs possédant de grands main sont reconnus par leurs pairs, et c’est encore plus important lorsqu’il s’agit des joueurs qui sont susceptibles d’être souvent en possession du ballon. Des joueurs comme Leonard, mais aussi Rajon Rondo et Dwyane Wade sont connus pour avoir été gâtés par la nature de ce côté là et ça peut être un atout.

Je pense que ça me donne un avantage. Surtout quand les gars essayent de me prendre le ballon lorsque je dribble. Je suis capable de mieux protéger et contrôler le ballon. Rajon Rondo

A San Antonio les mains géantes de Leonard sont même devenues une curiosité

Les gens veulent toujours comparer leurs mains aux miennes. Partout où je vais.

Et la première fois que Jeff Ayres les a vues en action il est resté sans voix.

C’est dément les trucs qu’il fait avec ses mains. Je vous le dit, je pense qu’il a les plus grandes mains de toute la NBA. Ses doigts font genre 60cm de long.

Mais avoir de grandes mains (les 5ème plus grandes de l’histoire de la draft combine) ne suffit pas, il faut savoir s’en servir à son avantage des deux côtés du terrain. Par exemple pour mieux contrôler le ballon, limiter les ballons perdus sur les réceptions, finir plus facilement près du cercle (on voit souvent Leonard conclure près du cercle en tenant le ballon à un main dans toutes les positions avec une belle efficacité). Ce n’est peut-être pas un hasard si lors du second tour des playoffs il n’a pas perdu le moindre ballon…

« Il sait comment les utiliser » confie Steve Fisher, coach de Leonard pendant deux ans à San Diego State. « Il peut aller dans le trafic, encaisser un coup et quand même finir. »

Mais aussi pour dévier des passes, gêner le dribble adverse et mieux contrôler l’attaquant adverse

Si Kawhi met ses mains sur vous, vous n’allez nulle part. DeMar DeRozan

Vous dribblez et vous pensez que vous êtes dans une position confortable puis il vous atteint et vous prend le ballon. Vous ne réalisez pas ce qui s’est passé jusqu’à ce qu’il vous le fasse deux ou trois fois. Cela change totalement la façon dont vous jouez face à lui. Danny Green, coéquipier de Leonard

Et ses mains pourraient jouer un rôle important dans son duel face au meilleur attaquent de la ligue, Kevin Durant, lors des finales de conférence.

Via NY Times

4 Comments

  1. En voyant le double sens de la décla de Jeff Ayres je suis remonté sur l'article pour vérifier qu'il n'était pas dans "basket désinfo".
    Mais non^^

    1. Oui il a tendance à un peu exagérer Jeff

  2. Oh purée c'est énorme ! J'ai mesuré les miennes elles font 18.5cm de longueur et 17cm en largeur, peut-être qu'elles grandiront encore un peu mais quand même oO

Leave a Reply